Psycho-praticien, praticien en hypnose, hypnothérapeute : que choisir ?

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

Comment s’y retrouver dans les différences thérapeutiques de ces praticiens ?

22 FÉVR. 2019 · Lecture : min.
Psycho-praticien, praticien en hypnose, hypnothérapeute : que choisir ?

Il y a eu déjà beaucoup d’articles sur le sujet que je ne partage pas souvent d’ailleurs, d’où l’envie d’écrire cet article pour un éclairage différent.

Les différences thérapeutiques

Je voulais rebondir sur cet article qui m’apparaît incomplet et que j’ai d’ailleurs commenté.

Je ne vais pas reprendre la définition des thérapies conventionnelles que tout le monde connaît, mais plutôt celle des intitulés suivants :

  • Psycho-praticien
  • Praticien en hypnose Ericksonienne
  • Hypnothérapeute clinique (approche intégrative)

Psycho-praticien

Ce terme représente un individu ayant suivi une formation comportant une ou plusieurs approches mais souvent dans des écoles différentes,  comme par exemple, les plus courantes :

  • Gestalt-thérapie
  • Analyse transactionnelle
  • Hypnose Ericksonienne
  • Programmation Neuro-Linguistique (PNL)

Plus toutes celles qui se déclinent sous des noms différents,  je pense notamment à l’approche T.I.P.I. qui veut dire : Technique d'Identification des Peurs Inconscientes

Le problème c’est quand le praticien n’a qu’une technique, il risque fort de se trouver désarmer si la personne n’adhère pas à sa technique quelle que soit son approche.

Praticien en hypnose Ericksonienne

Ce terme représente comme son nom l’indique l’individu qui a suivi une formation en hypnose Ericksonienne. Ce type de formation peut se faire en une semaine pour obtenir la certification de patricien. Il existe différents niveaux, le niveau permettra une meilleure prise en charge par le praticienqui aura acquis des techniques plus élargies.

Les niveaux  acquis se font à un rythme différent suivant chaque école de formation. D’où importance de connaître le niveau de votre praticien et son école. Il est toujours préférable que l’école de formation soit certifiée par un organisme agréé, quel que soit l’intitulé du praticien.

shutterstock-1066146422.jpg

Hypnothérapeute clinique (approche intégrative)

L’hypnothérapeute a normalement (vérifier son cursus) suivi une formation d’hypnose clinique, c’est-à-dire des cours dispensés par un psychologue clinicien (Docteur en psychologie clinique), ce qui n’est généralement pas le cas pour le psycho-praticien ou pour le praticien en hypnose Ericksonienne.

De plus l’hypnothérapeute doit avoir une approche en psychopathologie, c’est nécessaire pour utiliser ce terme. C’est ce qui le différencie des autres praticiens.

Ecole de formation

La différence entre les 3 intitulés présentés, c’est :

  • Le contenu des formations
  • L’école de formation
  • La durée de la formation
  • Les niveaux acquis
  • L’adhésion du praticien en tant que membre dans une association d’hypnose

Il faut savoir que n’importe qui peut dispenser des cours, après avoir suivi soi-même une formation, ce qui peut être risqué et hasardeux pour l’enseignement des futurs praticiens. Soyez donc vigilants de quelle école de formation vient votre thérapeute.

L’approche intégrative

Je précise que je ne partage pas du tout cet article où j’ai laissé un commentaire.

L’approche intégrative désigne un ensemble de techniques et d’approches apprises durant le cursus de formation permettant de les combiner et de les articuler de façon cohérente et efficace au cours d’une même séance.

shutterstock-687296710.jpg

Par exemple dans l’approche intégrative, on intègre des techniques provenant :

  • Des techniques Ericksoniennes
  • L’analyse transactionnelle (revisitée/améliorée)
  • Des approches psychocorporelles (comprenant la psycho-synthèse entre autres,…)
  • De nombreuses techniques de désensibilisations, comme l’EFT, la TCM, … et les stimulations alternatives hypnotiques (dérivés de l’EMDR)

Je précise que ces énumérations sont loin d’être exhaustives.

Il est important de préciser que l’hypnothérapie intégrative ne s’inscrit dans aucun courant d’hypnose en particulier et permet donc une approche éclectique.

L’hypnothérapie clinique Intégrative constitue donc une psychothérapie pluridisciplinaire, c’est-à-dire une approche plus élargie que la plupart des thérapies. Cette approche s’inscrit également autant dans une thérapie brève que dans une thérapie de fond.

Pour tous les lecteurs qui me liraient, je précise que je ne fais pas l’apologie de ma pratique, j’explique juste les différences entre praticiens des thérapies brèves. Donc à chacun de tenter l’expérience avec qui il le souhaite mais en toute connaissance de cause.

Toutefois, comme on le dit souvent, la pratique même expérimentée d’un praticien n’est pas le seul facteur de réussite dans une thérapie. Le lien thérapeutique est très important autant que l’implication du patient.

Photos : Shutterstock

Écrit par

Nathalie FOLLMANN

Voir profil
Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail

derniers articles sur hypnose