Addiction au sexe

Réalisée par Nicolas · 6 juil. 2020 Addiction au sexe

Bonjour,
J'ai vécu un peu plus de deux ans avec mon ex compagne (nous ne vivions pas ensemble), une relation qui s'est très rapidement orientée vers quelque chose de très charnel. Cette relation charnelle a été le point le plus positif de notre relation, bien que d'autres choses plus émotionnelles et sentimentales fonctionnaient bien également (tout du moins avant que ça se dégrade....). Tellement positif que, l'un comme l'autre, nous nous sommes complètement lâchés l'un à l'autre en explorant le monde du SM notamment (avec toutes ses composantes et notamment le bondage), elle soumise, moi dominant. Nos ebats n'étaient pas que rythmés par cela, mais il restait quoi qu'il arrivait cette notion d'appartenance et de domination (sans aller dans le bondage). Et nos ebats étaient très long et très répétés, nous avions une libido très puissante et qui nous satisfaisait totalement. Nous nous sommes séparés plusieurs fois et à chaque fois ce qui nous a réuni, c'est bien évidemment les sentiments qui nous animaient mais énormément l'envie de s'abandonner l'un à l'autre. Nos relations charnelles étaient chargées d'énormement d'émotions extrêmement forte.
Aujourd'hui, nous sommes séparés, nous avons failli retourner ensemble, mais ça ne s'est pas fait car je suis avec quelqu'un et pour elle c'est une trahison (elle est très jalouse). Mais je ressens, au delà des façon d'appréhender nos sentiments qui clairement nous empêche de vivre une relation saine, un manque terrible, comme un drogué, de ne pouvoir avoir des relations charnelles avec mon ex. Et limite, je ne cherche que les mêmes sensations avec les conquêtes que j'ai eu ou ma copine actuelle.....
Comment arriver à me détacher de ça et vivre une relation plus dans la "normalité" et être moins axé sur cette sur-consommation de sexe (extrême tant en pratique qu'en quantité)?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 7 JUIL. 2020

Bonjour Nicolas,

Cette forme d'addiction est présente chez les hommes et les femmes, et cette surconsommation, ce besoin addictif, comme toutes autres drogues et dépendances, peuvent vous épuiser moralement.

Et comme toutes les addictions, celle-ci provient d'un manque intérieur, un non-vécu, qui a souvent sa source dans notre adolescence.

Il existe, bien heureusement des solutions pour endiguer ces addictions.

En travaillant avec des personnes soumises à cela, j'ai pu créer une méthode spécifique, afin de comprendre l'origine du manque que vient assouvir cette addiction, et les moyens de la combler grâce à une transgression hypnotique.

Cela peut se faire à distance, et je reste à votre disposition afin de vous informer davantage.

Bon courage

Jordan Privat

Jordan Privat Psy sur Montpellier

57 réponses

80 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 JUIL. 2020

Bonjour Nicolas,
L'addiction au sexe que vous décrivez, est, comme toute addiction, le symptôme d'un manque que vous cherchez à combler. Vous êtes vous posé la question de ce que vous cherchez à compenser par vos pratiques sexuelles ? Ce serait intéressant et sûrement productif de rechercher, avec l'aide d'un thérapeute, ce qui a pu dans votre petite enfance générer un manque vraisemblablement affectif. L'identification des causes profondes de ce manque n'est pas suffisante, il faut ensuite entamer un processus de guérison , à l'aide d'outils divers (renseignez vous auprès de thérapeutes).
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute holistique

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4566 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 JUIL. 2020

Bonjour Nicolas,
une relation, forte comme vous l'avez vécue, reste en mémoire et il est difficile d'en faire son deuil.
Il faut alors éclaircir ce qui s'est passé : pourquoi cela a éveillé autant vos sens, en rapport avec votre construction affective et les failles ou fragilités que cela a converti en sentiment de puissance ou de retournement.

Nous pourrions aussi voir ce que vous attendez dans une relation, ce qui vous rend plus ou moins anxieux et vous faire retrouver une pratique en accord avec vos souhaits.
Spécialiste des relations de couples, appelez moi et nous en parlerons de vive voix.

Bien cordialement,
Christian RICHOMME

Christian Richomme Psy sur Paris

1711 réponses

836 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 JUIL. 2020

Bonjour,
Alors je vous rassure il n'y a pas de normalité en matière sexuelle, il y a juste des pulsions à satisfaire que ça soit une fois par mois, par an, par jour ou par heure, ça gêne qui?
Les pratiques extrêmes vous gêne ou vous y prenez plaisir?
Si c'est le cas pourquoi arrêter?
Les injonctions / obligations de notre société "normée"/"psychorigide" sont bien nombreux, dans l'intimité vous êtes libre.
Pas de prise de tête et faites ce que vous voulez sans jugement si dur sur vous même.
Si besoin, je suis dispo en visio sur ce site.
A bientôt peut être

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10890 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Addiction au sexe

Voir plus de psy spécialisés en Addiction au sexe

Autres questions sur Addiction au sexe

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13450 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13450

questions

réponses 137000

réponses