Ange destructeur

Réalisée par Giraud · 9 août 2016 Dépression

Bonjour à tous,


Je m'excuse par avance pour les lignes qui vont suivre, elle ne seront probablement pas des plus agréables à lire... J'avais déjà écrit il y'a quelques temps, un texte qui s'intitule "en perdition, je consulte mais rien ne bouge" et voila que j'en suis toujours au même point. J'ai détruit l'ensemble de ma vie, meurtri mon moi profond d'une blessure qui sera probablement impossible de guérir et je me déteste tellement à présent.


J'ai emménagé à Lyon il y a 5 ans, après de longues années d'errance à chercher les causes de mon mal être, persuadé que cela était lié au décès de ma mère, c'est probablement le cas mais je pense qu'il y'a plus profond. Mon schéma familial est chaotique, un père peu présent affectivement parlant, une mère adultère à plusieurs reprise jusqu’à faire un enfant avec le frère de mon père... mais que j'aimais profondément, qui me comprenait et à qui je pouvais tout dire, elle est partie j'avais 19 ans... Un frère jumeau que j'aime énormément mais nous sommes tellement différent et enfin un aîné qui nous à protégé du mieux qu'il a pu tout en guérissant ces blessures.


Alors j'ai avancé dans mon coin, différemment de mes deux frères qui travaillent ensemble depuis toujours, moi j'ai tenté des expériences, voyagé, erré, procrastiné, fuis, je me suis perdu en détour... et voila qu'a 30 ans, une reconversion professionnelle et un départ de Paris pour Lyon me donne de l'espoir, tout se passe globalement bien, je travaille avec un ami, nous avons un actionnaire solide, et mon implantation sur Lyon se passe bien, je me lance dans l'associatif, je fais du sport, je me mets même à rencontrer des femmes, à flirter, et voila que je rencontre celle que j'aurai dû aimé, elle correspondait en tout point à ce que je recherchais chez une femme, notre rencontre était parfaite... mais non pas le moindre sentiment, du moins c'est que j'ai cru jusqu’à ce que je la quitte 9 mois plus tard...pour de futiles raisons.


Quelle claque énorme, l'erreur de ma vie et la une spirale destructrice s'est mise en route, je n'ai pu l'empêcher, la dépression, la vraie, 7 kilos de moins en 15 jours, puis angoisse, plus de possibilité de manger, de travailler, irritabilité, angoisses,... la psy, l'hypnose n'ont rien pu faire, je perd mon job, quatre année de travail, un réseau national qui aujourd'hui ne me parle plus, j'ai perdu bon nombre de mes amis, les gens n'ont pas compris mon comportement, moi je le connais : La destruction, la mienne...


J'ai bien réussi, aujourd'hui je pleure chaque jour, je me déteste, j'ai quitté Lyon, lâchement, sans dire au revoir, pour retourner à Paris. Une erreur de plus, je bosse dans une boite qui représente tout ce que je déteste peu ou prou alors que j'étais la ou je devais être quelques mois plus tôt... dans un environnement que j'avais construit et des gens que j'aime mais à qui j'ai fait tant de mal.


Alors aujourd'hui, je rentre à Lyon, affronter cette destruction, réparer ce qui peut l'être, enfin, c'est ce que je me dis mais je ne fais plus confiance et je me demande parfois si je n'y retourne pas pour inconsciemment achever cette destruction. J'ai tellement blessé de gens, je me déteste tellement, je me suis détruit socialement et psychologiquement... alors consulter, oui bien sur, mais que puis-je espérer après ce désastre ? Mon âme pourras t'elle être apaisé un jour, serais-je capable d'aimer, de prendre soin de moi, du peu d'amis qu'il me reste, de rencontrer quelqu'un, .... aujourd'hui j'ai 36 ans et je me lève le matin les larmes au yeux devant tout se mal que je provoque.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 10 AOÛT 2016

