Épuisée

Azerty9Azerty9
dans Burn-out

Je suis épuisée physiquement et psychiquement depuis des années, depuis la sortie de mes études il y a 10 ans maintenant. Je reste dans ma chambre d’adolecente, prostrée et epuisée de devoir partager ma vie intime et privée avec des parents qui ne sont pas les miens et qui s’amuse avec ma santé psychiatrique. Ils sont toxiques pour moi parce ma situation les fait rire. Ils sont d’une violence inhumaine extrême pour moi et je n’arrive pas à pardonner. Je suis au chômage depuis dix ans mais je ne suis pas une feignasse comme ils disent. J’ai travillée à la poste pendant des années durant les « vacances » universitaires pour payer mes études tout en étant rachi carde. Mais ça ne m’a jamais rassuré quant à la pauvreté humaine et financière qui me menace depuis l’enfance. Les gars de ces faux parents m’ont été transmis comme on met des détritus à la poubelle. Le reste de la fratrie jugée plus efficace et plus rentable pour l’image familiale à été moins atteinte. J’ai été violée par l’avant (et par l’arrière?) sous anesthésie générale par mon premier petit ami (première relation sexuelle) à 17 ans. Une thérapie récente m’a révélée c’est faits et j’en souffre physiquement et psychiquement à en mourrir. Le procès est en cours mais ça traîne et je connais le genre de mafia pourrie qui le protège et je sais que je n’aurais jamais réparation psychique et physique pour ce viol là. Je suis un déchet pour ces tâts de merde soumis et incompétents autant qu’ils sont des tâts de merdes incompétents et à vomir pour moi. Ils m’ont proposés une thérapie après dépôt de plainte et au fil des séances, après m’être confiée j’en me suis aperçu’ que j’étais en train de me confier à la mère du violeur. Mettez vous deux secondes à ma place. A-t-il volé mon matériel génétique étant donné l’implication mafieuse? Que faire, que penser, qui appeler au secours? C’est cette mafia de merde qui me gerbe ses pute dans le cerveau. Je suis plus que violée. Pourquoi moi. Ayant compris ça et que cet acharnement inexpliqué contre moi n’allait pas s’arrêter là je fais quoi? J’appel Qui à l’aide? Je suis terrorisée. Je peux plus faire confiance à personne et l’attitude de son personnes que l’pn Penserait les mieux placé pour m’aidez, la famille, m’enfonce en réalité. Que dois- je comprendre? Je suis démolie par ces tas de putes infâmes et puantes. Ils m’ont degueulassé le corps et la tête. Je n’y arrive plus. Et je ne comprends pas pourquoi moi?

Réponses

  • Azerty9Azerty9

    Pour correction: j’ai 35 ans. Je suis épuisée physiquement et psychiquement depuis des années, depuis la sortie de mes études il y a 10 ans maintenant. Je reste dans ma chambre d’adolecente, prostrée et epuisée de devoir partager ma vie intime et privée avec des parents qui ne sont pas les miens et qui s’amusent avec ma santé psychiatrique. Ils sont toxiques pour moi parce ma situation les fait rire et qu’en je ne comprends pas leur comportement. Ils sont d’une violence inhumaine extrême pour moi et je n’arrive pas à pardonner. Je fais semblant pour tenir mais ils m’ont démasqués et s’en amusent violemment (tachycardie ) . Je suis au chômage depuis dix ans mais je ne suis pas une feignasse comme ils m’ont harcelés, je suis épuisée et ils contribuent à me pousser au bord de la falaise sans’ parachute. J’ai travaillée à la poste, distribué le courrier, pendant des années durant les « vacances » universitaires pour payer mes études tout en étant tachycarde. Mais ça ne m’a jamais rassuré quant à la pauvreté humaine et financière qui me menace depuis l’enfance. Les angoisses et problèmes non résolus de ces faux parents m’ont été transmis comme on met des détritus à la poubelle. Le reste de la fratrie jugée plus efficace et plus rentable pour l’image familiale à été moins atteinte. J’ai toujours souffert de leur incompétence et lâcheté parentale et en’ souffre encore aujourd’hui alors que je pensais avoir réussi à faire le deuil d’eux. J’ai été violée par l’avant (et par l’arrière?) sous anesthésie générale par mon premier petit ami (première relation sexuelle) à 17 ans. Une thérapie récente m’a révélée c’est faits et j’en souffre physiquement et psychiquement à en mourrir. Le procès est en cours mais ça traîne et je connais le genre de mafia pourrie qui le protège et je sais que je n’aurais jamais réparation psychique et physique pour ce viol là. Je suis un déchet pour ces tâts de merde soumis et incompétents autant qu’ils sont des tâts de merdes incompétents et à vomir pour moi. Ils m’ont proposés une thérapie après dépôt de plainte et au fil des séances, après m’être confiée j’en me suis aperçue que j’étais en train de me confier à la mère du violeur. Mettez-vous deux secondes à ma place. A-t-il volé mon matériel génétique étant donné l’implication mafieuse? Qu’a -t-il fait échec mon corps inerte pendant ce laps de temps où j’étais inconsciente. Que faire, que penser, qui appeler au secours? C’est cette mafia de merde qui me gerbe ses putes dans le cerveau. Été ça ne va pas s’arrêter.Je suis plus que violée. Pourquoi moi?Ayant compris ça et que cet acharnement inexpliqué contre moi n’allait pas s’arrêter là je fais quoi? J’appel Qui à l’aide? Je suis terrorisée. Je ne peux plus faire confiance à personne et l’attitude de ses personnes que l’on Penserait les mieux placées pour m’aider, les parents, la famille m’enfonce en réalité. Que dois- je comprendre? Je suis démolie par ces tas de putes infâmes et puantes. Ils m’ont dégueulassé le corps le cœur et l’amour l’âme. Je n’y arrive plus. Et je ne comprends pas pourquoi moi? Et ce n’est pas fini , le roman et toutes les perversions qu’on vont avec ne s’arretent pas là... vous êtes prêt? On continue ???...

