Que savez-vous des types de dépression ?

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

Seriez-vous en mesure de décrire une personne en dépression ? Si vous pensez à quelqu'un qui ne veut pas vivre ou n'a pas envie de vivre, vous avez tort...

14 oct. 2016 · Lecture : min.
Que savez-vous des types de dépression ?

Une grande majorité des gens associe la dépression avec l'idée de quelqu'un qui passe ses journées au lit, sans une certaine vitalité pour se lever et accomplir les tâches du quotidien, et avec des idées de suicide. Mais est-il vrai de considérer ces différents aspects comme des caractéristiques de la dépression ? Une psychologue a bien voulu nous ôter ce doute.

Il existe plusieurs types de dépression, elles peuvent varier en degrés, en intensité et en durée. Il est très important de les connaître pour pouvoir identifier les symptômes, rechercher un traitement possible et empêcher leur évolution.

Dans la dépression, la combination de facteurs biologiques, psychologiques et sociaux existent toujours. La cause peut découler de facteurs externes ou internes, mais est indépendante du motif à l'origine de la maladie, l'une influence toujours l'autre.

Les facteurs internes sont normalement associés aux changements hormonaux ou aux neurotransmetteurs, et les facteurs externes sont divers, mais souvent liés à une perte (mort d'une personne chère, fin d'une relation, perte d'emploi ou statut social), ou alors à une routine très stressante.

Les symptômes de la dépression

Les symptômes les plus prédominants dans cette maladie, que l'on devrait percevoir comme des signaux d'alerte, sont :

  • psychiques : pleurs, mélancolie, sentiments de vide, ennui, irritabilité, mauvaise estime de soi, isolement, difficultés d'attention, de concentration et de mémoire (souvenir), pessimisme, manque de flexibilité, remords et culpabilité. idées de suicide, pensées de mort ;
  • comportementaux : mutisme, diminution du ton de la voix, marcher dans des cercles ;
  • physiques : changements dans le sommeil (insomnie ou excès de sommeil), changement dans les habitudes alimentaires (perte ou augmentation de l'appétit associé à la perte ou à la prise de poids), irritabilité, diminution de la libido, vulnérabilité face aux maladies.

shutterstock-1019669530.jpg

Les types de la dépression

Comme mentionné antérieurement, il y a plusieurs types de dépression, chacune avec des caractéristiques spécifiques :

  • dysthymie : Des sensations de fatigue légères ou fortes, la personne fait face à tout comme un sacrifice ou comme un problème. La personne est désespérée et pessimiste, et a une libido réduite ;
  • dépression atypique : Elle présente des symptômes contraires à ceux communs à la dépression. Les patients ont un grand besoin de dormir, manger ou avoir des contacts affectifs ;
  • dépression dysphorique prémenstruel : L'irritabilité est prédominante, des changements dans l'appétit et dans l'humour. Des symptômes qui diminuent avec des vitamines, des diurétiques et des exercices physiques ;
  • dépression post-partum : La durée varie entre six mois et un an, et implique des répercussions négatives dans l'allaitement et la création du lien avec le bébé ;
  • dépression psychotique : Associée à la psychose et aux symptômes caractéristiques de celle-ci, des hallucinations avec des périodes dépressives peuvent survenir, reproches et délires de destruction ;
  • l'épisode dépressif majeur : Elle est caractérisée par sa longue durée (20 semaines ou plus) et est caractérisée, principalement, par de forts sentiments d'empathie et d'absence de sommeil et d'appétit ;
  • dépression secondaire : Apparaît à cause d'une maladie, comme une conséquence ou durant le processus de la maladie ;
  • dépression agitée ou anxieuse : Inquiétude avec une humeur dépressive. Cause fréquemment des insomnies ;
  • dépression saisonnière : En raison de l'absence de lumière (soleil), au changement de solstice quand la lumière naturelle faiblit. Plus courante en Europe.

La traitement face à la dépression

Pour le traitement de n'importe quel type de dépression, il est fondamental d'avoir un accompagnement psychiatrique et psychologique. Un traitement médicamenteux sera indispensable pour réguler les aspects biologiques, favorisant directement l'amélioration et la diminution des symptômes biologiques comme le sommeil, l'appétit, etc. L'accompagnement psychologique, lui, permettra un renforcement émotionnel, de nouvelles perspectives et le soulagement de douleurs émotionnelles.

Auteur : En collaboration avec la psychologue Maitê Hammoud.

Photos : Shutterstock

psychologues
Écrit par

Psychologue.net

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail
Commentaires 2
  • Cyprien

    Intéressant, mais j'ai l'impression d'être dans plusieurs types différent, c'est perturbant.

  • Julien Faugeras

    Ce sujet est passionnant. Merci pour cet article.