Qu'est-ce que le trouble de la personnalité dépendante ?

Le trouble de la personnalité dépendante est caractérisé par un besoin excessif et omniprésent d'être pris en charge, ce qui induit des comportements de soumission et d'attachement.

2 NOV. 2021 · Lecture : min.

PUBLICITÉ

Qu'est-ce que le trouble de la personnalité dépendante ?

Vous sentez-vous impuissant ou soumis à un partenaire, un ami ou un membre de votre famille ? Trouvez-vous qu'il est extrêmement difficile de prendre seul de nombreuses décisions au quotidien ?

Si la réponse est oui, vous souffrez peut-être d'un trouble de la personnalité dépendante.

Les facteurs qui peuvent contribuer au trouble de la personnalité dépendante comprennent les traumatismes de l'enfance et des antécédents de relations abusives. Les experts pensent que la maladie est causée par une combinaison de votre développement, de votre environnement et de vos gènes.

Cependant, le trouble de la personnalité dépendante peut être très différent d'une personne à l'autre. Votre propre expérience est unique et valable.

Il est important de demander un diagnostic et un traitement si vous pensez être atteint de trouble de la personnalité dépendante. La condition est également associée à d'autres problèmes de santé mentale.

Symptômes et traits du trouble de la personnalité dépendante

Si vous êtes atteint de trouble de la personnalité dépendante, vous pouvez vous retrouver :

  • se sentir incapable de prendre des décisions au quotidien
  • éviter la responsabilité personnelle
  • ne pas aimer le temps seul
  • peur de l'abandon
  • être trop sensible aux critiques
  • avoir une attitude pessimiste et un manque de confiance en soi

Essayez de vous rappeler qu'il s'agit de symptômes du trouble de la personnalité dépendante, mais qu'ils ne sont pas des éléments immuables de votre personnalité. Le trouble de la personnalité dépendante est un problème de santé mentale que vous pouvez rencontrer - il ne définit pas qui vous êtes.

La condition peut sembler très différente d'une personne à l'autre. Votre expérience avec un trouble de la personnalité peut ne pas être la même que celle des autres.

Causes

Les experts en santé mentale n'ont pas totalement compris et convenu des causes de la DPD. Il se peut qu'il n'y ait pas une réponse claire, mais plutôt une variété de facteurs potentiels qui jouent un rôle dans le trouble de la personnalité dépendante, y compris votre :

  • gènes
  • environnement
  • développement

Voici quelques facteurs spécifiques qui peuvent y contribuer :

  • Relations abusives. Les personnes qui ont des antécédents de relations abusives ont une probabilité plus élevée de recevoir un diagnostic de trouble de la personnalité dépendante.
  • Traumatisme de l'enfance. Le fait de subir de la violence pendant l'enfance, y compris la violence verbale ou la négligence, peut contribuer. Cela peut également vous affecter si vous avez souffert d'une maladie potentiellement mortelle pendant l'enfance.
  • Histoire de famille. Si un membre de votre famille souffre de trouble de la personnalité dépendante ou d'un autre trouble anxieux, vous êtes plus susceptible d'avoir un diagnostic de ce même trouble.

En creusant plus profondément dans votre propre histoire, vous pourrez mieux comprendre le trouble de la personnalité dépendante dans votre propre vie et cela peut vous aider à partager vos expériences avec d'autres personnes qui peuvent vous aider.

Essayer de vous comprendre en identifiant les causes et les symptômes potentiels peut aider un clinicien ou un psychiatre à vous poser un diagnostic précis. Consulter un professionnel est le meilleur moyen de savoir si vous êtes atteint de trouble de la personnalité dépendante.

Diagnostic et complications du trouble de la personnalité dépendante

Voici ce que vous devez savoir sur la façon dont les professionnels de la santé mentale diagnostiquent le trouble de la personnalité dépendante et les complications qui pourraient survenir avec cette condition.

1. Comment le trouble de la personnalité dépendante est-il diagnostiqué ?

Le trouble de la personnalité dépendante peut être difficile à diagnostiquer, cela est dû au chevauchement des symptômes entre différents troubles de la personnalité.

Voici les étapes typiques pour obtenir un diagnostic du trouble de la personnalité dépendante.

Vous voudrez d'abord voir votre médecin de soins primaires afin qu'il puisse faire un examen physique. Il s'agit d'une étape importante du processus de diagnostic, car votre médecin sera en mesure d'évaluer si un problème de santé physique provoque des symptômes de type trouble de la personnalité en l'occurrence dépendante.

Une fois qu'un médecin vous évalue et décide qu'il n'y a pas de condition physique en jeu, un professionnel de la santé mentale peut poser un diagnostic.

Pour un diagnostic de DPD, un professionnel de la santé mentale devra consulter au moins cinq des critères de l'affection établis dans le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, 5e édition (DSM-5) :

  • avoir une peur forte et réelle d'être abandonné
  • se sentir anxieux ou impuissant lorsque vous êtes seul
  • se sentir incapable de gérer les responsabilités de la vie sans l'aide d'autres personnes
  • vous inquiéter d'avoir une opinion parce que vous avez peur de perdre votre soutien ou votre approbation
  • avoir une forte volonté d'obtenir le soutien des autres et éventuellement faire des choses désagréables pour l'obtenir
  • avoir du mal à prendre des décisions quotidiennes sans la contribution ou le réconfort des autres
  • avoir de la difficulté à commencer ou à terminer des tâches en raison d'un manque de confiance en soi ou de la difficulté à prendre des décisions
  • avoir envie de rechercher une nouvelle relation pour fournir un soutien et une approbation lorsqu'une relation proche différente prend fin

2. Complications de la vie avec le trouble de personnalité dépendante

Mis à part les seuls symptômes du trouble en eux-mêmes, le trouble de la personnalité dépendante non traitée peut également être associée à des complications telles que :

  • troubles anxieux, tels que le trouble panique, le trouble de la personnalité évitante et le trouble de la personnalité obsessionnelle-compulsive
  • dépression
  • trouble lié à l'utilisation de substances
  • phobies

Un traitement précoce peut aider à prévenir certaines de ces complications.

