Victimes de psychopathes, sociopathes et narcissiques

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

Ils sont plus proches que nous ne l’imaginons. Le psychopathe sous couverture ne tue pas, il épuise sa victime par la manipulation et le mensonge.

4 sept. 2019 · Lecture : min.
Victimes de psychopathes, sociopathes et narcissiques

3% de la population souffrent de troubles dits psychopathiques, sociopathes ou narcissiques. Cela signifie qu’au cours de notre vie, nous rencontrerons une soixantaine de psychopathes. Seul un très petit nombre de ces personnes sont des auteurs d’actes criminels, et qu'en est-il pour le reste de ces psychopathes, sociopathes et narcissiques ?

Leur portrait

Enfants, nous les rencontrons dans les situations de "booling" à l’école. Ce sont souvent les meneurs qui poussent le groupe à s’en prendre au camarade.

En grandissant on peut les trouver sur notre lieu de travail, ce sont les gens qui sont derrière le "moobing", ils ne vont pas se montrer, ils vont manipuler des situations pour créer le chaos et ils vont en profiter. Ils utilisent le reste de leurs collègues pour aller contre celui qui se distingue et qui peut lui faire de l’ombre. D’où le terme "cosification" (les gens sont des choses pour eux et ils prennent le droit de les utiliser à leur profit).

On les trouve aussi dans notre groupe d’amis. Ils sont souvent difficiles à voir et à détecter par cette personnalité dont ils se déguisent en personnes charmantes, charismatiques, et humbles. Mais il y a un trait qui les trahit ; dans certains cas, quand nous sommes avec l’un d’eux, nous nous sentons fatigués, épuisés, comme si nous avions été absorbés et volés de notre énergie.

Il n’y a presque pas d’information sur le psychopathe dans sa famille. J’aimerais donc y apporter mon expérience et mon point de vue. Les premières victimes de ces sujets sont toujours au sein de la famille. Et l’une des caractéristiques de ces familles, c’est qu’il y en a toujours un qui sera la victime du psychopathe et sera désigné par celui-ci comme "la brebis galeuse".

Cette "brebis galeuse" sera la cible de la haine, de la colère et de l’envie du psychopathe. Il portera contre lui ou elle tous les mensonges et toute la manipulation eu et à avoir. Il manipulera la famille à sa guise et elle croira ce que le psychopathe dira, parfois par peur et d’autres fois par ignorance. Pour certains auteurs, ces types qui aident le psychopathe sont appelés "singes volants".

Quelles solutions face à eux ?

La victime n’aura que deux issues : le suicide ou la fuite et donc le contact zéro avec la famille biologique. La victime souffre de ce que le psychologue iñaki Piñuel appelle "Viol de l’âme".

Si vous optez pour le suicide parce que sans famille, vous ne pouvez pas survivre ou la victime est si usée, enfouie et perdue qu’elle ne sait pas quelle est la sortie, le psychopathe aura gagné et le jeu pour celui-ci sera terminé. Il ira à la recherche d’une autre victime.

Mais si vous optez pour le contact zéro, la fuite de la famille biologique, vous devez savoir que le chemin sera difficile, mais je vous assure qu'il sera beaucoup plus sain et enrichissant qu'il ne l'était auparavant.

Ne prétendez pas entrer dans le jeu. Si vous faites ça, vous serez perdu. N’essayez pas d’expliquer aux membres de votre famille ce qui se passe, personne ne vous croira, rappelez-vous que vous êtes un mouton noir et que ce sont des singes volants. Tout ce que vous devez faire, c’est vivre votre vie. Il vous vole assez, vous ne devez pas le laisser vous voler ce qu'il vous reste.

Faites votre vie, soyez heureux, vous savez ce qui se passait, vous avez compris. Vous deviendrez une personne forte, sûre et sage.

Et plus important encore, vous identifierez n’importe quel psychopathe, dans n’importe quel domaine de votre vie, ils ont une caractéristique très spéciale qui les trahit : le sourire malveillant quand ils pensent que personne ne les regarde.

Photos : Shutterstock

psychologues
Écrit par

Psychologue.net

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail