Suis-je victime de violence conjugale psychologique ?

ElsheaElshea
October 2018 modifié dans Violence faite aux femmes
Je suis en couple depuis deux ans et l'attitude de mon conjoint a beaucoup changé depuis quelques semaines. Il me rabaisse constamment, je ne suis jamais à la hauteur et il me descend toujours devant ses amis. Il s'énerve aussi beaucoup sur moi, me crie dessus : même s'il n'est pas violent, il me fait très peur quand il a une crise de colère.
Est-ce que c'est de la violence conjugale ? Qu'est-ce que je peux faire ?

Réponses

  • Lauret4Lauret4
    Bonjour, cela ressemble a de la violence conjugale.
    Que s est il passe de nouveau dans votre vie depuis quelques mois ?
    Dire que vous êtes victime,c est a double tranchant. L identité de victime n est pas une super identité.

    Cela fait quelques semaines que ca ne tourne pas dans votre couple.
    Le dénigrement, les cris, l intimidation ne sont pas acceptables.
    Pour pouvez tout aussi bien refuser d être victime.

    Ce que vous pouvez faire : preparer votre départ de façon concrete. C est tout simple.
    Si vous éprouvez des difficultés au moment de partir, adressez vous a un psychologue ou a un psychothérapeute.
  • anonymous5262895anonymous5262895
    Les violences de la part des hommes ne viennent pas à mon avis sans raison. Il y a une cause à celles-ci. Les féministes prétendent, elles, que celles-ci résultent de la domination historique des hommes sur les femmes. Y croyez-vous ? À votre avis que s'est-il passé pour que votre conjoint ait changé il y a quelques semaines ? Pensez-vous que celui-ci souffre de troubles psy qui ne se sont révélés qu'actuellement ? Et même pour ceux-ci ils n'apparaissent pas que ce soit chez un homme ou chez une femme dans un couple que du fait du hasard. Aucun homme, aucune femme, à mon avis n'est naturellement violent. La violence physique n'apparaît, elle, en général, qu'en retour et échange que parce qu'auparavant on a été soi-même agressé par exemple verbalement. Et encore une fois c'est aussi bien vrai pour les hommes que pour les femmes.
  • AmandineToAmandineTo
    Bonsoir,
    Vous devriez repérer quand ont lieu ces crises de colère, à quoi elles sont dues.
    Vit-il actuellement une période de stress qui le rend vulnérable et donc qui pourrait être à l'origine de ses emportement ?
    Dites-lui que vous n'acceptez pas qu'il vous crie dessus ou vous parle sur "ce" ton.
    Comme Lauret4, je ne pense pas que le rôle de victime soit le "meilleur" à adopter. Mieux vaut garder la tête froide face à ce type de réaction furieuse.
  • Cecilei1Cecilei1
    Vous êtes son bouclier émissaire
    Il n' y a pas de honte à aller voir un psy
    Il a des problèmes au boulot ou une maîtresse
    Je suis séparée d un fou furieux comme le votre, protégez vous
    Il ne va pas changer seul
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.
Créer une discussion

Catégories