Emotions et réflexion perdue : Mauvaise passe où + grave ?

Lucy16Lucy16
dans Burn-out

Bonjour,

Je me pose de plus en plus de questions sur mon état, ce que je ressens. En fait, je ne sais pas où j'en suis exactement dans ma tête.

J'ai remarqué que depuis quelques mois (6 mois? ) je ressentais moins les choses, je suis lassée de beaucoup de choses, je n'ai plus envie de rien faire bien que paradoxalement j'aimerai me motiver à en faire. Et maintenant j'ai beaucoup de mal à dormir le soir, ce n'est jamais avant minuit minimum.

Aussi, je ne suis pas satisfaite de ma relation avec mon copain. (Peur d'une tromperie éventuelle; ayant déjà eu un choc émotionnelle à cause de mon premier copain, diagnostiqué par ma gynécologue, je me méfie d'autant + que son passé avec les filles n'est pas des plus glorieux....) Il n'est pas très investit. Cela fait 10 mois maintenant, je n'ai jamais rencontré sa famille, alors que lui oui, pleins de fois, il ne veut laisser aucune trace de moi visible sur les réseaux non plus, et "like" des "amies en maillot de bain" : C'est la goutte de trop, j'envisage une rupture. (Étrangement les efforts et démonstrations d'amour arrivent maintenant seulement...) bizarrement petit à petit je me suis endurcie mais..."un peu trop", car j'ai l'impression que ca ne m'affecterait pas. Cette "non sensibilité" touche aussi mon quotidien, je m'en fiche de tout pratiquement. Je ne sais pas si je suis heureuse ou non, triste ou non, ni ce que j'ai envie ou pas envie !

Ensuite, je ne sais pas si cela peut entrer en jeu, (je ne pense vraiment pas, mais étant perdue je préfère poser ma situation complète) mais depuis 1 an en décembre je ne parle plus à mon père, j'ai quitté sa maison après avoir craqué de la situation, il y avait une atmosphère de mort, de tension insoutenable, de famille deconstruite. Depuis la séparation de mes parents (quand j'avais 9 ans, j'en ai aujourd'hui 20) , j'etais vraiment triste en allant là bas et me sentais seule. (Très longue histoire également..) Il n'a jamais repris de mes nouvelles depuis mon départ soudain. Et depuis ce jour, j'ai l'impression qu'il ne me manque pas du tout, que je vis mieux sans lui. Et parfois je culpabilise de penser ca et je me dis que je devrais + penser à lui...Serait-ce possible que j'essaye tout simplement de m'en persuader moi-même ? Est-ce mal de penser ainsi ? Je ne sais même pas si ces seules émotions d'incompréhensions sont le fruit d'une trop longue réflexion, ou s'il y a effectivement un problème chez moi ?


Je ne pensais pas un jour écrire sur ce site, bien que je le consulte régulièrement, mais fur et à mesure j'ai l'impression que mon état "s'aggrave" même si en presence de ma famille je peux parler comme d'habitude, rigoler... Tout cela ne change pas ! Mais au fond il y a toujours cette question : pourquoi je suis triste sans raison ? Pourquoi plus ça passe et moins je ressens d'emotions ou d'envie pour quoi que ce soit ? J'aimerai avoir envie, vraiment ! Mais cette envie est partie depuis bien 3 ans, elle. Je suis vraiment perdue. Je ne sais pas si écrire ma situation ici servira à quelque chose a quelqu'un d'autre, mais j'aimerai être éclairée tout simplement. J'ai l'impression d'etre Dr Jekyll & Mr Hide, en presence de gens que j'apprécie je suis joviale -moins qu'avant, ou je le feinds- mais une fois seule/ avec mon copain / penser à mon père, je vois une autre facette de moi qui prends de plus en plus le dessus. Comment y remédier ?


Merci d'avoir pris le temps de lire mon témoignage jusqu'ici..

Lucy.

Réponses

  • Amina_administrateurAmina_administrateur

    Bonjour @Lucy16, bienvenue sur https://www.psychologue.net/communaute!

    Votre texte est extrêmement touchant, avoir l'avis d'un professionnel sur votre situation serait une bonne chose pour vous. Ce point de vue de la part d'un spécialiste vous aidera à aller de l'avant de la meilleure des façons.

    Je vous laisse la liste des professionnels de notre site: https://www.psychologue.net/cabinets/aide-psychologique

    Bon courage,

    Amina- L’administrateur du Forum

  • Jean147Jean147

    Bonjour Lucy,

    vous dites que vous consultez régulièrement... De quoi parlez vous plus précisément, êtes-vous suivi actuellement pour votre mal être par un psychologue, ou un autre thérapeute ?

    Plus largement, de nombreuses personnes passent par des phases de doutes, de peur, de stress, de perte d'envie. Cela peut avoir un caractère physiologique, ou bien être lié à des événements de vie. Comme ça, intuitivement je dirai bien que vous n'êtes pas en adéquation entre vos sentiments, vos valeurs, et votre vie actuelle... Etes-vous étudiant, ou travaillez-vous ? Quelles sont vos passions ?

    De plus, vos relations avec les hommes, ici père puis copain, sembles compliquées (pas de votre fait si je comprends bien). En a t il toujours été ainsi ? Comment voyez-vous les hommes d'une façon générale, qu'attendez vous de votre "futur mari" ?

    D'autre part, vous n'en fait pas mention, mais quid de votre mère, et avez-vous des frères et soeurs ?

    Vous semblez être en décalage, il va très probablement vous falloir prendre quelques décisions radicales pour vous retrouver. Non ?

    Bon courage,

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Créer une discussion

Catégories