À propos du sadisme du dirigeant

Réalisée par Kim lili · 6 juin 2024 Aide psychologique

J'aimerais faire des recherches sur la maladie du sadisme. Je veux savoir comment elle peut être traitée et comment elle peut être traitée. Les informations les plus importantes sur cette maladie sont psychologiques, en plus de savoir comment un sadique peut être complètement traité et peut-il ressentir. Aimer et renoncer à son sadisme pour le bien de celui qu'il aime ? Aussi, peut-il ressentir de l'amour et renoncer à son sadisme pour le bien de celui qu'il aime ? Il pratique son sadisme alors qu'il est pleinement conscient inconscient ?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 7 JUIN 2024

Bonjour

La question est plutôt de savoir pourquoi vous vous la posez.
Il s'agit d'une grave pathologie dont on ne guérit pas. On peut la traiter mais pas la guérir.
Ces personnes n'éprouvent aucune empathie car elles sont dans un tout autre registre émotionnel.
Ce ne sont pas des personnes "normales" qui fonctionnent comme vous et moi.
N'ayant aucune empathie les preuves d'amour ne peuvent rien pour les transformer.
On ne peut malheureusement que vous conseiller de fuir et de tourner la page. Il n'en résultera rien de bon pour vous.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure en visio est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4281 réponses

22136 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 JUIN 2024

Bonjour,

Le sadisme n’est pas une maladie, c’est une pulsion, celle d’être excité et de prendre du plaisir en provoquant une souffrance à un autre.

Votre message est un peu confus : que comprenez vous par le terme de « sadisme » et quelle relation avez vous avec celui qui vous semble être sadique ?

À moins que vous soyez vous même masochiste (et que vous preniez vous même plaisir à subir la maltraitance physique et / ou psychique…) il vaut mieux vous éloigner le plus possible de la personne que vous qualifiez de sadique, et de réagir pour vous opposer à ses abus.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4439 réponses

12216 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 JUIN 2024

Je suis vraiment désolée je vais répondre à côté de votre question. La problématique n'est pas comment guérire un sadique, mais comment s'en protéger.
Qu'est ce qui vous empêche aujourd'hui de virer cette personne de votre vie (quelque soit le lien que vous avez avec elle)?
Pourquoi vous acceptez de subir cela? Qu'est-ce qui vous pousse à vouloir guérir cette personne?
Aimez-vous assez pour dire stop à tout type de violence qu'une personne sadique pourrait vous infliger.
Le syndrome de la sauveuse vous a accompagné toute votre vie ou cela est nouveau pour vous? Tant de questions à vous poser en introspectant sur vous-même, au lieu de vouloir changer/guérir l'autre.
Le chemin de la guérison commence par soi.
Je reste à votre disposition si vous voulez échanger.
Chaleureusement
Sara TIJ

Sara Tij Psy sur Paris

67 réponses

55 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 JUIN 2024

Je voulais rajouter, contrairement à ce qu'on vous a dit, il n'existe pas de sadisme ou sadique "doux", c'est qu'on si on disait qu'il existe des pervers narcissique gentils, ça ne veut rien dire...

La pathologie du sadique est qu'il aime faire du mal et en éprouve du plaisir.

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5396 réponses

31851 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 JUIN 2024

Bonjour,
Je suis intriguée par votre demande, pourquoi cet intérêt pour le sadisme ?
Il s'agit d'une perversion sexuelle dans laquelle le plaisir ne peut être obtenu que par la souffrance infligée à l'objet du désir. Eprouver un goût pervers de faire souffrir...

S'agissant d'une pathologie, d'une perversion, cette personne ne peut pas faire autrement, je le comparerai à un pervers narcissique, et ce type de personne ne consultera jamais.

Donc s'il s'agit d'un compagnon, il ne souhaitera pas changer, c'est son fonctionnement, tout comme le pervers narcissique.
Le sadique a besoin de cette stimulation, à ce stade, on ne peut pas parler d'amour mais de perversion.

Espérant vous avoir éclairer

Cordialement
Hypnothérapeute clinique - Thérapie intégrative & holistique

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5396 réponses

31851 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 JUIN 2024

Bonjour,

Merci pour votre message. Je comprends que vous souhaitez en savoir plus sur le sadisme, ses traitements possibles, et la capacité d'une personne sadique à ressentir de l'amour et à renoncer à son sadisme.

Le sadisme, en termes psychologiques, est souvent caractérisé par le plaisir que quelqu'un éprouve en infligeant de la douleur ou de la souffrance à autrui. Il est important de distinguer le sadisme comme un trait de personnalité de la perversion sexuelle sadique, qui peut être plus grave et nécessite une attention clinique.

Voici quelques points clés concernant le sadisme et ses traitements :

Compréhension psychologique :
Le sadisme peut être compris à travers des traits de personnalité ou des comportements appris. Il peut être lié à des expériences de vie, des traumas, ou des troubles de la personnalité, notamment le trouble de la personnalité sadique, qui n'est pas officiellement reconnu dans le DSM-5 mais peut être associé à des comportements violents et abusifs.

