Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

TCC, hypnose ou approche psychanalytique ?

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

Quelle approche psychothérapique est la plus adaptée à mon problème ? Entre les TCC l'hypnose et la psychanalyse, il n'est pas toujours simple de savoir vers qui se diriger.

28 janv. 2015 · Lecture : min.
TCC, hypnose ou approche psychanalytique ?

De nombreux patients sont perdus devant des noms de thérapies qui n'évoquent pas grand chose pour eux.

Le but de cet article est de tenter d'éclairer et d'orienter au mieux. Il n'est pas LA vérité mais simplement les constatations d'un thérapeute qui exerce depuis une quinzaine d'années.

Je suis de formation psychanalytique et j'ai moi même effectué une psychanalyse personnelle pendant de nombreuses années. Je me suis également formé aux TCC (Thérapies Cognitives et Comportementales) à la Faculté de médecine de Paris V. Je n'ai donc pas de conflit d'intérêt puisque je suis formé aux 2 techniques principales de thérapie que sont la psychanalyse et les TCC.

L'approche psychanalytique de façon simpliste vise à s'approprier sa propre histoire afin de se libérer du joug de son inconscient.

L'approche cognitive et comportementale s'attache à faire disparaitre une souffrance et/ou un comportement inadapté par des techniques de mises en situation, de relaxation et de raisonnements logiques. Il s'agit donc ici d'une technique active où patient et thérapeute travaillent ensembles. Le psychothérapeute ayant comme avantage sur le patient de connaitre certaines techniques, et le patient ayant comme avantage sur ls psy de connaitre son histoire...

Ce que je vais expliquer ci dessous encore une fois peut être contesté par certains collègues. Il ne s'agit que de mon expérience et de la lecture documentée d'analyse de thérapies...

  • Phobies, TOC, Troubles anxieux : l'approche TCC sera la plus efficace et la plus rapide. L'approche psychanalytique pourra être utile dans un second temps pour consolider parfois certaines choses.
  • Dépression : L'approche TCC permettra de comprendre la pathologie et de tenter de s'en sortir rapidement. S'il s'agit d'une dépression réactionnelle c'est parfait. Dans le cas d'une dépression plus ancienne, l'approche psychanalytique permettra de faire un travail de fond qui empêchera une rechute éventuelle.
  • Mal être, envie de se connaître : L'approche psychanalytique est ici toute indiquée

shutterstock-391159867.jpg

Certaines problématiques répondent parfois mieux aux TCC et d'autres parfois mieux à l'approche psychanalytique... Il ne faut pas hésiter à se renseigner et à rencontrer un thérapeute de chaque école pour voir ce qui correspond le mieux à ce que l'on recherche.

Dans bon nombre d'autres pathologies, les 2 approches sont à mon sens complémentaires et sauf à avoir les 2 formations, il est possible de travailler à 2 thérapeutes, chacun ayant la maitrise de sa technique. Malheureusement certains sont obtus et pense que seule la technique qu'ils maitrisent est LA bonne technique.... C'est à mon sens une véritable perte de chance de guérison pour le patient.

En ce qui me concerne, j'ai beaucoup de collègues qui travaillent avec leurs patients dans une approche psychanalytique et qui m'adressent leurs patients pour la partie cognitive et comportementale qui vient non pas en opposition mais en complément.

L'hypnose est très efficace dans les problématiques algiques (douleurs) et je l'utilise également pour permettre au patient d'apprendre à se relaxer. L'idée étant pour moi de permettre au patient d'avoir recours lui même à ces techniques (auto-hypnose)

En TCC on utilise aussi beaucoup la bibliothérapie c'est à dire le conseil de livres qui expliquent ce qu'est la pathologie et comment cela va se traiter. Ces livres sont écrits par des professionnels spécialisés dans la problématique en question et sont une aide précieuse...

Quel que soit le thérapeute que vous choisirez n'hésitez pas à lui poser des questions sur sa formation.

Photos : Shutterstock

Écrit par

Sébastien Nicolas

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail
Commentaires 1
  • Nathalie FOLLMANN

    En tant que praticienne en hypnothérapie clinique intégrative, je rebondis sur cet article. J'ai envie de dire pour concilier toutes ces approches TCC, hypnose et approche psychanalytique, il suffit d'avoir une approche comme celle que je pratique en hypnothérapie "intégrative" qui est une forme de psychothérapie pluridiciplinaire intégrant un ensemble de techniques et approches diverses s'adaptant donc à toutes pathologies sans distinction. L'hypnothérapie "intégrative" permet donc une thérapie brève dans certains cas, ou une thérapie plus en profondeur dans d'autres cas. Ce qui évite la multiplication de consulter plusieurs thérapeutes.