Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Pourquoi n'ai-je pas confiance en moi ?

Article révisé par le Comité Psychologue.net

Le manque de confiance en soi est problématique, dans le sens où il nous empêche de nous réaliser et de nous épanouir totalement. Retrouver la confiance perdue est un véritable travail.

29 nov. 2017 · Lecture : min.

La confiance en soi est une base nécessaire pour entreprendre, se lancer dans de nouveaux projets ou encore relever des défis. Le manque de confiance en soi est problématique car il nous empêche de passer à l'action, de mener à bien des choses qui nous tiennent à coeur.

La confiance en soi influe beaucoup sur notre comportement, notre envie d'aller de l'avant et même de rencontrer de nouvelles personnes. Même si on ne détecte pas toujours le manque de confiance en soi comme responsable, on peut avoir des indices que le problème vient de là lorsqu'on est souvent confronté aux peurs suivantes : celle de ne pas savoir, de se tromper, de ne pas réussir à s'exprimer, de ne pas plaire... Le manque de confiance en soi empêche de se valoriser, de se lancer, et peut amener à une impression de tout subir ou à des difficultés relationnelles.

Mais au fait, d'où vient ce manque de confiance en soi ? Bien souvent, cela vient d'une impression que l'on n'est pas accepté tel que l'on est. Et si cela semble peu de choses, cette sensation nous fait peu à peu douter de nos capacités : on a la sensation qu'on ne peut pas être respecté, écouté, accueilli ou désiré. Et les conséquences sur la vie quotidienne sont très fortes.

shutterstock-596747885.jpg

Identifier la cause du manque de confiance

L'absence de confiance en soi vient d'un manque ou d'un besoin non comblé, généralement vécu dans notre passé. Il n'est pas toujours aisé d'identifier ce besoin, mais cela peut aider à comprendre d'où vient la perte de confiance en soi. Ainsi, si vous ne parvenez jamais à prendre de décision et laissez passer des opportunités à cause de cela, c'est que vous manquez de confiance pour savoir ce que vous voulez. Dans votre passé, peut-être avez-vous manqué de place pour être écouté (si, par exemple, vous avez grandi au sein d'une grande fratrie). Un psychologue peut vous aider à identifier ce manque et à travailler pour retrouver la confiance perdue.

Travailler pour retrouver la confiance perdue

Une fois trouvée l'origine du manque de confiance en soi, vous pouvez rechercher la clé pour la retrouver. Lisez calmement la liste des peurs ci-dessus, et voyez si l'une vous parle plus que les autres, puis comment elle se rattache à votre histoire et ce qu'elle vous empêche de faire aujourd'hui. Il est possible qu'en agissant ainsi, vous déterriez une autre peur, plus profonde. Ces peurs sont des croyances limitantes, en ce qu'elles ne sont pas fondées et vous empêchent de vous épanouir dans le présent.

Les croyances limitantes sont des automatismes liés à notre passé qui nous empêchent de réaliser certaines actions. Ainsi, si vous dites que vous êtes nul(le) en maths, vous ne parviendrez jamais à vous mettre dans les mathématiques, car vous penserez automatiquement que ce n'est pas pour vous. Le problème de ce type de croyance, c'est que l'on s'y attache en pensant que cela fait réellement partie de nos caractéristiques, et chaque écueil rencontré viendra justifier cette conviction. Si vous avez des difficultés à calculer quelque chose, vous penserez donc "oui mais je suis mauvais(e) en maths" : vous vous dénigrez et blessez ainsi vous-même votre confiance en vous, ainsi que votre estime de vous-même.

shutterstock-201371483.jpg

Briser le cercle des croyances limitantes n'est pas aisé, mais c'est ce qui va nous permettre de retrouver la confiance perdue. Ainsi, plutôt que de se dénigrer, il faut apprendre à remplacer les phrases qui nous viennent automatiquement à l'esprit par des mantras qui replacent au centre notre propre valeur. Par exemple, si vous pensez que vous êtes quelqu'un de maladroit, beaucoup d'évènements du quotidien vont renforcer cette croyance limitante : si vous vous tordez la cheville, si vous cassez un verre... Si cela vous arrive, il ne faut pas penser que c'est à cause de votre maladresse, mais plutôt vous dire "je dois être plus dans le moment présent", "j'ai cassé un verre mais ça arrive à tout le monde", "je suis fatigué"... Attention, le cerveau ne comprend pas bien les négation, il ne sert à rien de vous dire "je ne suis pas maladroit", car le cerveau l'interprétera comme "je suis maladroit", mieux vaut donc trouver des phrases positives.

Retrouver la confiance en soi perdue est un travail quotidien, et un psychologue peut tout à fait vous y aider afin que vous puissiez vous épanouir dans des projets qui vous tiennent à coeur.

Photos : Shutterstock

psychologues
Écrit par

Psychologue.net

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail