Je me suis faites violer et j’ai essayer de mettre fin à mes jours

LauraBerrouetLauraBerrouet
May 2018 modifié dans Agressivité
C'était un pote a moi de paris il était sur bordeaux sa faisais longtemps que je l'avais pas vu il a dormis chez moi par terre parce que il avais pas d'argents pour l'hôtel.
Après une crise de spasmophilie, J'avais pris mes medocs donc j'étais chouter,
je me suis endormis javais stage le lendemain et pendant la nuit il m'a mis des doigts ma forcer a le sucer...
J'ai dit non mais il a continuer en me disant qu'il savais que j'aimer ça...
Il est partit après et moi j'étais mal mais je suis quand même aller en stage mais ce jour la je n’était pas moi même, je n’ai fait que des bêtises et donc j'étais pas bien depuis un moment apres ça.
un matin, j'avais envie d'en finir réellement j'ai envoyer un message a mes educs pour leurs lancer un sos leurs dire que j'étais a 2 doigts de faire une betise il ne m'on pas repondu j'ai pris ma lame de rasoir et j'ai fait des trous dans mes veines j'étais en train de me vider de mon sang quand ma pote est arriver si elle n'était pas arriver je ne serais plus la...
Depuis je vis un enfer constamment...

Réponses

  • MirabelleMirabelle
    Bonjour Laura,

    Je suis sincèrement désolée pour vous, et je comprends que depuis vous n'arrivez plus à faire face, c'est une expérience qu'on ne peut pas oublier, c'est un traumatisme et c'est violent.

    Si j'étais vous, je déposerai plainte ou un main courante auprès de la gendarmerie de votre ville, il n'est jamais trop tard pour déposer plainte, en avez - vous parler à un proche, une amie, vos parents à un éducateur?

    Je vous conseille de le faire, de parler à un thérapeute aussi ou un psychiatre pour un éventuel traitement avant d'entamer une thérapie.

    Si vous ne faîtes rien, votre état psychique risque d'empirer, et vos envies d'en finir aussi.

    Il n'avait pas le droit, vous n'êtes responsable de rien mais c'est arrivé alors faites - vous aider au plus vite et parlez en à une personne déjà, un médecin aussi car vos angoisses ne vont pas s'arrêter.

    Je ne sais que vous dire de plus à part de ne pas faire de bêtise.
  • LauraBerrouetLauraBerrouet
    J’en ai parler à mes éducateurs et à mes amis les plusieurs proches.
    Porter plainte, je ne suis pas prête j’en ai déja une qui est en cours de procédure qui ne mène à rien...
  • MirabelleMirabelle
    Dans ce cas, parlez à un professionnel, c'est le meilleur conseil que je puisse vous donner.
  • AAPatriciaAAPatricia
    Bonsoir Laura, vous n'êtes responsable de rien, il est coupable d'un crime grave. Je comprends tout à fait que vous ne souhaitiez pas vous adresser à la police, vous n'êtes pas obligée de le faire, mais sachez que c'est la meilleure solution pour que ce qu'il a fait ne reste pas impuni. Mais c'est très difficile...

    Qu'ont dit vos éducateurs ? Vous ont-ils aidé ? Est-ce que vous pourriez vous rapprocher d'un professionnel pour tourner la page sur cette épreuve ?

    Je vous souhaite beaucoup de courage et j'espère que mes mots ne vous ont pas heurtée
  • AAPatriciaAAPatricia
    ne garder pas toutes ces douleurs en vous Laura, elles vont vous ronger... je ne sais pas de quand date ce viol mais si vous ne voulez pas continuer a vivre un enfer, tournez vos vers un groupe de parole, ne serait ce qu'un temps... mais ne laissez pas tout ca macérer.
  • LauraBerrouetLauraBerrouet
    J’ai pourtant l’impression que c’est de ma faute...
    les éducateurs sont là pour moi mais sa ne suffie pas c’était en novembre et des fois j’ai l’impression que c’était hier... Je fait une thérapie EMDR. Merci Patricia....
  • AAPatriciaAAPatricia
    Il m'est arrivé d'entendre ça de la part de femmes ou d'amies ayant été victimes d'attouchements, d'agressions, d'une atteinte à leur dignité : le fait de se sentir coupable. Comme si elles cherchaient un coupable pour mieux comprendre la folie, l'irrationnel, la douleur. Ce qui est tout à fait compréhensible... car suite au choc, au traumatisme, on cherche à se l'expliquer et ne comprenant pas le "pourquoi de cette violence", on se sent fautif de ne pas comprendre, d'avoir peut-être mal agi, de l'avoir cherché... on cherche une raison !!
    Vous arriverez à dissiper ce sentiment progressivement.
    Bonne continuation pour votre thérapie, restez forte, vous êtes sûrement entre de bonnes mains !
  • LauraBerrouetLauraBerrouet
    Merci énormément.. J’ai écris un livre qui m’a aider à être plus forte.
    Certains disent que je pourrais affronter une nouvelle bataille...
    Mais après tout, ne donne t’on pas les plus dure combats au plus fort soldats... ?
  • MirabelleMirabelle
    Je ne sais pas mais je sais que les forts combats sont difficiles mais pas impossible.
  • LauraBerrouetLauraBerrouet
    Si seulement...
  • MirabelleMirabelle
    ............
  • jujudu8jujudu8
    wow tu as ecris un livre? la vie est pleine de batailles et vaut la peine detre vecue^^
  • LauraBerrouetLauraBerrouet
    Oui j’ai écris un livre il s’appelle « À l’aube de ma vie » le deuxième est en écriture et je suis chanteuse également.. J’ai pleins de ressources qui m’aide quand ça ne vas pas mais parfois j’aimerais qu’il est plus que ça...
  • MirabelleMirabelle
    Bonsoir Laura, je vous félicite pour l'écriture de vos ouvrages. L'écriture est libératrice.

    Je ne sais pas si vous connaissez Flavie Flament, elle a été agressée aussi, violer par un photographe lorsqu'elle était jeune, toutes ses années elle a tû ce qui c'était passé, elle n'en avait parlé à personne jusqu'à il y a peu où elle a porté plainte, sa plainte a été recevable, il n'y avait pas prescription, et son agresseur s'est donné la mort, par honte, culpabilité de lui avoir fait subir la pire chose qui soit l'atteindre dans son intimité.

    La culpabilité est une émotion que les victimes ressentent, alors qu'elles ne sont coupables de rien, mais victimes de l'autre, de l'individu qui a osé faire cet acte abominable.

    Libérez - vous au maximum, ne ressentez aucune culpabilité, aucune honte, vous n'êtes responsable de rien. Ce serez une erreur que de croire le contraire.

    Continuez vos activités, parlez à votre thérapeute, il faut laisser le temps au temps pour panser cette blessure.

    Bon courage et prenez soin de vous.
  • LauraBerrouetLauraBerrouet
    Bonjour,

    Merci beaucoup, si jamais cela vous intéresse je vous invite à aller le découvrir malgré tout il a sus aider beaucoup de monde mais pas moi...
    Le temps est beaucoup trop long il n’ai que mirage quand on attends que tout aille mieux...
  • MirabelleMirabelle
    Oui je comprends quant à l'ouvrage, j'en ai encore 5 à lire donc ce ne sera pas pour tout de suite.

    Bon courage à vous
  • jujudu8jujudu8
    peut etre que porter plainte t'aiderait a tourner la page si ce livre ne te l'a pas permis... je te le souhaite. n'attends pas que tout ailler mieux, continue a etre dans l'action, courage!!
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Créer une discussion

Catégories