Bonjour
Vous avez mal à la vie et vous cherchez des réponses à cela, en somme une démarche normale. Cependant, vous passez par un moment difficile voir très difficile vous parlez vous-même de dépression. je crois que vous avez déjà travaillé car vous avez une bonne idée de vous-même, vous arrivez à vous définir dans tous les cas aujourd'hui même si c'est franchement d'une manière négative et peu valorisante. Il y a plusieurs niveaux dans votre texte et je pense qu'effectivement vous vous mettez en échec inconsciemment j'entends afin de saper ce que vous construisez de plus vous vous sentez seul, abandonné et indigne de l'amour des autres n'est ce pas?
Ce que je vous conseille c'est tout d'abord de vous requinquer c'est-à-dire de consulter votre médecin traitant pourqu'il vous aide médicalement à dépasser ce moment dépressif si nécessaire avec un axyolitique ou bien un antidépresseur. Et dés que vous irez mieux, je vous conseillerai de vous rapprocher d'un bon psychanalyste (dans quelle région habitez-vous ?) car je pense que vous avez un enchevêtrement de névroses c'est-à-dire qu'elles s'emboîtent les unes dans les autres et il va falloir un long travail de détricotage à mon avis mais qui en vaut la peine. De plus après cette connaissance négative que vous avez de vous même qu'il vous aide à découvrir tout ce que vous avez de bon en vous et vous en avez certainement beaucoup, vous êtes quelqu'un certainement comme tout être humain qui a le droit de prétendre à beaucoup d'amour et d'en recevoir aussi beaucoup.
La dépression est bien sûr signe de votre douleur si ancrée et la perte de cette femme que vous avez quitté mais vous avez tellement souffert de la mort de votre mère auriez-vous pu supporter que ce soit cette jeune femme qui vous quitte? La dépression est là aussi pour nous signifier que nous cherchons à nous séparer de quelque chose ou de quelqu'un dans notre inconscient.
Gardez espoir, ne baissez jamais les bras, n'ayez plus à coeur de réparer vos erreurs car souvent le remède est pire que le mal. Vous avez fait des choix ce sont les vôtres, dîtes-vous que vous faites ce que vous pouvez comme vous pouvez. Pour l'instant les choses ne paraissent pas être en votre faveur mais vous passez par un moment difficile.
Je vous souhaite beaucoup de courage, ces douleurs doivent trouver un jour du sens mais ne le faîtes pas seul cela vous détruit. L'amour dont vous rêvez certainement et que vous espérez tant arrivera mais pour cela allez faire un travail qui vous aidera à être prêt lorsqu'il se présentera.
Ne restez pas seul et continuez poser vos questions ici si cela vous sert de soutien.

Cordialement,

R.Perinetti

Psychanalyste

Rodrigo Perinetti Psy sur Saint-Yzan-de-Soudiac

246 réponses

1681 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 AOÛT 2016

Bonjour Giraud,
Vous donnez des informations sur votre contexte relationnel et familial mais à part votre capacité à "détruire ou faire du mal" vous parlez beaucoup sans rien dire de vous !?
Quelles sont les choses qui VOUS animent ou vous déstabilisent... en dehors de ce que vous pensez qu'on attend de vous ? Là serait peut-être une piste à creuser car comment se réaliser quand on a pas/trop peu réfléchi à ce que l'on voulait, et ensuite comment l'obtenir ou s'en rapprocher.
Dans cette recherche, de préférence accompagné par un professionnel, vous découvrirez sans doute des contraintes anciennes ou répétitives dans votre environnement, qui alimentent votre mal-être; mais grâce à cette identification vous aurez un point de départ de travail pour apprendre à y faire face de manière moins destructrice pour vous.
Cordialement,

Peggy Caperet - Psychologie & Culture Psy sur Paris

31 réponses

92 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 AOÛT 2016

Bonjour,

Parfois, on a le sentiment de pouvoir construire mais quelque chose nous rattrape inexorablement et s'évertue à nous faire tout saborder. Le schéma peut se reproduire plusieurs fois, aussi longtemps qu'on ne se décide pas à s’atteler à la question.
En psychanalyse, ça s'appelle la répétition. çà veut dire que vous avez affaire à votre inconscient qui vous met des bâtons dans les roues.
La dépression vient là pour vous dire stop, s'agirait de faire quelque chose car là, çà ne peut pas durer ainsi.
Alors la solution est simple et c'est vous qui l'avez, c'est l'analyse.
Cherchez un analyste, quelqu'un à qui vous aurez envie de tout déballer, papa, maman et le reste... choisissez le, voyez en plusieurs s’il le faut et lancez-vous.
la solution est là, n’en doutez-pas.
36 ans, c’est bien ... vous avez la vie devant vous, ne perdez pas espoir.
Commencez et vous verrez ...

Cordialement

Dominique Chabannes
Psychologue clinicienne

Dominique Chabannes Psy sur Nantes

3 réponses

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 AOÛT 2016

Bonjour,
votre souffrance et votre confusion sont grandes. Vous avez besoin de vous aimer, d'arrêter de ressasser ce qui ne va pas et de vous arrêter un peu sur ce qui va ou pourrait aller mieux. Au regard de votre confusion et de votre détresse, vous avez besoin d'être écouté et entendu puis réconforté et accompagné vers des pensées positives et des projets.
Une petite psychothérapie ne pourra vous faire que du bien.
Bon courage,

Grégory Canalès Psy sur Baie-Mahault

38 réponses

171 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 AOÛT 2016

Bonsoir,

J'ai lu en diagonale tellement votre texte reflète votre mental en surchauffe, lol ! J'ai rebondi sur une indication qui me semble majeure, et peut-être cibler votre prochain rendez-vous sur cette question de taille : la question de l'inceste, qui est présente dans votre système familial et qui, d'après moi fragilise fortement les personnes à cause de la confusion mentale qu'elle génère si j'ose dire : faites le tri là-dessus, cela me semble être la première réflexion, le reste suivra, naturellement ...et l'on en guérit, rassurez-vous,mais il ne faut pas avoir peur d'affronter la vérité, alors courage et cessez de pleurer, votre esprit est confus; s'il y a malédiction, c'est peut-être celle-ci et qui fait croire à de nombreuses personnes comme vous qu'elles sont frappées par un ange destructeur; désolée mais la psychothérapie est une chose,la spiritualité une autre, vous mélangez tout, à juste titre ...

