Qu'est-ce que la thérapie EMDR ?

Développé par des thérapeutes en traumatologie, l'EMDR aide votre cerveau à traiter et à libérer les souvenirs traumatiques - par le biais d’une stimulation comme les mouvements oculaires.

7 JANV. 2022 · Lecture : min.

PUBLICITÉ

Qu'est-ce que la thérapie EMDR ?

Si vous avez subi un traumatisme, vous saurez à quel point il peut avoir une emprise sur vous. Les rêves intenses, les flashbacks et l'isolement induit par l'anxiété peuvent mettre un terme à votre vie quotidienne. Parfois, il peut être difficile de quitter votre maison.

Bien que la thérapie par la parole et les médicaments traditionnels soient les principaux traitements du stress post-traumatique, vous vous demandez peut-être quelles sont les autres options disponibles.

La thérapie de désensibilisation et de retraitement de l'information par des mouvements oculaires (EMDR) pour Eye Movement Desensitization and Reprocessing a été développée par Francine Shapiro en 1987 pour traiter le trouble de stress post-traumatique (TSTP). Cette thérapie utilise une stimulation sensorielle bi-alternée (droite-gauche) principalement par le biais des mouvements oculaires (ou parfois avec d'autres stimulations comme des tapotements ou des sons rythmiques), dans le but de forcer les deux hémisphères avec une stimulation bilatérale le retraitement des informations traumatisantes pour changer la façon dont un souvenir est stocké dans le cerveau.

La thérapie EMDR repose sur le constat que le simple fait de parler d'un traumatisme n'est pas suffisant et, vise à vous aider à surmonter les souvenirs douloureux avec les fonctions naturelles de votre corps pour vous remettre des effets d'un traumatisme.

Comment fonctionne la thérapie EMDR ?

La thérapie EMDR est considérée comme une nouvelle forme de psychothérapie non traditionnelle. Les thérapeutes l'utilisent principalement pour traiter le TSPT ou les réponses aux traumatismes.

Cette thérapie est basée sur la théorie selon laquelle les événements traumatiques ne sont pas correctement traités dans le cerveau lorsqu'ils se produisent. C'est pourquoi ils continuent de nous affecter - avec des cauchemars, des flashbacks et des sentiments de traumatisme se reproduisant - longtemps après la fin du traumatisme réel.

Lorsque quelque chose vous rappelle le traumatisme, votre cerveau et votre corps réagissent comme si cela se reproduisait. Le cerveau est incapable de faire la différence entre le passé et le présent.

C'est là qu'intervient l'EMDR. L'idée, connue sous le nom de modèle de traitement de l'information adaptatif, est que vous pouvez « retraiter » un souvenir perturbateur pour vous aider à le dépasser.

Cette thérapie vise à changer la façon dont les souvenirs traumatiques sont stockés dans votre cerveau. Une fois que votre cerveau traite correctement la mémoire, vous devriez être capable de vous souvenir des événements traumatisants sans ressentir les réactions émotionnelles intenses qui caractérisent le stress post-traumatique.

Lors d'une séance de thérapie EMDR, votre thérapeute vous demandera de vous concentrer brièvement sur un souvenir traumatique. Ensuite, ils vous demanderont d'effectuer des mouvements oculaires latéraux tout en pensant au souvenir. Cela engage les deux côtés de votre cerveau et est appelé stimulation bilatérale.

Si vous avez des problèmes de traitement visuel, votre thérapeute peut utiliser des tapotements rythmiques sur vos deux mains ou jouer des tonalités audio dirigées vers les deux oreilles.

Une théorie derrière le fonctionnement de l'EMDR est qu'elle aide les deux hémisphères du cerveau à communiquer entre eux - le côté gauche, spécialisé dans la logique et la raison, et le côté droit, spécialisé dans les émotions.

Les experts ne savent pas exactement comment fonctionne l'EMDR. Les enquêtes en cours indiquent qu'il s'agit d'une forme de thérapie complexe et qu'elle possède probablement de nombreux mécanismes d'action.

Un examen de 87 études sur l'EMDR a révélé que deux théories étaient les plus prometteuses : la théorie de la mémoire de travail et la théorie des changements physiologiques.

Théorie de la mémoire de travail

Selon cette théorie, l'EMDR fonctionne par compétition entre l'endroit où le cerveau stocke les informations sur la vue et le son et l'endroit où il traite la mémoire de travail.

Dans cette théorie, se souvenir d'un souvenir en même temps que vos yeux se déplacent d'avant en arrière oblige votre cerveau à diviser ses ressources. Vous ne pouvez pas consacrer toute votre attention au rappel de la mémoire, car vous vous concentrez également sur la stimulation visuelle.