Traitement du sadisme :

Thérapie Cognitive et Comportementale (TCC) : Cette thérapie peut aider à identifier et modifier les schémas de pensée et de comportement nuisibles.
Thérapie Psychodynamique : Cette approche vise à explorer les expériences passées et les conflits inconscients qui peuvent contribuer aux comportements sadiques.
Thérapie de groupe : Participer à des groupes de soutien peut aider les individus à comprendre leurs comportements et à développer des stratégies pour les changer.
Médication : Dans certains cas, des médicaments peuvent être prescrits pour traiter des symptômes associés, comme l'agressivité ou l'impulsivité.
Capacité à ressentir de l'amour et à changer :
Une personne avec des tendances sadiques peut-elle ressentir de l'amour et renoncer à son sadisme pour le bien de son partenaire ? Oui, c'est possible, mais cela dépend de nombreux facteurs, notamment la gravité de ses tendances sadiques, sa volonté de changer, et l'efficacité du traitement qu'il reçoit. Le changement demande souvent un engagement profond et un travail thérapeutique intensif.

Conscience des actes :

Conscience vs. Inconscience : Une personne sadique peut être consciente de ses actions et du plaisir qu'elle en tire. Toutefois, certains comportements peuvent être enracinés dans des conflits inconscients ou des schémas de pensée déformés, ce qui nécessite une exploration thérapeutique pour être pleinement compris et modifiés.
En résumé, traiter le sadisme nécessite une approche thérapeutique multidimensionnelle, comprenant souvent la TCC, la thérapie psychodynamique, et parfois des interventions médicamenteuses. La capacité de ressentir de l'amour et de renoncer à des comportements sadiques dépend de nombreux facteurs individuels et du niveau d'engagement dans le traitement.

Cordialement,

Magalie Singh
Sexologue, Hypnothérapeute, Psychopraticienne

Magalie Singh Psy sur Paris

30 réponses

9 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 JUIN 2024

Bonjour Kim Lili,
Difficile de répondre à votre question, qui est très large. Ce que je peux vous dire, c'est que la pulsion sadique est présente naturellement chez les gens mais qu'elle est normalement sublimée (détourner vers une activité socialement et moralement acceptable). En revanche, les personnes souffrant du syndrome pervers ne sublime pas leurs pulsions sadiques et prennent plaisir à faire souffrir les autres. Oui ces personnes peuvent être traitée, mais la thérapie est longue et demande beaucoup de moyens.
Bon courage à vous dans vos recherches!
Frédéric DUQUEROIS
Psychopraticien en Analyse Transactionnelle
Adultes et Couples, en Individuel et en Groupe
Nantes

Frédéric Duquerois Psy sur Nantes

378 réponses

95 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 JUIN 2024

Bonjour,

Il y a le sadisme social et le sadisme sexuel. En général, un sadique sexuel rencontre souvent un partenaire masochiste, et tant que leurs activités se déroulent dans le consentement mutuel et respectent les limites légales, cela ne nécessite pas nécessairement un traitement. En revanche, le sadisme social peut être traité si la personne en prend conscience et souhaite changer, notamment parce qu'elle a dépassé les limites tolérées par la société.

Oui, un sadique peut aimer, mais il aime d'une manière différente. Dans une relation non sadique, l'autre est un objet de désir qui répond à un manque ressenti par la personne. Par exemple, "J'aime cette personne parce que quand je suis avec elle, je me sens comblé, plus complet." Le sadique, en revanche, prend du plaisir à faire du mal aux autres, transformant l'autre en un objet de son plaisir plutôt que de son désir. Ce comportement lui permet de cacher "sa peur" de son propre sentiment d'impuissance face à l'autre qui possède quelque chose qu'il n'a pas.

Le sadisme est une paraphilie et il ne faut pas le confondre avec le sadisme doux que pratiquent de nombreux adultes dans des contextes consensuels. Pour approfondir votre compréhension, vous pouvez consulter l'ouvrage "L'autre désir : Du sadomasochisme à l'amour courtois" par Emmanuel-Juste Duits, aux éditions « La Musardine ».

Je vous recommande vivement de consulter un thérapeute pour explorer ces questions plus en profondeur et pour obtenir un soutien personnalisé. Je me tiens à votre disposition si vous avez des questions. La première séance est gratuite.

Prenez soin de vous.

Christophe Marmignon Psy sur Canohès

110 réponses

97 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 JUIN 2024

Bonjour,
Je ne comprends pas trop votre demande. La personne que vous évoquez est-elle votre directeur ? Votre ami(e)?
Le sadisme appartient à tout un chacun : nous avons tous en nous un peu de sadisme refoulé depuis l’enfance mais certaines personnes dites perverses ne jouissent qu’en rabaissant ou en faisant du mal à autrui.
Votre questionnement mérite d’être développé et je me propose de vous y aider. Laissez-moi vos coordonnées ou prenez directement rendez-vous à mon cabinet pour un conseil en ligne.
Bien à vous, Anne Fierry Vérité psychologue et psychopraticienne.

Anne Fierry Vérité Psy sur Créon

74 réponses

24 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13500 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16350

psychologues

questions 13500

questions

réponses 137150

réponses