Depression intense

Sangoku91Sangoku91
dans Burn-out

Bonjour, je suis une femme âgée de 28 ans j'ai tellement besoin de parler, il est 21h30 ça fait 3 jours que je ne sors plus, que je ne mange plus, je vomi, j'ai beaucoup d'extrasystol, et comme si mon corps me lâchait..

J'ai trop de soucis, trop de problème, je suis en grande détresse, vraiment.. Mon impulsivité me détruit et détruit ce que j'ai autour de moi, je ne comprend plus ma vie.. Je suis à bout

J'ai besoin de parler et d'être conseillée car à force je me renferme encore plus.

Réponses

  • Auffret5Auffret5

    Bonsoir Sangoku,

    Je vous sens effectivement en grande détresse morale et physique, est ce que vous avez consulté un médecin pour tous ces symptômes physiques que vous avez depuis 3 jours?

    Anne Auffret - Thérapeute IFS

  • Sangoku91Sangoku91

    Bonsoir Auffret5


    J'ai l'habitude des médecins, et des hôpitaux à chaque fois il ressort que je fais des crises de spasmophilie.

    Je suis même hypocondriaque...

    Le moindre énervement ou stress ou angoisse me rend malade mais vraiment..

    Ça fait quelques mois que j'ai vécu, décès proches, animaux également, et que je n'arrive plus à me projeter dans la vie.. Je ne sais même plus quel travail faire..

    J'ai une santé tellement fragile, insuffisance veineuse, varices aux jambes, colon irrité car je fume énormément et je boie pour oublier sauf ses 3 jours car je me renferme..

    Mais j'ai un autre problème...

  • Auffret5Auffret5

    Vous voulez dire que votre stress votre angoisse se répercute directement dans votre corps de façon violente. Est ce que fumer et boire sont pour le moment sont des stratégies pour essayer d'atténuer tout ce mal être ? Mais ce n'est pas des stratégies anodines puisque j'imagine ça joue aussi sur votre santé physique.

    Vous avez avez été très touchée par des décès récemment mais si je comprends bien il y a quelque chose de plus douloureux encore ?

    Anne Auffret - Thérapeute IFS

  • Sangoku91Sangoku91

    Oui voilà c'est tout à fait ça !

    Je ne boie pas en ce moment, je suis trop faible, je suis tout le temps au lit...

    J'ai eu trop de problème oui depuis Juillet, rupture amoureuse qui m'a fait perdre 12 kg en 1 mois... Après oui les décès, les soucis financiers, etc...

    Mais avec cette personne on c'est retrouvé en septembre, nouveau départ, j'ai quitté la région, etc pour la retrouver. Soucis depuis 3 jours j'ai foiré, nous avons forcé notre domicile, mais j'étais parti quelque jour en famille. Ça la traumatisé et moi j'ai pas été présente comme j'aurai du, 24h sans lui écrire parce que j'avais envoyer un bouquet de fleur à la place pour faire effet de surprise et je suis revenu, mais du coup grosse prise de tête, elle n'est pas rentré depuis ses 3 jours car elle m'en veut et aucun signe malgré mes excuses.


    J'ai dis tu me quittes en faite elle m'a dit j'ai pas dis ça j'te fais comprendre ton impulsivité j'me sens abandonné, fatiguée etc... Comme j'ai été absente... Du coup je suis dans l'attente la peur, peur de la perdre car elle est toute ma vie et je ne supporterai pas une deuxième fois... Ça c'est clair et net...

  • Auffret5Auffret5

    D'accord oui effectivement c'est lourd tout ça, d'autant plus que si cette femme représente pour vous vraiment un point d'ancrage, votre oxygène, qu'elle est toute votre vie, imaginer la perdre dois vraiment être impossible à vivre.

    Je comprends que tout cela est vraiment pénible maintenant mais au-delà de ça ou je devrais dire avant tout cela, avant l'avoir rencontrée comment alliez vous ? Est ce que déjà vous n'étiez pas très bien ? Vous avez l'air très sensible et je me dis que cette sensibilité vient de loin, est ce que je me trompe ?

    Anne Auffret - thérapeute IFS

  • Sangoku91Sangoku91

    J'ai toujours eu des échecs avant, rien de concret, je ne me souciais pas de la vie, j'avais peur de rien j'étais pas hypocondriaque ou avoir la peur de mourir, ça c'est déclaré à la naissance de mon fils d'être comme cela, anxieuse etc... comme une choc émotionnel, ma expliqué à l'époque le médecin.

    Que elle, ça toujours été des hauts des bas mais toujours soutenue et chaque retrouvailles c'était de plus en plus fort. Y'a quelques semaines elle avait peur de me perdre et à dit à sa famille que c'est toi moi et personne d'autre. Mariage enfant etc...

    Mais moi quand quelque chose ne vas pas ou autre, je deviens impulsive et ça, ça m'a bouffe...