Cette mise au point partagée peut rendre moins vives les images dérangeantes dont vous vous souvenez et vous pouvez vous sentir confortablement éloigné d'elles. De cette façon, vous pourriez ressentir moins fortement l'impact émotionnel des souvenirs.

La stimulation cérébrale bilatérale peut également vous aider à vous sentir plus détendu. Au fur et à mesure que les souvenirs deviennent de moins en moins vifs, votre cerveau peut commencer à associer le rappel du souvenir à la relaxation plutôt qu'au choc émotionnel, ce qui entraîne une désensibilisation.

Théorie des changements physiologiques

Certains chercheurs ont découvert que les mouvements oculaires en EMDR peuvent provoquer des changements physiologiques dans votre corps - une fréquence cardiaque réduite, une respiration plus lente et une conductance cutanée réduite - qui sont tous des marqueurs de relaxation.

Cela suggère que quelque chose dans les mouvements oculaires bilatéraux peut modifier la façon dont votre système nerveux réagit, vous permettant de vous éloigner d'une réaction anxieuse de combat, de fuite ou de gel et vers une régulation du système nerveux.

Autres théories

D'autres théories sur le fonctionnement de la thérapie EMDR incluent :

  • Réplication de la phase de sommeil à mouvements oculaires rapides. Les mouvements oculaires de va-et-vient peuvent aider le cerveau à consolider les souvenirs de la même manière qu'il le fait pendant le sommeil paradoxal.
  • Liaison thalmo-corticale. Les mouvements oculaires peuvent avoir un impact direct sur une région du cerveau appelée thalamus, ce qui peut provoquer une cascade de processus cognitifs permettant un meilleur contrôle de la détresse émotionnelle.
  • Différences structurelles du cerveau. Des différences cérébrales structurelles et fonctionnelles peuvent exister chez les personnes qui répondent bien à la thérapie EMDR.

Qui peut bénéficier de l'EMDR ?

Une grande partie de la recherche impliquant la thérapie EMDR porte sur son utilisation dans le travail avec les traumatismes et le traitement du TSPT.

Un professionnel de la santé mentale peut également recommander cette thérapie pour :

  • anxiété
  • crises de panique
  • dépression
  • phobies
  • trouble bipolaire
  • trouble dissociatif
  • se remettre d'un deuil
  • troubles de l'alimentation
  • gestion de la douleur
  • troubles de la personnalité
  • stress post-traumatique
  • anxiété de performance
  • perturbations de sommeil
  • trouble lié à l'utilisation de substances ou toxicomanie

Les 8 phases de l'EMDR

Avec l'EMDR, vous aurez généralement une ou deux séances par semaine, environ 6 à 12 séances au total. Vous pouvez avoir besoin de plus ou moins de séances en fonction de votre réponse individuelle à la thérapie.

La thérapie EMDR suit un protocole de huit phases. Voici à quoi s'attendre :

  • Phase 1 : Anamnèse

Tout d'abord, vous travaillerez avec votre thérapeute pour élaborer un plan de traitement et des objectifs de traitement. Cela peut inclure de parler de votre histoire, des déclencheurs émotionnels et des symptômes que vous ressentez et de ce que vous aimeriez obtenir de la thérapie.

Votre thérapeute peut également déterminer si vous bénéficierez de thérapies ou de traitements parallèlement à l'EMDR.

  • Phase 2 : Préparation

Votre thérapeute vous guidera ensuite tout au long du processus thérapeutique, vous expliquera comment fonctionne l'EMDR et répondra à toutes vos questions.

La thérapie EMDR prend souvent plusieurs séances pour voir les progrès. Votre thérapeute peut vous aider à développer des méthodes d'adaptation pour vous aider à gérer vos émotions pendant et entre les séances. Cela peut inclure des techniques de réduction du stress, telles que des exercices de cohérence cardiaque et des techniques de ressourcement associées à l'EMDR tel que le « lieu calme ».

  • Phase 4-7 : Traitement (désensibilisation, réaction, installation, fermeture)

La phase 4 marque le début du processus de désensibilisation de la mémoire.

Au cours de votre session, il vous sera demandé de vous rappeler des parties d'un souvenir pénible. Pendant que vous faites cela, votre thérapeute vous demandera d'effectuer des mouvements oculaires spécifiques.

Une fois que vous avez fini de vous rappeler le souvenir ou le sentiment, vous pouvez être interrogé sur les pensées, les sentiments et les réactions que vous avez ressentis pendant le rappel.

Noter ces réponses est un autre moyen de suivre les progrès de votre thérapie EMDR. L'objectif est d'« installer » des réponses émotionnelles améliorées et des croyances positives au sein de chaque session.

N'oubliez pas que votre équipe de santé mentale a toujours à l'esprit vos meilleurs intérêts pendant votre séance de thérapie. Si vous ressentez de la détresse, votre thérapeute peut vous aider à surmonter ces sentiments et à revenir au présent.

À la fin de votre séance, votre thérapeute déterminera si la mémoire a été entièrement retraitée en fonction de vos réponses. Si le retraitement est incomplet, ils feront un exercice de ressources ou de réduction du stress avec vous afin de s'assurer que vous vous sentez bien avant de mettre fin à la session.

Ils passeront également en revue les stratégies d'adaptation que vous pouvez utiliser pour gérer vos émotions et rester en sécurité jusqu'à la prochaine session. Tous les souvenirs ne peuvent pas être traités en une seule session.

  • Phase 8 : Réévaluation

À la fin de chaque séance de thérapie, vous et votre thérapeute évaluerez les effets des traitements, quels souvenirs ont été découverts et quels souvenirs cibler la prochaine fois.

À la fin de votre programme de thérapie, après avoir ciblé tous les souvenirs que vous avez souhaités, votre thérapeute remplira un modèle futur. Dans cet exercice, ils utiliseront à nouveau la stimulation bilatérale pendant que vous parcourez un scénario futur imaginaire de gestion de situations déclenchantes antérieures.

L'EMDR est-il efficace ?

Bien que les mécanismes exacts derrière l'EMDR restent à débattre, cette thérapie est reconnue comme un traitement efficace par un certain nombre d'organisations nationales et internationales, dont l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et l'American Psychiatric Association (APA).

Une revue de 2018 fournit des preuves à l'appui des mécanismes derrière l'EMDR, et d'autres recherches continuent de soutenir l'efficacité de cette thérapie. Lire la revue : https://www.emdria.org/wp-content/uploads/2021/06/WHO.2013.Guidelines.for_.Management.of_.Conditions.of_.Stress.pdf

En 2019, une revue narrative a examiné les résultats de sept essais contrôlés randomisés impliquant des interventions EMDR précoces. Les chercheurs ont conclu que les interventions précoces en EMDR réduisaient considérablement les symptômes de stress traumatique et empêchaient les symptômes de s'aggraver. Lire la revue : https://connect.springerpub.com/content/sgremdr/13/4/291.abstract

D'autres études de revue ont également trouvé des résultats positifs de la thérapie EMDR :

Y a-t-il des dangers ou des effets secondaires ?

La plupart des formes de thérapie peuvent avoir des effets secondaires. Ces réactions secondaires peuvent aller de légères à sévères, même avec la thérapie EMDR.

Avant de commencer un programme EMDR, un professionnel de la santé mentale peut vous avertir des effets secondaires potentiels, tels que :

  • fortes fluctuations émotionnelles
  • rappel accru de souvenirs traumatisants ou pénibles
  • rêves vifs et intenses
  • sentiments de vulnérabilité
  • étourdissements
  • réponses physiques au stress (nausées, maux de tête)

Une partie de votre plan de thérapie EMDR peut inclure le développement de moyens de gérer ces défis s'ils surviennent.

Votre équipe de soins peut recommander des méthodes de concentration et de relaxation ou prescrire des médicaments pour aider à gérer les symptômes pendant le traitement.

Prochaines étapes

Les souvenirs passés peuvent faire bien plus que simplement créer des sentiments de tristesse. Si vous avez subi un traumatisme, ces souvenirs peuvent nuire à votre fonctionnement quotidien.

Parfois, les souvenirs sont si douloureux qu'ils vous « figent » à ce moment-là. Vous êtes incapable de sortir et il peut sembler plus facile d'éviter complètement ces pensées.

Lorsque cela se produit, les personnes, les lieux et les événements continuent de faire ressortir les émotions du traumatisme longtemps après sa disparition.

La thérapie EMDR peut vous aider à briser le cycle de congélation en permettant à votre cerveau de traiter les souvenirs de manière moins douloureuse.

L'EMDR peut être un processus émotionnel, mais vous n'êtes jamais seul durant vos séances, commencer par rechercher un praticien EMDR en qui vous aurez confiance serait une bonne première étape.

Photos : Shutterstock

PUBLICITÉ

Écrit par

Thomas Villa

Voir profil

Bibliographie

  • About EMDR therapy. (n.d.).

  • Mazzei R, et al. (2021). What is resourcing in EMDR therapy?

  • Post-traumatic stress disorder. (2019).

  • Shapiro E, et al. (2019). The efficacy of EMDR early interventions.

  • Beer R. (2018). Efficacy of EMDR therapy for children with PTSD: A review of the literature.

  • Carletto S, et al. (2017). EMDR for depression: A systematic review of controlled studies.

  • Valiente-Gomez A, et al. (2017). EMDR beyond PTSD: A systematic literature review.

  • Eye movement desensitization and reprocessing (EMDR) therapy. (n.d.).

  • Logie R, et al. (2015). The flashforward procedure.

Laissez un commentaire

PUBLICITÉ

derniers articles sur emdr