DEVEAUX-POISSY Fabienne Psy sur Hyères

21 réponses

25 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 AOÛT 2016

Bonjour,
Si je comprends bien votre analyse, l'auto-destruction serait à l'origine de vos difficultés.
Le problème avec l'auto-destruction, c'est que non seulement elle sabote votre vie, et en plus elle peut venir saboter vos démarches thérapeutiques : inconsciemment si vous percevez la possibilité d'aller mieux, vous ne vous l'autorisez pas et allez donc saboter ce travail. Tout cela est inconscient bien entendu. Il faut donc s'accrocher, et surtout trouver une thérapie qui prenne en compte ce sabotage qu'il faut neutraliser avant tout.
Je sais personnellement ce qu'est l'auto-destruction pour l'avoir bien vécue pendant 30 ans, et je m'en suis sortie grâce à l'association de deux méthodes : la sophro-analyse des mémoires prénatales, de la naissance et de l'enfance, et les constellations familiales. Spectaculaire. Au point que j'ai choisit d'en faire mon métier.
Je vous propose de vous faire votre propre opinion en regardant la conférence de Christine Louveau que vous trouverez sur internet en tapant dans votre moteur de recherche : Christine Louveau salon zen.
Ensuite, si cela vous intéresse, vous trouverez des thérapeutes formés par elle dans votre région en consultant l'annuaire sur son site internet.
Je vous souhaite de retrouver votre vrai chemin, sachant intérieurement que vous en êtes capable, vous pourrez le découvrir au fond de vous, dès que vous aurez libéré les culpabilités inconscientes qui vous poussent à vous détruire.
Chaleureusement,
Edwige Machelard

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 AOÛT 2016

Bonjour, merci d'avoir pris le temps de raconter votre histoire.
Il est evident que votre souffrance est importante. Votre maman a laissé un vide qui paraît encore plus grand suite au manque d'affection de la part de votre papa.
Un rejet qui vous amène aujourd'hui à vous auto-détruire.
Mais il y a en vous la volonté de surmonter ces difficultés et de eecommencer à vivre. Suivez votre coeur, rebatissez-le, sur Lyon il y a plein de bons psy, j'en cotoie pas mal. Votre cas n'est pas incurable, loin de là. Il faut juste retrouver la confiance en vous, donnez vous du temps. Vous meritez de sortir de cet impasse avec une aide professionnelle et n'hesitez pas à changer de psy si vous voyez que vous n'aboutissez pas. Courage, le monde est à vous.

Cookson Eli Psy sur Antibes

2 réponses

2 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 AOÛT 2016

Bonjour,
Vous pouvez vous rapprocher d'un ou d'une psychologue qui répondra sérieusement vos problèmes. Vous devez faire la démarche au sein d'un cabinet
Ce n'est que de cette façon que vous règlerez sérieusement vos problèmes
Cordialement

Jean-Yves Flament Psy sur Toulouse

146 réponses

645 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 AOÛT 2016

Bonjour,

Votre douleur est profonde et se lit au travers de votre parcours ;

Ne désespérez pas, il y a des moyens de vous réparer. Si vous avez fait la démarche de poster un message sur ce site, c’est que vous souhaitez, au fond de vous, trouver des solutions.

Vous retournez aujourd’hui sur Lyon. Dans quel objectif ? Quels sont les mais qui vous entourent ? Quelles sont aujourd’hui vos relations avec vos frères ?

Je pense qu’il serait bon pour vous de consulter au plus tôt, de trouver un thérapeute avec lequel « le courant passe bien » pour que vous puissiez vous réparer avant de reprendre positivement le courant de votre vie. Vous dites que vous avez eu des réussites, notamment professionnelles. Vous avez en vous les capacités de repartir. Offrez-vous cette chance.

Si vous souhaitez en parler, n’hésitez pas à me contacter directement, je reste à votre disposition.

Bien cordialement.

Nathalie Delmotte

Nathalie Delmotte Psy sur Châteauneuf-Grasse

152 réponses

669 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Dépression

Voir plus de psy spécialisés en Dépression

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13450 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13450

questions

réponses 137050

réponses