Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Sortez de votre zone de confort !

Article révisé par le Comité Psychologue.net

La zone de confort est un obstacle à notre développement personnel, car elle bloque l’estime de soi. Nous nous sentons dès lors «incapables » et craintifs. Apprenez à en sortir !

19 déc. 2016 · Lecture : min.

Quand nous parlons de la zone de confort, nous faisons référence au conformisme, et au fait de se faire à l'idée que nous devons vivre presque sans audace, que cela nous plaise ou non, sans projets et sans objectifs à atteindre par crainte. Cet état dans lequel nous nous accommodons nous fait perdre de vue l'essentiel, à savoir notre développement personnel.

Se sent-on si bien dans la zone de confort ?

Il est vrai qu'il existe de nombreux proverbes qui donnent une certaine crédibilité à la zone de confort comme le célèbre adage : "un tiens vaut mieux que deux tu l'auras". Cela fait des siècles que nous sommes nombreux à rester dans notre zone de confort car c'est une zone rassurante et sûre. Mais attention, le terme de confort est un concept. La zone de confort n'est pas toujours une zone dans laquelle nous nous sentons si bien que ça, car en effet elle peut générer de l'insécurité, une mauvaise estime de soi et de la peur. Oui,  rester dans sa zone de confort nous fait sentir comme étant peureux et incapables de prendre des risques qui supposent aussi l’angoisse de l’échec , et cela nous fait peur.

En thérapie, de nombreuses personnes qui viennent consulter restent dans leur zone de confort et sont incapables de l’identifier . Quand on leur indique qu'elles s'y trouvent, elles sont surprises, tout en se rendant compte que la dite zone  n'est donc pas si confortable que ça. Évidemment, que la prise de risque et la crainte de ne pas réussir nous maintient dans cette peur constante qui nous empêchera d’avancer  et d'agir. 

La zone de confort se rapproche de l'analogie suivante : c'est comme si votre plus beau rêve était d'acheter un bateau et de naviguer pour parcourir les mers et les océans . Vous allez économiser des années durant  pour vous acheter un bateau, et quand vous l'aurez avec le permis en poche, vous le laissez ancré au port. Chaque jour vous allez le voir, vous le contemplez, le nettoyez, vous le bichonner , mais vous ne sortez pas avec de peur de pas s’avoir le piloter, de rencontrer un autre bateau plus grand ou encore que vous ne craigniez que la mer ne se déchaîne, etc. C'est ça la zone de confort, cette peur qui  empêche, qui vous rend incapable de réaliser votre rêve. Bien sûr que vous souhaitez partir avec ce bateau et que vous voulez naviguer tout en profitant de la brise, mais la peur vous en empêche.

shutterstock-536844751.jpg

Je suis dans ma zone de confort, comment en sortir ?

Sortir de sa zone de confort, ce n'est rien de plus que de savoir miser sur une seule carte, la carte de l’audace . C'est effectivement difficile, car le risque existe, mais le bénéfice qui peut en découlera est plus élevé.

1. Pensez à vos rêves et à vos objectifs, et évaluez le pour et le contre de chaque option. Normalement le pour de la zone de confort est de rester comme vous êtes et là où vous êtes . À bien y penser, c’est sans risque . Sortir de sa zone de confort est aléatoire et sûrement risqué , mais peut-être que vous vous sentirez courageux d’essayer d'atteindre vos objectifs, ou mieux encore réaliser votre rêve . 

Autre illustration de cette zone de confort :

Imaginez que cela fait des années que vous ne souhaitez plus continuer à être ce que vous êtes , à savoir que vous êtes toujours passé inaperçu par peur de la critique, que vous ne vous mettez pas en avant et  que vos amis ne vous soutiennent pas. Peut-être que les personnes dont vous vous êtes entouré ne sont pas les personnes qui savent vous soutenir , mais sont celles qui vous sont proches . Sortir de cette zone de confort reviendrait dans ce cas précis à quitter votre masque,  et à montrer votre désaccord si quelque chose ne vous convient pas, pour devenir ce que vous êtes . Bien sûr cela vous expose au rejet, mais cela est sans importance , dès lors que vous souhaitez avoir de véritables relations avec ceux qui vous entourent. De la même manière, connaître de nouvelles personnes et cela sans porter un masque revient à sortir de votre zone de confort.

2. Pensez à une personne de votre connaissance qui n'est pas conformiste et qui poursuit ses rêves. Vous avez bien cette personne en tête ? Alors maintenant essayez seulement durant une journée à être cette personne, mais non pas avec ses goûts ou ses valeurs, mais avec les vôtres. Adoptez son courage et sa bravoure. Pensez comment ferait cette personne si courageuse et sûre d'elle, et agissez comme elle le ferait. Souvenez-vous de le faire seulement une journée. À la fin de la journée, vous redevenez vous-même, sans avoir rien perdu durant ce jour. Il est fort probable que vous voudriez continuer cette expérience un jour de plus dans la peau de cette personne. Continuez !

3. Réalisez des changements dans vos habitudes qui ne supposent pas de beaucoup se surpasser . Si votre problème résulte du fait que vous ne savez pas si vous êtes toujours amoureux de votre partenaire et que vous n'arrivez pas à sortir de votre zone de confort, il vous sera très difficile de lui exposer vos ressentis et à fortiori vos problèmes . Mais vous pouvez essayer de changer les petites choses quotidiennes qui vous aideront à sortir de cette zone de confort. Faites plus de choses pour vous-même, profitez davantage de vos amis, trouvez-vous de nouvelles passions, etc. Tous ces changements vous révéleront l'état de votre relation et vous y aideront à comprendre cette relation avec plus de clarté. 

shutterstock-508259260.jpg

4. Soyez conscient de votre zone de confort et des petits pièges qu'elle sème sur votre chemin. Imaginez que vous souhaitez acheter un appartement et que vous souhaitez être indépendant mais que vous ne trouviez jamais le bon moment pour cela . Vous penserez alors que ce n'est pas si mal de vivre avec ses parents, vous penserez aussi qu’il est préférable de mettre davantage d’argent de côté pour acheter un appartement plus grand, etc. Désolé de vous le dire, mais c'est seulement de la peur et des excuses de votre part. Devenir indépendant serait la preuve que vous pouvez le faire. Pensez à ce que vous pourriez faire si vous n'aviez pas peur . Ce qu'on imagine ou anticipe est généralement plus catastrophique que ce qui se réalise vraiment. Prenez en compte toutes les fois où vous vous êtes dit que cela allait mal se passer et force est de constater que cela n'a finalement pas été si dramatique. Pourquoi ce serait différent maintenant ?

5. Visualisez votre futur en continuant de la même manière et après visualisez votre futur idéal. Sont-ils semblables ? Si la réponse est non, n'attendez pas qu'une bonne fée apparaisse et que d'un coup de baguette magique, elle vous aide à atteindre vos objectifs. Souvenez-vous qu’un chemin se construit petit à petit. Aussi, concentrez-vous sur des petits projets à atteindre, et peu à peu ces petits objectifs vous aideront à sortir de cette peur et à prendre des risques.

Souvenez-vous qu'un peu d'anxiété peut-être dans ce cas positif et vous faire sentir plus vivant. Si vous agissez par habitude, alors c'est comme si vous étiez un automate. Vivez votre vie, il n'y en a qu'une ! Et  retenez que chaque jour est une opportunité de changement

Photos : Shutterstock

psychologues
Écrit par

Psychologue.net

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail