Amour ou dépendance émotionnelle, comment le savoir ?

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

Dans cet article, vous apprendrez ce qu’est la dépendance émotionnelle, comment s’aimer les uns les autres et à surmonter la dépendance en couple.

4 SEPT. 2019 · Dernière modification: 3 OCT. 2019 · Lecture : min.
Amour ou dépendance émotionnelle, comment le savoir ?

Dans la société d’aujourd’hui, quand on parle de bien-être, on le relie souvent à un partenaire. Or, d’un point de vue psychologique, il est important de prendre soin de soi-même pour obtenir un plus grand bien-être, que nous ayons ou non un partenaire.

Il arrive souvent que lorsque vous commencez une relation, l’amour des débuts vous fait seulement voir et penser à votre partenaire. Tout ou presque tourne autour de la personne que nous aimons : nous pensons à lui/elle tout le temps, nous nous sentons sur un nuage, il semble que nous ne pouvons pas être plus heureux parce que nous sommes amoureux. Mais cette libération des endorphines provoque souvent que, comme nous nous sentons bien avec notre partenaire nous finissons par tout faire avec lui/elle et laissons au deuxième ou troisième plan beaucoup d’autres choses comme : les hobbies, les amis, la famille...

Ces choses qui nous remplissaient avant d’être en couple.

Différences entre amour et dépendance

Lorsque la relation de couple n’est pas une relation de dépendance, ce sentiment diminue progressivement et on revient dans"le monde réel". Vous réalisez alors que cette personne a aussi des défauts et vous commencez à avoir de nouvelles perspectives. Cela équilibrera les piliers de la vie (famille, amis, couple, passe-temps, travail...).

Or, si la personne devient dépendante du couple, l’individualité et l’identité se perdent peu à peu. Vous réalisez soudainement que vous ne savez pas qui vous êtes sans "votre autre moitié". Votre estime de vous s’effondre, car vous n’avez pas pris soin des autres piliers de votre vie et vous ressentez que vous n'êtes rien sans cette personne.

C’est un signe incontestable qu’il y a une certaine dépendance quand vous sentez que la relation ne fonctionne pas, ou que vous ne vous sentez pas amoureux/se et pourtant vous gardez cette relation par peur de la solitude. Certains en viennent à tolérer des humiliations et même des mauvais traitements de peur de perdre leur partenaire.

Un autre signe de dépendance est la jalousie excessive. Quand vous sentez que votre vie a un sens parce que vous êtes avec lui/elle, il y a une peur de perdre cette personne qui provoque parfois des erreurs comme le contrôle du couple ou des doutes sur sa fidélité. Attention, je parle ici de jalousie pathologique dans laquelle le partenaire veut toujours savoir ce que l'autre fait et avec qui il est. Il surveille l'environnement (amis, collègues...), et contrôle le mobile ou tout aspect privé, etc.

Et si vous êtes en dépendance émotionnelle ?

Si vous vous sentez concerné.e par ces aspects, vous souffrez probablement d’une dépendance émotionnelle. Voici quelques conseils qui peuvent vous aider à la surmonter :

  • Essayez de renforcer les piliers de votre vie que vous avez négligés : sortez avec vos amis, demandez pardon de vous être éloigné ou de chercher de nouveaux amis, rencontrez de la famille, cherchez un hobby ou reprenez ceux que vous aviez avant d’avoir un partenaire... En bref, cherchez qui vous étiez avant cette relation ou pensez à qui vous aimeriez être et mettez-vous au travail.
  • Améliorez votre estime de vous : valorisez ce que vous faites, qui vous êtes, ce que vous avez... indépendamment de votre partenaire. Améliorez votre autonomie et votre sentiment de valeur. Prenez soin de vous à l’intérieur et à l’extérieur. Décidez par vous-même : personne ne vous dit quoi faire. C’est une chose de se laisser conseiller et une autre d’arrêter de penser parce qu’ils le font déjà pour vous. Ce papier est aussi très confortable, même si parfois ça dérange et qu’il faut sortir de là. Si vous pensez par et pour vous, vous découvrirez  ce que vous aimez, ce que vous voulez, ce que vous ne voulez pas. Ça fait longtemps que vous ne vous êtes pas demandé ce que vous voulez ou ce que vous aimez ? Il est temps de changer cela !
  • Cherchez de nouveaux buts et objectifs dans votre vie et travaillez-y : vous avez peut-être aussi négligé des aspects de votre vie professionnelle ou des objectifs personnels. Concentrez-vous sur elles et commencez à avancer.
  • Cherchez de l’aide professionnelle : si vous voyez que la situation vous dépasse, vous avez essayé des choses mais vous ne pouvez pas vous-même, il y a des difficultés à quitter la relation parce que de l’autre côté il y a manipulation (par exemple, l’autre personne menace de se faire du mal si vous le laissez faire), la meilleure option est de s’adresser à un professionnel de la psychologie. On peut vous aider dans le processus et vous rendre autonome.

Enfin, il est important de souligner que pour surmonter la dépendance émotionnelle, que vous n’avez pas à quitter le couple. Concentrez-vous sur vous, vous devez d’abord vous sentir bien pour avoir une relation saine. Et si vous découvrez que la personne à côté de vous n’est pas celle que vous voulez, sautez le pas et quittez-la. Mais vous ne le découvrirez pas nécessairement. Vous pouvez aussi apprendre à aimer d’un autre point de vue.

Photos : Shutterstock

psychologues
Linkedin
Écrit par

Psychologue.net

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail

derniers articles sur dépendance affective