Phobie d’impulsion?

Elodie_B_Elodie_B_
dans Dépression

bonjour,

cela va vers 5 ans que je suis suivie pour dépression.

actuellement je n’ai plus de psychologue ni de rdv psychiatre avant mars, aussi j’ai une question,

en ce moment je ne suis’pas dans une très bonne période et il m’arrive très fréquemment d’avoir des idées assez dérangeantes comme me voir me casser le poignet avec un marteau (et autres joyeusetés de ce genre !)

du coup ma question, c’est comment puis-je faire pour ne plus y penser ? est-ce que se sont des phobies d’impulsion ?

parfois j’ai vraiment l’impression que je vais le faire et j’avoue que ça me destabilise pas mal car souvent les objets que je vois dans ce genre de pensées sont des objets du quotidien.


Merci pour votre aide !

Réponses

  • FOLLMANNNathalieFOLLMANNNathalie

    Bonjour,

    Ce que vous évoquez se nomme des TOC. Il existe plusieurs formes de TOC.

    Ci-joint un article que j'ai écrit sur le sujet :


    Un psychiatre ou un psychologue n'ont pas les outils pour traiter ce type de trouble. Il est nécessaire d'avoir une approche intégrative comme celle que je pratique.


    Je reste à votre écoute si vous êtes de ma région. Cliquez sur mon nom pour voir mon profil.


    Cordialement

  • Elodie_B_Elodie_B_

    Bonjour,

    merci pour votre réponse.

    malheureusement vous vous trouvez trop loin pour que je puisse vous rencontrer.

    la question qui me reste est qu’il n’y a pas de peur autour de ça, je vois ces images et je sais que je pourrais le faire, je n’ai pas peur de les réaliser et je ne mets pas de moyen pour les éloigner.

    il me semblait que pour une phobie il faut en avoir réellement peur et qu’un toc on mets en place des moyens pour ne pas le réaliser (genre appuyer 10 fois sur l’interrupteur pour être sûr qu’il soit éteint)


    je me suis sûrement mal exprimée, mais lorsque je suis triste ou plutôt que j’accepte la tristesse (car je fais tout pour être occupée et ne pas y penser) c’est là que ses pensées arrivent, parfois je me dit que ca serait un moyen de tout arrêter mais je réprime plus ou moins facilement cette idée car je n’ai pas le droit d’infliger ça a mon entourage.

  • FOLLMANNNathalieFOLLMANNNathalie

    Bonjour,

    Difficile de vous en dire plus sans vous connaître et vous poser des questions ciblées.

    Quoiqu'il en soit, je vous conseille une autre approche thérapeutique que celles que vous avez déjà tenté.


    Cordialement

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Créer une discussion

Catégories