Innocence perdue à 8 ans.

RockLauraRockLaura
May 2019 modifié dans Violence faite aux femmes
Bonsoir,

Alors voilà, ce soir je n'arrive pas à dormir.

J'ai besoin de me confier. Besoin de parler. De mettre des mots sur une histoire. Une histoire très triste qu'est la mienne.

Tout commence à l'âge de 8 ans. J'ai subis des attouchements sexuels par mon beau-père. Ainsi que ma petite sœur âgée de 4 ans à cette époque.

Je l'ai dis à ma mère. Mais elle ne le voyait jamais. Alors elle n'a jamais rien pu faire.

J'ai jamais vraiment eu de vrais rapports tendres avec mes parents. Ils n'ont jamais fais l'effort d'un câlin ou autre.

Après cet épisode des 8 ans. Ma mère à dû aller en garde à vue et à perdu tous droits sur nous. Donc mon père à obtenu notre garde. Et comme il ne pouvait pas s'occuper de nous, on s'est retrouvés en internat en Belgique. Au début ça allait.

Et puis vient le temps des questions sur soi.
Élément déclencheur : j'étais en cours de morale, et on devait penser à écrire un évènement de notre vie et j'ai écris sur mon histoire. Je l'ai montré à ma prof. Et elle m'a demandé si j'allais bien. Et à la cantine, tout est remonté. Toutes les questions du Pourquoi moi ? La confiance accordée. La destruction de mon moi. La destruction d'une enfance de 8 ans.
La non-protection de ma mère.

J'ai commencé à me mutiler. À ne plus rien manger. À pleurer à chaque fois qu'on en parlait. À tout ce stress. Toutes ses peurs. Et plus moyen de dormir. Je me réveille quasi 2 à trois fois par nuits. Et je suis épuisée constemment. Des cauchemars également. La peur de le revoir. Et la culpabilité. De ne pas avoir pû protéger ma petite sœur. La honte également. Du regard des autres constemment.

Après j'ai eu une révélation. Et j'ai commencé à oublier. J'ai réussi à avoir des relations amoureuses. C'était très compliqué. Je me suis forcée parfois à faire des choses parfois pour faire plaisir à la personne qu'on aime.

Je donne sans compter. J'ai beaucoup d'amour à donner. Je suis devenue une personne gentille, bienveillante. Peut être un peu trop gentille comme diraient certaines personnes. Mais j'ai également une facilité à me mettre à la place de l'autre. J'ai énormément d'empathie. Ce passé m'a donné des qualités. Mais ne m'a pas endurcie.

Je vais bientôt avoir 22 ans. Et le boomerang est de retour. Je suis au plus bas. Presque dans le néant. Je fais d'énormes crises d'angoisses. Je stresse énormément. Je suis sur mes gardes tout le temps. Et ça fait mal. J'ai un sentiment énorme de solitude également.
J'ai tout le temps des pensées suicidaires. Des pensées noires.


Je sais plus trop quoi faire...

J'ai besoin de me sentir comprise je pense. Besoin de me sentir soutenue.
Je n'arrive pas à trouver ma force.

Voilà voilà.

Réponses

  • Lauret4Lauret4
    Bonjour Laura.

    Tout ce que vous ressentez est normal, vous etes une survivante. Et meme vous avez une grande maturite car vous savez tres bien exprimer vos traumas. Ou etes vous ? En France ou en Belgique ? Je ne connais pas le systeme de sante Belge.
    Mais il vous faudrait un accompagnement professionnel spécialise dans les trauma.

    De type : hypnose, meditation (transcendentale), relaxation, emdr, brainspotting, somatic experiencing, thérapie sensi motrice, voire du Yoga. (Eventuellement une approche par le reve en plus (Jung)). Psychothérapie Intégrative....

    Vous le trouverez sans peine en Belgique, pense.

    Bien cordialement, et vous pouvez bien évidemment continuer a écrire, ici, par exemple.
    Ca permet d'éviter la mutilation.


    Pour eviter les pensees trop noires et en attendant de trouver votre psy, vous pouvez faire quotidiennement de la cohérence cardiaque (avec sonorités meditatives ou sons binauraux) que vous trouverez sans peine sur internet...

    Bien a vous.
  • RockLauraRockLaura
    Bonjour,

    Merci beaucoup pour votre message.
    Je suis en France.

    J'ai un rendez-vous demain avec une psychothérapeute. Je suis énormément stressée. Parce que j'avais déjà vus une psy à l'époque. Et à la sortie, j'étais vraiment pas bien du tout. Alors ça me fait peur.

    Merci pour tout vos conseils également.

    Cordialement.
    Laura
  • Lauret4Lauret4
    Bonne chance pour votre rendez vous, une petite cohérence cardiaque 1 ou 2 heure avant le rendez vous peut aider.... ^^

    Sachez qu'on a le droit de se tromper de psy.... Ce n'est pas grave, on fini toujours par trouver....

    :)
  • Lauret4Lauret4
    Bonne chance pour votre rendez vous, une petite cohérence cardiaque 1 ou 2 heure avant le rendez vous peut aider.... ^^

    Sachez qu'on a le droit de se tromper de psy.... Ce n'est pas grave, on fini toujours par trouver....

    :)
  • RockLauraRockLaura
    Merci beaucoup :)

    Je vais essayer. Oui je sais bien.
  • Lauret4Lauret4
    (confidence : moi aussi, je me suis deja trompee de psy ^^)

    :D
  • RockLauraRockLaura
    Et qu'entendez vous par ' se tromper de psy' ?
  • Lauret4Lauret4
    C'est tres personnel un psy.
    Il y a d'abord le sérieux, la formation et les compétences (ici pour le trauma)...
    Ensuite, il y a la confiance qui passe, ou non.... C'est du feeling également....

    :)
  • RockLauraRockLaura
    Ah oui je vois alors.

    Je verrais bien demain.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Créer une discussion

Catégories