  • Azerty9Azerty9

    1- viol 1: à 17 ans par mon premier petit ami. Premier grands sentiments profonds et premiers rapports sexuels. Mes sentiments sont sincères durables, profonds et mes choix de perdre ma virginité avec lui sont très réfléchis et signifient énormément pour moi. La relation se passe bien, les sentiments sont réciproques à priori, la relation à l’air saine. Comment aurais- je pu me douter de sa versatilité? Encore aujourd’hui j’ai du mal à recomposer le puzzle. Pourquoi m’ anesthésier alors qu’il savait que j’étais consentante et qu’en prenant le temps l’acte serait consommé. Pourquoi? Vol de matériel génétique ou ( je ne sais pas si c’est pire) truc de pervers? Ou les deux? Je suis meurtrie. Il m’a violée mon corps mon cœur, mon âme et mon esprit. Il est encore imprimé dans ma tête et me viol psychiquement tous les jours. Je suis sale de sa puanteur. Et meurtrie de ces coups de poignards dans le corps le cœur et l’ame.

    2- deuxième viol supposé à 24 ans. Je suis en 4 année d’étude à Montpellier et un collègue de l’université me propose une sortie avec des amis/collègues à lui, je me dis qu’un sortie pour me changer les idées serait la bienvenue en cette période de travail intense et j’accepte. La soirée se termine et je lui demande de me raccompagner chez moi : plus de tram, plus de transport en commun à 2 h30 du matin. Je ne peux pas appeler de taxi, je n’ai pas de moyen de paiement sur moi et les « codes de bonnes mœurs à la con » que l’on m’a enfoncés dans le crâne depuis toute petite et qui arrangent beaucoup de gens d’ailleurs, m’empêchent de demander que l’on me dépanne le prix d’un taxi. Il refuse de me raccompagner ( ća c’est un ami! une personne très bien éduquée... ) Alors agacé et invoquant la fatigue, il insiste pour que je vienne plutôt dormir chez lui ce qui lui éviterait un trajet supplémentaire. Je n’aime pas ça et j’ai passé l'âge de me vexer que l’on me traite avec irrespect. Je prend mon mal en patience et me dis qu’en je n’ai vraiment’ pas envie de faire le chemin seule dans des rues mais éclairées jusque chez moi. Alors vraiment à contre’ coeur je suis obligée d’accepter. Je dormirai mieux le lendemain, chez moi me dis-je, dormant très mal lorsque je ne suis pas chez moi. Nous discutons, je dors dans la chambre de son colocataire absent pour la semaine et il dort dans la sienne. Je ne dors pas très bien et me réveil le lendemain pleine d’une fatigue anormalement lourde mais que j’en met sur le compte de mon inhabitués à veiller tard eń soirées. Et le lendemain il me propose d’ailler visiter un site historique dans la région avec des amis à lui. Seul son colocataire est présent. Je refuse car épuisée mais il insiste. Prendre l’air me ferait du bien et je ne vous plus personne en ce moment. Alors j’accepte tenir 3 heures et prendre l’air . Je peux le faire: mais dans la voiture je sens’ des spasmes extrêmement persistants au niveau de l’anus Et je commence à me sentir très mal. Je commence à penser à quelque chose de très inhabituel: un viol sous anesthésie mais je chasse cette pensée infondée à l’époque et me dit que je suis très fatiguée. Simplement. Au fil des années et en remettant ennemi ordre les pièces du puzzle, son comportement, le comportement de son colocataire, le fil de nos discutions pendant la visite du site... tout laissé à penser qu’il a fait ça. Seul? J’en déborde d’horreur. Je n’en peux plus de n’en rien comprendre. Pourquoi moi? Pourquoi c’est tas de merde sont capable de me dégueulacer autant. Pourquoi c’est pervers m’onr Violé seigneur, pourquoi moi? POURQUOI ?

