Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Psychanalyse et créolité

Yannick Vala, psychanalyste, nous propose une réflexion personnelle concernant la psychanalyse et la créolité, un de ses sujets de prédilection.

8 juil. 2013 Thérapies et méthodes de psychologie - Lecture : min.

Basse-Terre Guadeloupe

2 Recommandations

Les spécificités

Celles qui fondent la société antillaise sont celles qui font que nous nous retrouvons dans un imaginaire commun.

Aux Antilles, beaucoup de notions viennent à l'esprit : notre histoire, avec toute sa part de violence, la négation de soi parsemée de "non-dit", la demande d'oubli, la dépendance, la structure familiale traditionnelle, avec la place du père mise à mal, les croyances magico-religieuses, un lien social marqué par une demande affective et un rapport à l'autorité ambivalent.

Les refoulements qui découlent du passé se manifestent par une réalité sociale complexe, un vécu individuel souvent difficile chez un être humain en quête de sens. Notre insularité peut nous conduire à accepter l'évènement avec un certain fatalisme, avec l'idée de ne pas pouvoir aller ailleurs, quoiqu'on fasse.

Notre société, notre communauté vit une contradiction apparente (qui n'est pas qu'apparente) : d'un côté, une forte affirmation de soi, un des fruits de la post modernité, d'un autre côté, une identité fragile, incertaine qui affecte le lien social et trouble le rapport du moi à soi.

Cependant, notre capacité de sublimation, notre créativité, notre environnement, la proximité familiale, un certain enthousiasme traduit par le rire, une certaine façon de contourner le malheur, confirment notre détermination et notre capacité à créer.

À ce terrain traditionnel, se superpose une évolution sur le mode occidental, avec les effets de la mondialisation, la prévalence de l'immédiateté dans les échanges, la consommation comme affirmation identitaire. L'individu, qui veut exister dans la singularité de son être, se découvre parfois vacillant dans un monde qui le soutient mal et il se constate errant dans l'effort incessant d'être authentique.

Être sujet ?

Nous devenons sujet ! En quittant le lien fusionnel à la mère, en acceptant les frustrations qu'imposent toute séparation, pour accéder à la réalité extérieure.

Cet accès implique que nous acceptons une loi qui fait coupure et nous permet d'échapper au sentiment de toute puissance.

L'apport parental, culturel, historique, favorisent ou entravent l'accès au symbolique. La loi symbolique étant l'accès à ce qui fait sens, ce qui fait qu'une part de nous-même se traduise en mots et soit représentée par un langage verbal ou comportemental. Cela signifie donc qu'il a fallu entendre une vérité, une parole, un acte, afin d'accéder à une symbolisation.

Ce qui ne peut faire sens est refoulé et, lorsque certains refoulements ont comme origine la violence, la parole inadéquate de l'adulte, l'infantilisation, une censure exagérée d'une liberté à être, des troubles psychologiques et affectifs peuvent se manifester par de réelles difficultés à vivre.

L'imaginaire ?

L'imaginaire qui renforce le sentiment de sécurité interne devrait être dans un rapport équilibré avec la réalité.

Poussé à l'excès, il peut conduire à une projection extérieure d'un "idéal du moi" névrotique, et devenir une arme contre soi.

Les communautés antillaises ont à voir avec un malaise lié à l'histoire : tantôt l'analysant cherche à se défaire de cette part de dévalorisation inculquée par son environnement, tantôt il cherche à se déprendre du poids d'une culpabilité transmise de génération en génération.

En conclusion

Il est important de rappeler que c'est à partir d'une représentation parentale, un lien à l'autre, que l'enfant construit et intègre un schéma parental propice à son développement.

En soulignant que :

- L'imaginaire, en déséquilibre avec la réalité, favorise les pratiques et croyances magiques et est soutenu par un lien étroit à l'héritage familial. D'où les difficultés à accéder à une autonomie nécessaire au processus d'individuation.

-L'inadaptation sociale de l'enfant (agitation, manque de concentration, pulsions violentes, retards de développement...) reflètent souvent un contexte familial et social inadéquat. S'ajoutent à cela un rapport à l'image exacerbé, le narcissisme, un rapport à l'autre suspicieux, sentiment de persécution. Les souffrances sont exprimées d'une manière toute personnelle et c'est en s'appuyant sur les singularités de chacun, que la psychanalyse vise à accroître, amplifier, élargir et faciliter le développement des compétences générales de la personne.

Photo : josian8 - Flickr

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail

INFORMATION BASIQUE SUR LA PROTECTION DES DONNÉES
Responsable: Verticales Intercom, S.L.
Finalités:
a) Envoi de la demande au client annonceur.
b) Activités de publicité et prospection commerciale pour divers médias et canaux de communication de produits et services propres.
c) Activités de publicité et prospection commerciale pour divers médias et canaux de communication de produits et services de tiers de différents secteurs d’activité, pouvant impliquer la cession de données personnelles aux dits tiers.
d) Segmentation et élaboration de profils pour des finalités de publicité et prospection commerciale.
e) Gestion des services et applications qu’offrent le Site aux Utilisateurs.
Légitimation: Consentement de l’intéressé(e).
Destinataires: Il est prévu de céder les données aux clients annonceurs pour mener à bien la demande d’information sur les services annoncés.
Droits: Vous avez le droit d’accéder, rectifier et éliminer les données ou de vous opposer au traitement des mêmes ou à l’une des finalités, ainsi que d’autres droits, comme il est expliqué dans l’information additionnelle.
Information additionnelle: Vous pouvez consulter l’information additionnelle et détaillée sur la Protection des Données sur psychologue.net/proteccion_datos

À lire aussi