Prendre le temps

Ne me dis pas que tu n as pas le temps . Le temps, c est précieux. Tic tac, tic tac... Très précieux. Tic tac...

27 AVRIL 2020 · Lecture : min.

PUBLICITÉ

Prendre le temps

Le temps, on ne peut le saisir qu'en mode ralenti, quand on a baissé les armes. Quel dommage de l apprécier à posteriori, une fois perdu. Tic tac, tic tac...

Si on lui court après, c est raté. C est trop tard. Si on l anticipe et qu on veut le mettre en cage, il n arrivera peut être jamais.

Le temps, il est à saisir, tic tac, surtout pas à regretter.

Et si tu n as pas de temps à me donner alors ne me fait pas perdre le mien. Prendre le temps

Mortel ennui... Faire rien, ce n est pas toutefois ne rien faire. C est être face à ce que nous avons de plus précieux et de plus fragile : le temps. Si certains esprits n aiment pas le vide, structurer l emploi du temps de sa (longue) journée permettra de donner une temporalité, un cadre. Classer, trier, ranger, organiser. Si d autres esprits n aiment pas attendre, c est que perdre du temps, c est insupportable. Perdre renvoie aux papiers wc, à l argent perdu, à notre analité, au contrôle. S il est déjà difficile d accepter de perdre, toucher au temps est compliqué. Le temps nous renvoie à notre mortalité. Il faudrait prendre le temps plutôt que de le perdre. Prendre le temps, revenir dans un processus de maîtrise est important dans ces moments anxiogènes. On fait comme on peut avec le temps, on l organise , on le prend, sans être dupe. Si certains autres esprits se sentent tout puissants face au temps, le défient, c est de la folie, s ils prennent celui des autres, c est du pur égoïste, de la perversion.

Prendre le temps de s’émerveiller des petites choses On devrait toujours garder la capacité de l émerveillement, remettre en question des évidences et cultiver son petit jardin intérieur. Jour après jours, les graines poussent pour qui les a semé, pour qui a su les arroser. Après le froid de l hiver, la nature nous enseigne bien des choses. Sans l affect, pas d émotion. Sans émotion pas d émerveillement. Sans émerveillement, pas de couleurs. S émerveiller c est ne plus avoir peur de se confronter à son émotivité. C est avoir la capacité d être touché en soi, de recevoir. © C.Vera

PUBLICITÉ

Écrit par

Corinne Vera Alexandre Linkedin

Psychanalyste nº Adeli : ADELI 130010895

Psychanalyste, Hypno analyste, Psychothérapeute et Sexothérapeute, elle exerce dans le Vaucluse à Bollène et Avignon ainsi qu'en ligne. Elle utilise les thérapies brêves en association de la psychanalyse dans une pratique intégrative en EMDR et en Hypnose.Sa pratique est aussi psychocorporelle avec l'hypnose et de la médiation corporelle.

Voir profil
Laissez un commentaire

PUBLICITÉ

derniers articles sur psychanalyse