    Du coup son absence la... Me rogne et me fait comprendre certaine chose... Mais j'aimerais tellement que dieu soit de mon côté et me la ramene. Après je pense que oui moi j'irais voir quelqu'un. Je sais pas si y'a de centre gratuit pour ça car je n'ai pas de gros moyen..

  • Auffret5Auffret5

    D'accord et ce choc émotionnel n'a pas été soigné à l'époque ? Et depuis ce temps là vous avez une fragilité qui n'aide pas votre relation amoureuse et j'imagine aussi la vie avec votre fils ? Oui vous avez raison si vous pouvez vous faire aider avec un thérapeute en évoquant cette anxiété qui est apparue à l'accouchement, elle est a mon avis vraiment révélateur de quelque chose d'important dont il faut prendre soin.

    Ce travail va avoir un impact positif sur votre vie, avec votre amoureuse, votre famille, vos amis... Si vous n'avez pas de gros moyens les thérapeutes peuvent parfois faire des facilités de paiement, ajuster leur prix, adapter le nombre de séance, je pense que cela vaut le coût de demander.

    Est ce que cela vous fais du bien de parler ?

    Anne Auffret - Thérapeute

  • Sangoku91Sangoku91

    Non car je pensais que ça serait juste passager, pourtant on m'avait dit de parler, etc... Mais a la place de ça j'ai été soignée sous anxiolitique..

    Oui je pense aussi, et que ça me ferait du bien.

    Mais je ne pourrais le faire si elle n'était plus dans ma vie. La je me laisse totalement coulée et ça je peux pas le changer.


    D'accord mais je ne sais pas où aller et me renseigner...


    Oui ça m'a fait quand même du bien, merci à vous d'ailleurs !

  • Auffret5Auffret5

    J'ai l'impression que vous avez mal été prise ne charge dès le début effectivement les anxiolytiques ne soigne rien ça camoufle l'anxiété seulement.

    Vous voulez dire que tant qu'elle est là vous vous reposez entièrement sur elle, c'est ça ? Comme si une part de vous se disait tant qu'elle est là ça va aller ? Et si elle partait définitivement vous sentiriez alors la nécessité de trouver une aide ailleurs comme un thérapeute ?

    Anne Auffret - Thérapeute IFS

  • Sangoku91Sangoku91

    Oui ça fait un moment que ça dure c'est sur...

    Non je me repose pas sur elle, je suis heureuse nous avons une vrai complicité c'est de fou.. Juste on ce comprend pas on a du mal a communiquer. Et ce que je veux dire par là c'est que si elle n'est plus dans ma vie moi je ne pourrais plus vivre ça serait de la survie et ça je peux pas... Alors je veux juste qu'elle revienne...

    Mais oui un thérapeute s'impose à son retour oui

  • Auffret5Auffret5

    D'accord peut-être que si vous lui dites ça maintenant que vous allez vous faire accompagner, ça peut lui faire du bien, j'imagine qu'elle aimerait que vous alliez bien aussi et ça aidera surement à ce que ce soit plus détendu entre vous. J'entends bien votre complicité et que vous êtes profondément heureuse avec elle.

    Anne Auffret -Thérapeute IFS

  • Sangoku91Sangoku91

    Elle m'a répondue aujourd'hui que nous aurons une discussion dans les jours à venir.. Quand je ne sais pas, alors par crainte j'ai dis tu me quitte en faite...

    Voici sa réponse : Non non je t'ai pas dis du tout que je te quittais en faite je t'ai dis qu'on devait parler.Tu n'entends ce que tu as envie d'entendre. 


    Comment dois je le prendre ? Bien ou mal...


    Oui je la ferais soyez en sur, mais j'attends juste que tout redevienne normale sinon je n'y arriverais pas..

    Merci en tout cas @Auffret5

  • Auffret5Auffret5

    Bonjour Sangoku,

    Moi je trouve que sa réponse est constructive, elle dit qu'elle ne souhaite pas vous quitter mais qu'elle a besoin que vous vous parliez, elle a besoin de clarté, de comprendre, que vous entendiez son inconfort sur des faits qui se sont produits sans que ces ressentis soient niées, besoin d'être comprise. Et je pense que vous avez de votre côté surement les mêmes besoins qu'elle.

    Retrouver la avec une intention d'apaisement, de réconciliation, de la comprendre, de vous exprimez avec authenticité, aussi envisager des solutions ensembles, créer un cadre commun en nommant qu'est ce qui vous plait à vivre toutes les deux, qu'est ce qui ne vous plait pas à vivre. (ça peut-être un jeu listons chacune ce que nous aimons vivre et ce que nous n'aimons pas vivre)

    Si vous la retrouver à partir de cette part de vous qui doute de ses intentions, qui se raconte qu'elle veut vous quitter, que tout ce qu'elle va dire seront des reproches contre vous, vous imaginer bien que ce n’est pas la même énergie même si cette part existe en vous et craint au plus haut point que cette femme la quitte.

    Est ce que cela vous parle ?

    Anne Auffret - Thérapeute IFS

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Créer une discussion

Catégories