Amitié toxique que faire ?

Kittou33Kittou33
April 2019 modifié dans Affirmation de soi
Bonjour,
Je pense que je vis une amitié qui est devenue toxique. Nous sommes amies depuis plus de 20 ans, nous avons fait beaucoup de choses, nous étions toujours là l’une pour l’autre. Mais depuis une bonne année, j’ai l’impression que cette amitié est devenue toxique, ou déjà unilatérale. En effet, 2018 n’a pas été facile pour moi, beaucoup d’incertitudes professionnelles avec des répercussions personnelles et ma mère malade. Pour mes 40 ans nous nous étions dits avec d’autres amies, que l’on pourrait se faire un week-end au soleil. Quand je choisissais une destination, elle et les autres disaient « non ». Elle et les autres voulaient aller au Maroc, là où je voulais aller était trop « intellectuelle ». Du coup, on s’est fait un week-end spa et j’ai eu le droit à plus ou moins la gueule. Elle et son compagnon m’ont toujours trouvé « intellectuelle » (je lis des livres - j’ai un poste de cadre correct - j’ai un salaire correct). Peu à peu, nous nous sommes moins vus, quand je proposais qqchose elle esquivait. Et voulait toujours faire qqchose avec nos autres amies. On faisait des brunchs avec des ateliers manuels. J’avais toujours une réflexion « ne te blesse pas » je ne t’emmene pas à l’hopital (je suis Gaston lagaffe). Je ne pouvais pas parler de mes projets professionnels, il fallait que ça tourne autour d’elle de son job, de ses problèmes, de ses activités, de ses hobbies. Et tout le monde est en « admiration » Cela ne me dérange pas en soi, c’est son caractère et je m’en fiche d’etre le centre des attentions. Je sais qu’elle est fan de bricolage, de deco et développe ce hobby avec cette autre copine. Je conçois que l’amitié n’est pas exclusive mais là, je n’existais plus, je ne pouvais rien dire. Les seules fois où je la voyais je pouvais me prendre une réflexion: lors d’un barbecue avec ces voisins où j’ai été invitée, je dis que j’avais fait une demande pour partir bosser à Bordeaux. J’ai eu droit « ah tu veux nous quitter ». J’etais a 2 doigts de dire que ça fait 6 mois que je veux te parler de mon boulot. J’ai le droit dès que je m’habille en jupe ou un peu plus court, je suis habillée en salope. J’ai le droit aussi que j’ai beaucoup de fringues (la sienne est aussi pleine que la sienne). vous avez compris le principe. Quand ma mère a eu une récidive de sa pneumopathie, elle a dit «encore», alors que ça me minait. en août, nous avions qqles jours en commun, je lui dis si on peut se faire un petit week-end. Elle me dit que financièrement, c’est trop juste. Je dis ok je comprends. Et ensuite, j’apprends qu’elle se fait un week-end avec cette autre copine. En soi, cela ne me dérange pas mais qu’elle le dise dès le début. En fait, elle vit une nouvelle amitié avec cette amie (que je connais) avec qui elle a une passion commune...je soupçonne cette amie de vouloir m’evincer. En décembre, j’essaie d’expliquer que j’ai fait une grosse crise d’angoisse avec une hausse de tension. J’ai eu le droit à « ah » et c’est reparti vers elle. Je n’ai très peu de nouvelles, peu d’attention, je n’en donne pas non plus si c’est pour avoir une « réflexion »: j’ai eu droit « arrête de stresser » sans me demander pourquoi. Du coup, je ne me suis pas adressée à elle quand j’ai fait mes crises d’anxiété. Elle était au courant mais n’a pas fait d’effort pour me parler ou comprendre. Depuis que je suis en arrêt pour burnout (que je ne passe pas chez moi) elle m’envoie des messages pour me demander comment ça va ? Elle me souhaite bon rétablissement etc... Et quand je lui dis que récemment que je monte vite fait sur Reims en mai récupérer quelques affaires, elle ne me dit pas si elle est là. Par contre, me demande de venir la voir car elle vient 3 jours à Bordeaux pour un événement. En plus on aura pas le temps de parler car elle vient avec d’autres amies. Ma collègue m’avait dit de lui en parler depuis longtemps (mais je n’aime pas le conflit). J’en ai parlé à ma psychologue ce matin, et m’a dit de lui en parler car cela me mine. Je lui ai envoyé un message pour lui faire part de mes sentiments et si elle était là en mai pour se voir...elle a dit peut-être, surtout que la prochaine fois où je monte c’est pour mon déménagement. Mais que l’on se verrait en juin pour son « événement ». Et elle a changé de conversation vers elle. Elle qui m’avait dit qu’elle m’aiderait pour mon déménagement et nettoyer l’appart mais elle n’est pas là (et pourtant la date est fixée depuis des mois) Du coup, comme m’a dit la psychologue, dans notre amitié, c’est moi qui fait les efforts et que je dois en faire le deuil. Je soupçonne notre copine commune (avec qui elle a le même hobby) de vouloir m’evincer (elle même me fait des réflexions). Qu’en pensez-vous ? Dois-je encore tenter de lancer une perche ? A chaque fois, que je dis stop, j’ai un message. Je me dis c’est 20 ans d’amitie mais qu’en fait elle ne tient pas compte de mes sentiments et que tout peut tourner autour d’elle, mais au moment où j’ai eu besoin d’elle, elle n’était pas là.

Réponses

  • Kittou33Kittou33
    Je précise que cette autre copine ne m’a pas répondu pour se voir.
  • Kittou33Kittou33
    Je sais plus ou moins la réponse.
    Car pour moi la rupture s’est faite quand elle et son compagnon m’ont rendu les doubles des clés de mon appartement. Ils avaient les doubles de mes clés en cas de soucis ou vérifier l’appart quand je partais
  • Lauret4Lauret4
    Bonjour. Kittou.

    Vous évaluez votre amitie avec une psychologue. Mais néanmoins, vous venez chercher des avis ici.
    Un peu comme si vous aviez toujours besoin du regard et de l'avis des autres...
    (cf la longueur de vos jupes).

    Pour ma part, je n'aime pas les amitiés fusionnelles, envahissantes, controlantes.
    L'amitié c'est l'amitié, ce n'est pas un couple.

    Je dois vous dire que j'ai une soeur jumelle. Et que peut être ceci explique cela....

    En lui laissant votre double de clef, vous l'invitez a venir controler chez vous, voir si tout se passe bien.
    Lorsqu'elle vous le rend en présence de son conjoint, ce geste me parait sain...

    Pour les vacances... personnellement je m'ennuie tres rapidement dans un SPA. Voire j'etouffe.
    Je ne vois pas en quoi le Maroc est moins "intellectuel... " qu'une autre destination...

    (???)

    Part on en "vacances" pour "intellectualiser" ?

    Les vacances a l'étranger ca me paraissait sympa... Ou est le souci avec "l'étranger ?"
    Si votre amie a une amie, pourquoi vous sentez vous en compétition avec elle ?

    Je pense qu'on a les amours ET les amities qu'on mérite et qu'il faut bien etre deux pour forger une amitié aliénante ou toxique.

    Il me parait plus age d'analyser ce que vous ressentez vous de cette amitié, du deuil de cette amitié, du vide en l' absence de votre amie, ce que ca fait travailler dans votre fort intérieur, plutôt que les faits et gestes de votre amie.

    Bien a vous
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Créer une discussion

Catégories