Belle mère possessive

MnrMnr
dans Psychanalyse

Bonjour, 

Je me permets d’écrire sur ce forum pour qu’on m’apporte des réponses à des questions que je me pose concernant la mère de mon compagnon, mais tout d’abord je vais vous raconter un peu mon histoire. 

Pour commencer... nous sommes ensemble depuis 4 ans, ma belle mère a toujours été jalouse de moi, mon compagnon est son seul fils unique, elle ne pensait jamais avoir d’enfants, et il y a 5 ans, elle a failli le perdre suite à un grave accident de moto. Elle me voit donc comme la personne qui vient « lui voler son fils ». 

Tout cela s’était arrangé au fil du temps. Mon compagnon vivant à plusieurs centaines de kilomètres de nous ( nous vivons ses parents et moi dans la même région ), pour obligation professionnelle, je passais donc la voir chez eux car cela me faisait même plaisir. Nous nous entendions mieux.

A savoir qu’en 3 ans, chaque week-ends où mon compagnon rentre voir ses proches ( qui sont à quelques minutes de mon domicile actuel ), je vais aussi chez eux pour le voir également ( nous avons donc peu de moments rien qu’à deux ) et lorsqu’il s’agit d’aller manger un soir dans MA famille, sa mère se met à pleurer, à le faire culpabiliser, qu’il ne faut pas qu’il vienne chez moi, qu’elle le voit jamais ( et moi alors ? ), et il lui cède souvent... 

et ce week-end à été le pire; je me rends chez mon copain en Belgique, le temps de 3 jours. 

Rencontrant des difficultés à son travail ( risque de fermeture ), suite au coronavirus, il ne pourra pas prendre les 3 semaines de congé comme habituellement et ne peux en prendre que 2, lorsqu’il a dut annoncer ceci à sa mère ( qui a pris les mêmes congés que lui ) celle ci m’a accusé auprès de son fils,  de le manipuler, de le détourner d’eux, qu’il n’avait pas fait les bons choix ( en me choisissant ), car elle pense que c’est moi, qui l’oblige à prendre que 2 semaines de vacances ( a savoir que bien avant tout ça, j’avais proposé à mon copain de le laisser seul avec ses parents, la première semaine de congé qu’il aura avec eux, avant que l’ont parte à notre tour, ce qui est prévu depuis 5 mois ). Elle lui a même suggérer d’annuler nos vacances pour n’avoir les deux semaines qu’avec elle et son père ( chose qu’il aurait fait si il avait eu le choix ). 

Je sais qu’ils n’ont pas « couper le cordon », au point d’ailleurs, que chaque jour elle lui envoie des dizaines de messages pour savoir ce qu’il a mangé, si il est réveillé, ce qu’il fait, lui raconter sa journée etc... comme un couple le ferait. Elle l’appelle toujours par le surnoms qu’elle lui donnait étant petit, et lui appelle ses parents comme ils les appelait étant petit ( papou et mamon ). J’ai l’impression qu’elle est amoureuse de son fils, et qu’elle ne l’aime pas seulement comme son « fils ». 

Que faire ? Comment les aider ? Comment arriver à surmonter cette situation quand on est dans mon cas ? A t elle besoin d’une thérapie pour l’aider à avancer sans son fils ? ( a savoir quelle est toujours marié au père de mon conjoint ) 

Je vois mon avenir avec cet homme, nous avons le projet d’emménager ensemble d’ici quelques mois, mais j’ai extrêmement peur, que lorsque viendra les week-ends où nous allons rentrer pour voir nos familles, il veuille faire chacun chez soi, plutôt que de couper le week-end en deux ( un jour chez moi, un jour chez eux ). 

J’attends vos réponses avec impatience. Mais j’ai aujourd’hui, plus que tout, besoin d’avis. 

Merci à vous.

Réponses

  • Lauret4Lauret4

    Bonjour


    Cette famille porte un nom : "incestuelle".

    Savez vous ou vous mettez les pieds ?


    Je vais être directe... ne vous avisez pas de faire un enfant avec !

    Elle va aussi s accaparer son petit fils, contre vous, et mettre la pagaille sur plusieurs générations.

    Sa mère est incurable, ce sera une grand mère dangereuse pour vos propres enfants.

    Comme père, il ne sera pas à la hauteur...


    Le seul point positif c est que le fils a quitté le pays... mais manifestement, c est insuffisant.


    Ca pourrait éventuellement se résoudre en thérapie de couple à condition que votre "conjoint" (sic), accepte qu'il y a un problème dans sa famille. Et donc de se rendre en thérapie.

    Et qu il envoie balader sa mère...

    Or en général, c est pas le cas, dans ce type de famille. Il n y a pas de problème; puisque l inceste n est que symbolique et accompli sous des formes non génitales, et tout à fait banales..


    Donc je vous conseillerai 2 choses, au choix


    Le quitter puisqu il est déjà en couple avec sa mère

    ou

    Thérapie de couple avant d envisager quoi que ce soit de sérieux avec lui (emmenagement, etc...)

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Créer une discussion

Catégories