Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Anxiété avec tocs?

Réalisée par Lili le 12 févr. 2019 5 réponses  · Anxiété

Bonjour,
On m’a diagnostiqué un trouble anxieux généralisé depuis 3 ans, j’ai suivi une thérapie analytique mais ça ne m’a pas trop aidée. J’ai l’impression que mon trouble s’aggrave. Maintenant j’ai en plus des pensées intrusives persistantes. Par exemple je suis chez moi en train de regarder la télé, et une idée surgit « si j’avais un cancer du sein? » alors là je panique j’essaie de me raisonner mais mon cerveau pousse à vérifier que j’en n’ai rien, donc je vérifie mes seins. Ça m’en soulage quelques minutes mais rapidement je me dis « et si j’avais mal vérifié? » et du coup je recommence etc etc et quand je ne peux vérifier ça me rend très très anxieuse. C’est pareil quand par exemple quelqu’un ne me répond pas je me dis qu’il est fâché alors je repasse dans ma tête tout ce que j’ai pu lui dire et je vérifie.. en fait je vérifie tout le temps plein de choses.. je ne sais pas si ce sont des tocs. Je ne sais vers qui me tourner car j’ai vraiment honte de moi. Merci

honte

Meilleure réponse

Bonjour Lili,
Vous savez il existe bien d'autres approches qu'une thérapie conventionnelle.

Je vous recommande fortement une approche intégrative comme la mienne (voir mon profil) très pertinente pour travailler sur les troubles anxieux qui peuvent développer comme dans votre cas, l'hypocondrie, car pour moi ce ne sont pas des TOCs, du moins à vous lire.
Il est nécessaire d'avoir des techniques pour gérer votre détresse émotionnelle, et certains praticiens bien formés peuvent vous y aider.

Si vous êtes de ma région, je reste à votre écoute,

Cordialement
Nathalie FOLLMANN - Hypnothérapeute clinique à CLICHY

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Lili,
Vous dites que vous avez un trouble anxieux. Qui vous a fait le diagnostic ?
Vous dites que votre thérapie ne vous a pas aidé.
Pourquoi ? Au bout de combien de temps faites vous ce constat ?
Il serait juste de répondre à ces questions avant de vous engager dans une autre démarche quelle qu'elle soit.
Parce qu'il s'agit peut-être de vous interroger sur votre engagement dans une démarche thérapeutique, C'est à dire votre désir.
Au fond qu'il y a-t-il derrière ces symptômes ?
Depuis quand ce sont ils manifestés et après quels événements. Les racines sont souvent refoulées dans l'inconscient. Et il faut vous accorder du temps.
Je reste à votre disposition.
Bien à vous
Andrée Anne zazzera
Psychologue psychanalyste

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

13 FÉVR. 2019

Logo Andrée-Anne Zazzera Andrée-Anne Zazzera

123 réponses

85 J'aime

Bonjour Lili,

Combien de temps à duré votre thérapie ? Aviez-vous établi un rapport de confiance avec votre thérapeute ? Si ce n'était pas le cas ou encore si votre thérapie n'a pas été suffisamment loin pour aborder les points douloureux, vous pouvez essayer de consulter à nouveau un thérapeute analytique.

Bien sûr d'autres thérapies existent, l'hypnose, la kinésiologie... et vous trouverez sur ce site de nombreux praticiens prêts à vous renseigner sur leur méthodes.

N'ayez pas honte de vous, prenez soin de vous, renseignez-vous sur la méthode qui vous conviendra le mieux et faites ce qui est bon pour vous.

Je reste à votre écoute,
Patricia Berna Thérapeute analytique

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

13 FÉVR. 2019

Logo BERNA Patricia BERNA Patricia

119 réponses

66 J'aime

Bonjour Lili,

Il ne faut vraiment pas avoir honte de souffrir. Car toute ce que vous nous décrivez est de l'ordre de l'angoisse et l'angoisse peut faire très mal.
Je vous invite à contacter un des nombreux psy qui sont sur ce site afin de parler de ces troubles qui vous empêchent de vivre sereinement.
Cordialement
Frédérique Le Ridant
Psychanalyste

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

12 FÉVR. 2019

Logo Anonyme-331608 Anonyme-331608

170 réponses

893 J'aime

Bonjour
Question basique : en avez vous parlé à votre médecin ? Un support médicamenteux permettrait dans un premier temps de faire baisser la pression que vous vous infligez bien malgré vous. A compléter avec une approche thérapeutique et un thérapeute avec qui vous vous sentirez en confiance.

Cordialement à vous

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

12 FÉVR. 2019

Logo Maurice Gaillard Maurice Gaillard

1800 réponses

5348 J'aime

Questions similaires

Voir toutes les questions
anxiété extrême, TOC

7 réponses, dernière réponse le 18 Novembre 2015

Re toc bizarre

5 réponses, dernière réponse le 09 Décembre 2015

Culpabilité énorme en lien avec la masturbation

3 réponses, dernière réponse le 05 Juin 2018

L'analyse m'aiderait-elle à guérir tous ces maux?

8 réponses, dernière réponse le 20 Janvier 2019