Sortir de la dépendance affective

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

Sortir de la dépendance affective c'est vivre libre et reprendre le pouvoir sur sa vie. Le chemin est long mais tout à fait possible.

12 NOV. 2019 · Lecture : min.
Sortir de la dépendance affective

La dépendance affective fait souffrir et souvent en silence.

Être dépendant affectif c'est exister ou se sentir exister au travers du regard des autres. La dépendance affective trouve ses origines comme souvent dans l'enfance. N'ayant pas reçu la reconnaissance, l'amour dont elles avaient besoins ces personnes ont nourri un profond sentiment d'infériorité, avec un grand manque d'estime et de confiance.

Il est parfois difficile de se reconnaître comme dépendant affectif. Une personne qui souffre ainsi à souvent une image négative d'elle même.. Ses objectifs sont souvent très élevés et elle n'a que très peu de pause et culpabilise beaucoup de ne jamais être à la hauteur. En fait ces personnes s'épuisent pour convenir encore et toujours.

Comment s'en sortir ?

Il faudra alors apprivoiser la solitude, apprendre à exister pour ce que l'on est. Reconnaître que l'on a de la valeur et qu'en quelque sorte " ça vaut le coup" de vivre en étant déjà bien avec soi-même. Il s'agit aussi d'apprendre à s'aimer, et, au final à se découvrir, car bien souvent toutes les actions de la vie ont été menées dans le but d'être reconnu et aimer par l'autre. C'est aussi apprendre à se respecter, à dire OUI lorsque c'est le cas, et surtout apprendre à dire NON car se respecter c'est aussi ne pas tout accepter. Prendre conscience des ses propres besoins et petit-à-petit s'éloigner du besoin de l'autre.

Il s'agit d un chemin difficile et long, mais quel soulagement lorsque la luminosité revient ! Lorsque l'on se sent vivre pour soi et par soi ! C'est ainsi la possibilité d'aimer vraiment et de s'aimer tel que l'on est .

Il est parfois utile de pouvoir être aidé sur ce chemin afin de comprendre tous les conditionnements liés à l'enfance, comprendre son histoire, ses propres réactions, mais aussi faire tomber les masques pour découvrir sa vraie personnalité, celle qui n'a jusqu'alors pas pu s'exprimer et ensuite pouvoir petit-à-petit reprendre sa vie en main.

Se reconnaitre comme dépendant affectif c'est déjà le premier pas pour s'en sortir et devenir enfin libre. Une aide en Thérapie comportementale peut être un accompagnement efficace.

Photos : Shutterstock

Écrit par

Isabelle BOULLET

Voir profil
Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail

derniers articles sur dépendance affective