Si vous souffrez de trouble de la personnalité dépendante et n'avez pas reçu de traitement, vous pouvez faire face à des défis dans la vie de tous les jours. Vous pouvez avoir l'impression d'avoir besoin d'être rassuré et conseillé lorsque vous prenez des décisions ordinaires. Par exemple, vous pourriez ressentir un fort besoin de demander à un proche de vous recommander ce que vous devriez porter ou quel type d'emploi vous devriez rechercher.

Vous pouvez également vous retrouver à minimiser vos propres capacités. Vous pouvez avoir tendance à interpréter toute critique ou désapprobation des autres comme une preuve de votre incompétence.

Dans certains cas, vous pouvez accepter des demandes qui vous nuisent. Par exemple, vous pouvez tolérer des abus physiques, émotionnels ou sexuels.

En fin de compte, dépendre des autres dans cette mesure provoque une détresse émotionnelle et peut vous amener à adopter un comportement que vous n'auriez pas autrement.

Traitement

Si vous souffrez de trouble de la personnalité dépendante, le bon traitement peut vous aider à vivre une vie enrichissante et émotionnellement saine.

La thérapie par la parole est considérée comme le traitement le plus efficace pour le trouble de la personnalité dépendante.

Le but est de vous aider à faire des choix plus indépendants dans votre vie.

La psychothérapie psychodynamique et la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) sont deux types de thérapie par la parole qui peuvent aider avec le trouble de la personnalité dépendante. Ils peuvent vous aider à examiner la peur de l'indépendance et les difficultés d'affirmation de soi que vous pourriez ressentir.

Les médicaments peuvent également aider à traiter d'autres problèmes de santé mentale qui peuvent survenir avec le trouble de la personnalité dépendante, comme l'anxiété ou la dépression.

Relation avec le trouble de la personnalité limite (borderline)

Relation avec le trouble de la personnalité limite (TPL)

Il est important de savoir que le trouble de la personnalité dépendante coexiste parfois avec le trouble de la personnalité limite. Des deux conditions, le trouble de la personnalité limite est légèrement plus fréquent car il affecte environ 1,4% de la population tandis que le trouble de la personnalité dépendante affecte un peu moins de 1%.

Le trouble de la personnalité limite et le trouble de la personnalité dépendante provoquent également des symptômes qui se chevauchent, notamment :

  • se sentir seul
  • éviter la responsabilité
  • avoir de la difficulté à entretenir des relations

Bien qu'ils puissent provoquer certains des mêmes symptômes, il existe également des différences clés entre ces deux troubles de la personnalité.

L'une d'entre elles est que les personnes atteintes de trouble de la personnalité limite peuvent ne pas être disposées à laisser une autre personne avoir un contrôle important sur elles, alors qu'une personne atteinte de trouble de la personnalité dépendante le ferait. Les personnes atteintes de trouble de la personnalité limite peuvent osciller entre des sentiments de soumission et une hostilité extrême, tandis que les personnes atteintes de trouble de la personnalité dépendante ne ressentent pas cette hostilité.

De plus, les personnes atteintes de trouble de la personnalité limite peuvent avoir tendance à osciller entre surévaluer et dévaluer les personnes dans leur vie.

Prochaines étapes

Si vous sentez que vous souffrez de trouble de la personnalité dépendante ou d'un autre trouble de la personnalité, envisagez de demander un diagnostic médical. Consulter d'abord votre médecin de famille peut vous aider, car il peut vous aider à vous assurer que les symptômes que vous ressentez ne sont pas dus à d'autres facteurs.

Plus tôt vous recevez un traitement pour le trouble de la personnalité dépendante, moins vous êtes susceptible de développer d'autres problèmes de santé mentale. C'est pourquoi il est important d'essayer de répondre à votre propre expérience et de rechercher de l'aide professionnelle.

Le processus de traitement et les stratégies d'adaptation que vous pouvez développer ne seront pas les mêmes pour tout le monde, et ce n'est pas grave. Votre parcours dans la reconnaissance, l'adressage et la gestion du trouble sera le vôtre.

Une assistance et d'autres ressources sont à votre disposition. Parler avec un professionnel de la santé mentale et entendre les histoires et les expériences des autres dans un groupe de soutien peut être très utile. Tout ce qui vous aide est ce qui est bon pour vous.

Article basé sur les ressources scientifiques citées en bibliographie.

Photos : Shutterstock

PUBLICITÉ

Écrit par

Thomas Villa

Voir profil

Bibliographie

  • Dependent personality disorder. (2021). medlineplus
  • Zimmerman M. (2021). Dependent personality disorder (DPD).
  • NCBI - Ramsay G, et al. (2020). Personality disorders revisited: A newly proposed mental illness.

Laissez un commentaire

PUBLICITÉ

derniers articles sur trouble de la personnalité