Qu'est-ce que la dyslexie ?

Encore méconnue aujourd'hui, la dyslexie passe parfois inaperçue lors de l'enfance. Pourtant, bien prise en charge, l'enfant conserve toutes ses chances de réussite scolaire.

20 JANV. 2014 · Lecture : min.

PUBLICITÉ

Qu'est-ce que la dyslexie ?

Selon l'Organisation Mondiale de la Santé, la dyslexie est un « trouble spécifique de la lecture. Il s'agit également d'un trouble persistant de l'acquisition du langage écrit caractérisé par de grandes difficultés dans l'acquisition et dans l'automatisation des mécanismes nécessaires à la maîtrise de l'écrit (lecture, écriture, orthographe) ».

En bref

La dyslexie a été découverte par le Docteur Pingle Morgan dès 1896. On parle de « trouble spécifique » concernant la dyslexie notamment car les enfants ne «présentent pas de déficit intellectuel, pas de troubles psychologiques ou psychiatriques ». En France, 1 million de personnes (adultes et enfants) seraient concernés par ce trouble . 

Les enfants dyslexiques rencontrent des difficultés pour faire correspondre les sons (phonèmes) et les signes écrits (graphèmes), et les inversent facilement. Chez les jeunes enfants, ce trouble passe très souvent inaperçu ou est n’est pas diagnostiqué , ce qui engendre un retard scolaire chez des enfants qui ont pourtant toutes leurs chances de réussir.

Les origines de la dyslexie

Les causes de la dyslexies sont difficiles à déterminer et restent assez méconnues. Longtemps, l'environnement familial et les traumatismes subis dans l’enfance ont été désignés comme responsables de la dyslexie. Aujourd'hui, les experts incriminent davantage des facteurs neurophysiologiques ou génétiques. 

Cependant il faut noter  que les conflits psychiques et la pression de l'entourage lors de l'enfance entrent fortement en jeu.

La dyslexie et la lecture

Les enfants qui souffrent de dyslexie ont des difficultés à reconnaître les lettres, leurs places dans la phrase et souvent les mots. Pour la plupart d'entre eux, lire un texte sans perdre le fil du texte est difficile. L'écriture est également plus compliquée que chez un enfant qui ne présente pas ce trouble. 

Les enfants rencontrent donc des problèmes de déchiffrage, et aussi de compréhension.

shutterstock-498341884.jpg

Les difficultés liées à la dyslexie

Les enfants souffrant de dyslexie peuvent souffrir d’autres troubles  tels que :

  • Des difficultés à se concentrer :en raison de l'effort intellectuel qui doit être fourni pour surmonter les difficultés à la lecture et à l'écriture. Les dyslexiques sont aisément distraits. D'ailleurs, on leur reproche souvent de ne pas faire d'efforts. Ces enfants présentent en outre des troubles de la mémoire immédiate c'est à dire qu'ils oublient une consigne ou ce qu'ils doivent faire. 
  • Désintérêt scolaire : les difficultés à se concentrer, couplées à un environnement scolaire, voire familial oppressant font que les enfants dyslexiques se désintéressent souvent du travail scolaire. De plus, ils peuvent rencontrer des difficultés de coordination tant à l'oral qu'à l'écrit. 
  • Violence émotionnelle : la dyslexie est encore assez méconnue. Mal orienté, l'enfant aura du mal à trouver des points d'appui ou des références, et se sentira en insécurité. Ceci peut expliquer le manque de stabilité dans les réactions, voire l'excès de confiance en soi, qui les encourage à défendre leurs opinions à tout prix.

À la vue de ces difficultés, on comprend pourquoi une prise en charge adaptée est nécessaire. 

Prendre en charge la dyslexie

La prise en charge de la dyslexie de manière précoce permet de limiter les dégâts psychologiques. Un bilan neuropsychologique permet de faire le point sur la situation et d'identifier le degré de sévérité de la dyslexie. Les professionnels peuvent rechercher un certain nombre de troubles de l'apprentissage pour affiner leur diagnostic .

Certains tests effectués par des orthophonistes se basent notamment sur la vitesse de lecture et le nombrede fautes lors de la lecture.

Le but de la prise en charge est de permettre à l'enfant dyslexique de développer des astuces et des méthodes pour gagner en efficacité et en rapidité lors du déchiffrage et de la compréhension des textes. L'idée étant de renforcer les capacités scolaires de l'enfant.

Dans les cas les plus sévères, des aménagements scolaires pourront être proposés afin d'adapter les enseignements à l'enfant.

shutterstock-461770000.jpg

Quelques conseils

Il est possible de réaliser quelques exercices au quotidien qui, en complément d'un suivi avec un professionnel, permettent d'encourager l'enfant :

  • Des exercices d'activités mentales : apprendre à organiser et à différencier les objets, par exemple, permet d'améliorer la concentration et la mémoire ; 
  • Grouper des objets selon leur couleur, leur taille et leur forme sont d'excellents exercices manuels et de perception ; 
  • L'enfant peut réaliser des exercices d'équilibre, comme se tenir sur un pied, sauter à cloche-pied, à la corde, etc ; 
  • Il peut aussi être intéressant de lui faire réaliser des exercices pour se familiariser avec son corps ; 
  • Des exercices de langage, comme nommer ou définir des objets, ou encore raconter une histoire, sont également préconisés ; 
  • De même, des exercices de lecture et d'écriture sont conseillés, pour permettre une meilleure reconnaissance des lettres, des syllabes, etc

Photos : Shutterstock  

PUBLICITÉ

psychologues
Linkedin
Écrit par

Psychologue.net

Laissez un commentaire

PUBLICITÉ

1 Commentaires
  • delaforge helene

    Bonjour, ma petite fille de 5 ans présente déjà ces troubles. Moi même et mon fils de 18 ans sommes dyslexiques. Que faire pour la prendre en charge de suite et qui voir comme docteur ou spécialiste ? Merci d'avance. Cordialement