  • Azerty9Azerty9

    Des années encore je me pose la question. Pourquoi ses pourriture de l’humanité sont toujours dehors, jamais jugés à détruire des vies qui ne sont les leur. Pourquoi la justice ne fait rien et pourquoi sont- ils encore en vie sans souffrir?

    3- troisième viol Lyon toujours étudiante en 5 année d’étude. Je débute une nouvelle relation amoureuse sortant d’une rupture d’une relation de deux ans et demi. Je me sens mal sans savoir pourquoi, et me dit qu’un jour je verrais le bout du tunnel. Plus qu’un an et les premières payes m’aideront à choisir mon thérapeute sans avoir de compte à rendre à personne et sans que l’on s’imice dans mon intimité, entre- autre. Je commence cette nouvelle Relation d’avantage pour ne plus être et me sentir seule que par coup de foudre. Humain mais pas bon. Je me suis trompée, c’est encore un pervers. J’arrête là le récit. J’en suis épuisée que l’on n’en me répondes pas et de l’inhumanité des réponse possible. Je vais dormir. Je continuerai demain ou un autre jour ou pas..

  • Azerty9Azerty9

    3- violée encore une fois par l’arrière mais cette fois je suis consciente. C’est le premier viol pour moi et ma thérapie hachée et suivi par plusieurs personnes pas appropriée pour moi( pas d’argent, pas de qualité adaptée) m’en révèle d’autres sous anesthésie. Je suis anéanti, broyée, je veux mourrir. Et ces faux parents qui n’ont jamais la bonne réponse. Et qui sont méchants bêtes et d’une violence psychique insoutenable. Chantage, rabaissement. Ils contribuent à ces viols. Et ça fait 10 ans que je m’épuise à faire semblant à leur contact tout en sachant qu’ils le savent été s’en amusent. Pourquoi se comportement? Ils veulent mon suicide. Ils n’ont jamais voulu apprendre à gérer les problèmes. Ils ne m’ont jamais protégé et je ne peux pas leur pardonner.

  • Azerty9Azerty9

    Je n’en peux plus des vengeances et des haines des autres sur moi? Pourquoi se sont ils acharnés sur moi? Se connaissaient-ils ? Se sont - ils passé le mot. Et pourquoi ces faux parents continuent l’oeuvre De ces violeurs? Qu’est Que j’ai fais de mal pour mériter toute la gerbe et la merde de l’humanité. Seigneur qu’est-ce que j’ai fait de mal?

  • Azerty9Azerty9

    Et ça continue, lors d’un rapport consenti d’avec mon conjoint de l’époque avec lequel je suis restée 2,5 ans. Je me souviens d’inénarrables nuit oú le doute s’est installé quelques temps après cette nuit là. Je suis assurée aujourd’hui que la personne avec qui j’étais n’était pas lui. Le poids du corps et le rapport n’en lui-même me confirme que ce n'était pas mon petit ami de l’époque. Il aurait invité un homme’ à venir se « servir » sur moi ? Je suis anéanti. Je suis morte àl’intérieur de tous ces pervers. Je ne peux plus faire confiance à personne. Je suis extrement pudique de nature même si j’ai fais semblant de rire de chaoses impudique pour paraitre à l’aise. Plus jamais je n’en me sentirai vivante. Je suis broyée. Je veux en finir avec tous cette merde qu’en je ne mérite pas. Je n’ai pas le droit de pleurer bruyamment ici. Sinon ce père débile me fait du chantage pour m’envoyer en service psychiatrique à l’hôpital , hôpital dans lequel on’m’a Injecté des l’O3 lors d’un appel à l’aide après m’etre égratigné Les veines parce que j’en n’en pouvais plus d’eux et de leurs reproches inappropriés après la fin de mes études. C’e Un simple appel au secours qu’ils ont’ voulus encore dissimuler. La plainte‘ pour maltraitance à l’hopital est en cours mais’ je sais que personnes ne reparera les´ degats qu’on à causé à ce que je suis et qu’en personne n’est enclin à m’aider vraiment. J’ai développé des spasmes au niveau du visage et je sens continuellement des spasmes phantasmes dans l’anus tel le colon qui s’amplifient d’année en années et qu’un sont douloureux. Je me sens’ sale de toutes’ ces merdes que l’humanité Est capable de produire. Pourquoi moi. Je veux qu’ils meurent tous c’est tas de pourritures et de vomi. Je veux qu’ils souffrent autant qu’en j’ai Souffert et qu’ils meurent. Je n’en mérite pas ça.

