Accepter le fait que je ne reverrai plus jamais ma Fille ....

Réalisée par Yves · 16 mars 2020 Deuil

Ma fille Stéphanie est décédée il y a presque quatre ans, suite à un cancer. Elle aurait eu 37 ans deux mois après son décès. Je n'arrive pas à accepter son absence. Je m'enfonce chaque jour un peu plus dans le néant et la vie n'a plus aucun sens sans elle. J'ai pourtant mon épouse, mon fils et sa petite famille et les deux petits fils que ma fille a mis au monde et qui ont maintenant 16 et 13 ans. Mais rien n'y fait, je veux la rejoindre !!!

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 16 MARS 2020

Bonjour Yves,
La perte d'un enfant est toujours une épreuve. Maintenant il y a presque 4 ans de ce tragique événement, vous devez relever la tête pour les personnes vivantes autour de vous et qui vous aime...

Le deuil non fait peut se traiter facilement avec certaines techniques comme dans mon approche thérapeutique (voir mon profil).

Restant à votre disposition si vous êtes de ma région,
Hypnothérapeute clinique - Thérapie intégrative et holistique

Nathalie FOLLMANN Psy sur Clichy

2859 réponses

11394 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 AVRIL 2020

Bonjour, Yves,
Cela fait déjà 4 ans et vous semblez aussi affecté que si cela faisait qques mois.
Vous ne précisez pas si vous avez été accompagné par un spécialiste ni soutenu par vos proches ou amis au moment du décès.
Je ne peux que vous encourager à accepter quelques séances avec un psychologue pour mettre en mots puis dépasser cette absence du difficile à vivre.
Il vous faut résister et être résilient pour vous et votre famille.
Je vous propose un premier entretien téléphonique afin d échange sur votre situation actuelle.
Cdlt Sylvie Fleurat

Sylvie Fleurat Psy sur Tours

176 réponses

574 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 MARS 2020

Bonjour Yves,

Votre question m'a émue... Vous avez perdu votre fille, et depuis ce jour votre vie n'a plus de sens. Quatre ans se sont écoulés, on pourrait dire que la vie a passé, les enfants de votre fille ont grandi, mais la souffrance que vous nous partagez semble aussi indicible qu'au jour du décès, 2 mois avant ses 37 ans. Pour votre famille qui est toujours là vous venez nous demander comment accepter l'inacceptable, mais comment peut-on accepter la mort de son enfant ? Comment vivre avec l'insupportable absence de celle qui aurait dû vous survivre ?

Je ne sais pas s'il existe vraiment une réponse à cette question.

Il existe des associations de parents endeuillés comme "Vivre son deuil", des parents qui pourraient vous partager leur expérience, leur cheminement.

Vous semblez être sur un fil ténu, entre la vie et la mort, comme s'il vous fallait choisir entre votre vie en famille et oublier votre fille, ou rester attaché à votre fille et la rejoindre dans la mort. Votre famille parle-t-elle toujours de votre fille ? Y-a-t-il une place pour le chagrin ou la douleur a-t-elle rendue taboue l'évocation de votre fille ?

Un accompagnement vous permettrait j'espère d'éclairer les nuances autour de ce choix impossible, et de trouver votre propre chemin vers l'apaisement.

S'il vous plaît ne restez pas seul, partagez encore et encore et encore votre peine, elle est immense et c'est normal !

Myriam Bouderbala, thérapeute familial

Myriam Bouderbala Psy sur Grabels

8 réponses

9 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 MARS 2020

Bonjour,
Vous ne nous dites pas si vous avez consulté. Vous pourriez travailler le lien qui vous a uni et vous unit encore avec votre fille.

Bien à vous
Sylvie Protassieff
Psychologue clinicienne - Psychothérapeute – Psychanalyste (Paris)

Sylvie Protassieff - Psychologue Psy sur Paris

789 réponses

460 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 MARS 2020

Bonjour Yves,
Le deuil de votre fille Stéphanie est encore difficile 4 ans après son décès.
Perdre son enfant alors qu'il est encore jeune reste un deuil parfois quasi impossible pour certains.
Vous souffrez de dépression.
Vous pourriez voir votre médecin pour avoir un éventuel traitement antidépresseur.
Et dans le même temps, vous pourriez voir quelqu'un pour débuter une psychothérapie.
J'utilise l'Analyse Transactionnelle comme méthode de thérapie.
Ainsi que l'hypnose et l'EFT.
Afin de pouvoir accepter le départ de votre fille et de vivre avec joie auprès des membres vivants de votre famille.
Bien chaleureusement.
Kim-Vân Nguyen-Dinh
Psychopraticienne en thérapie empathique intégrative, Paris

Kim-Vân Nguyen-Dinh Psy sur Paris

159 réponses

143 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Deuil

Voir plus de psy spécialisés en Deuil

Autres questions sur Deuil

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 7000 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 11000

psychologues

questions 7000

questions

réponses 36150

réponses