Alcool et faux souvenirs ?

Réalisée par Stella · 5 mars 2019 Sexologue

Je suis une femme de 23 ans, il n'est pas rare que je boive - parfois jusqu'à me retrouver complètement à côté de mes pompes.
À chaque fois c'est la même chose ; je bois (trop) puis au détour d'une conversation, je sens cette urgence de dire à quelqu'un, n'importe qui, que "j'ai été abusé quand j'étais enfant". Impossible de donner des détails ; qui, quand, où ? Je ne me souviens de rien. La plupart du temps, je parviens à me taire juste à temps. Je ne sais même pas si c'est la vérité en fait. Mais ça monte en moi à chaque fois que je suis ivre.

Je souffre d'un dysfonctionnement sexuel depuis toujours (vaginisme) et j'ai un rapport compliqué à mon propre corps. Je ne sais pas quoi faire de tout ça, malgré mon âge j'ai l'impression d'être restée bloquée dans le corps d'un enfant. J'ai cru faire souffrir de dysphorie de genre quand j'étais adolescente mais je me suis rendue compte que le problème était ailleurs.

Je n'ai pas envie de raconter n'importe quoi à mes amis et surtout pas à propos d'un sujet aussi sérieux mais j'ai de plus en plus de mal à me maîtriser. Comment y voir plus clair ?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 5 MARS 2019

Bonjour Stella,
Arrivée à ce stade d’alcoolémie, je pense que vous devriez consulter un thérapeute pour cette raison mais aussi pour ce problème de vaginisme.

A ce sujet, je vous invite à lire mon article :
https://www.psychologue.net/articles/les-troubles-sexuels-chez-la-femme

Sachez qu'il existe de nombreuses approches thérapeutiques, certaines plus pertinentes que d'autres pour travailler avec l'inconscient comme ma pratique (voir mon profil).

Tout peut se traiter si vous êtes prête à sortir de votre spirale infernale.

Restant à votre écoute,
Nathalie FOLLMANN - Hypnothérapeute clinique

Nathalie FOLLMANN Psy sur Clichy

3177 réponses

12333 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 MARS 2019

Bonjour Stella,

Votre addiction à l'alcool nécessite une prise en charge sur le plan médical avec un addictologue et un thérapeute spécialisé en stress post traumatique car ce que vous décrivez comme des faux souvenirs pourrait être un élément de stress post traumatique.

C Est à explorer avec l''EMDR ou la sophrologie pour vous aider à positiver le lien à votre corporalité.

Il est temps de vous faire accompagner par des professionnels pour comprendre et dépasser vos difficultés.

Restant à votre écoute si vous souhaitez avoir plus d'informations

Nathalie Moraldo

Sophrologue et Sophro-analyste
Marseille et Bedoin

NATHALIE MORALDO Psy sur Marseille

92 réponses

37 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 MARS 2019

Bonjour Stella,
ce que vous exprimez est précieux, important. Il arrive effectivement que les personnes ne se souviennent pas de ce qui s'est passé (ou pas) à un certain moment de leur vie. Ce qui est sûr, c'est qu'il y a en vous un ressenti, un souvenir lointain qui fait vrai en vous. Cette vérité est à prendre trés au sérieux. D'autant plus que vous développez un problème de vaginisme. Le corps parle.
Travaillant en hypnose et sexothérapie, il m'arrive de voir ce genre de situations. Sachez qu'il est possible d'y travailler pour que vous trouviez votre chemin de femme.
L'alcool aujourd'hui, semble vous permettre de vous désinhiber, de libérer souvenirs ou autres. Il est possible que tout cela soit lié.
Je ne peux que vous encourager à aller voir un professionnel pour cela.
Je reste à votre écoute si besoin.

Cordialement

Jean-Luc KERDRAON Psy sur Cormelles-le-Royal

488 réponses

791 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 MARS 2019

Bonjour Stella,

Il y a manifestement beaucoup de souffrance dans ce que vous décrivez. On devine aussi dans vos lignes une recherche de solution désespérée (ivresse, jeu d'identité, histoire de vie réécrite (ou pas)).
Une phrase m'interpelle lorsque vous parlez d'être restée bloquée dans un corps d'enfant. C'est en effet ce qui se passe lorsque l'on vit une situation traumatisante, une partie de nous reste bloquée à cet âge-là. Il faut alors venir la libérer en soulageant la pression émotionnelle qui la retient prisonnière.
Pour cela je vous recommande des approches de type EMDR, hypnose.
Si vous êtes déterminée à changer alors tout est possible, accompagnée par quelqu'un de compétent et de fiable.

Bien cordialement.

Benoît VENOT - Hypnothérapeute et coach en apprentissage

Benoît Venot Psy sur Gan

23 réponses

43 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Sexologue

Voir plus de psy spécialisés en Sexologue

Autres questions sur Sexologue

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 8250 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 11700

psychologues

questions 8250

questions

réponses 45150

réponses