  • Azerty9Azerty9

    Pour correction: Et ça continue, lors d’un rapport consenti d’avec mon conjoint de l’époque avec lequel je suis restée 2,5 ans. Je me souviens d’une nuit oú le doute s’est installé quelques temps après cette nuit là. Je suis assurée aujourd’hui que la personne avec qui j’étais n’était pas lui. Le poids du corps et le rapport en lui-même me confirme que ce n'était pas mon petit ami de l’époque. Il aurait invité un homme’ à venir se « servir » sur moi ? Je suis anéanti. Je suis morte àl’intérieur de tous ces pervers. Je ne peux plus faire confiance à personne. Je suis extrement pudique de nature même si j’ai fait semblant de rire de choses impudiques pour paraitre à l’aise. Plus jamais je ne me sentirai vivante. Je suis broyée. Je veux en finir avec tous cette merde que je ne mérite pas. Je n’ai pas le droit de pleurer bruyamment ici. Sinon ce père débile me fait du chantage pour m’envoyer en service psychiatrique à l’hôpital , hôpital dans lequel on’m’a Injecté de l’O3 lors d’un appel à l’aide après m’être égratigné Les veines parce que j’en n’en pouvais plus d’eux et de leurs reproches inappropriés après la fin forcée de mes études. C’est un simple appel au secours qu’ils ont’ voulu encore dissimuler. La plainte‘ pour maltraitance à l’hopital est en cours mais’ je sais que personnes ne réparera les´ degats qu’on à causé à ce que je suis et que personne n’est enclin à m’aider vraiment. J’ai développé des spasmes au niveau du visage et je sens continuellement des spasmes douloureux dans l’anus et le colon qui s’amplifient d’années en années et qui sont douloureux. Je me sens’ sale de toutes’ ces merdes que l’humanité Est capable de produire. Pourquoi moi? Je veux qu’ils meurent tous ces tas de pourritures et de vomi. Je veux qu’ils souffrent autant qu’en j’ai Souffert et qu’ils meurent. Je ne mérite pas de me mourrir avant qu’eux ne meurt de souffrance. Seigneur qu’ai-je fais de en mal pour qu’on s’acharne sur moi à ce point. J’ai perdu 40% de mes capacités cognitives. Je n’y arrive plus. J’en veux mourrir. J’ai mal. Plus rien n’est vivant chez moi ils’ ont tout récolté.

  • Azerty9Azerty9

    J’ai mal. J’ai mal

  • Azerty9Azerty9

    je ne peux plus supporter leur tentative de manipulation psychiatrique sur moi. Ils se disent surdoués et cherchent à être admirés alors qu’ils ne sont que des merdes. Et ils l’ont sentis que ća ne marchait pas avec tout le monde et se vengent sur la première personne venue. Ce sont des tas de merdes que vous laissez délibérément broyer des vies dont celles de vos enfants. J’en meurt de votre silence puant. Vous êtes comme eux. Il faut toujours se taire et s’écraser Devant des merdes débiles et pervers. L’humanité ne vaut plus la peine qu’on se batte pour elle et la vie ne vaut pas toute cette souffrance inutile. Je veux partir et mourrir sans douleur. Loin des putes des tas de merde et de leurs complices.

  • Azerty9Azerty9

    quelle est la suite du programme? Lécher des vagins pour rembourser des dettes qui ne sont pas les miennent? Quelles sont les solutions? Tous vos pervers me tuent un peu plus chaque jour. Je suis meurtrie de toutes votre pourriture. Je veux mourrir loin de tous ces tas de merde.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Créer une discussion

Catégories