Anxiété suite à une fausse couche

Réalisée par Duam · 4 avril 2021 Aide psychologique

Bonjour,
Suite à une fausse couche à 2 mois de grossesse, je suis de nouveau enceinte et j'approche du stade où ce 1er bébé est mort.
Je crains un nouveau décès. Cela m'obsède de plus en plus, et provoque beaucoup d'anxiété.
J'ai dans 8 jours une échographie afin de savoir ce qu'il en est, mais comment faire pour tenir le coup psychologiquement d'ici là, et que cela soit moins obsessionnel?
Merci d'avance pour votre aide.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 5 AVRIL 2021

Bonjour Duam
Ouiii nous aimerions vous accompagner chaque jour de ces huit jours qui précèdent votre échographie .Heureusement lés grossesses se suivent et ne se ressemblent pas . C’est un bonheur d’être à nouveau enceinte même si l’on comprend qu’il soit difficile pour vous de vous laisser aller complètement à cette joie avant l’échographie.
Merci de témoigner combien une fausse couche même tôt est un traumatisme puissant et qui continue à agir lors d’une deuxième grossesse . De nombreuses femmes se sont retrouvées confrontées à cette angoisse et n’ont pu être entendues, grâce à vous elles savent que d’autres en souffrent aussi.
Pour les pensées obsédantes , essayez de trouver des dérivatifs ( lectures, séries, coups de fil, travail respiratoire, films... faites vous accompagner par un thérapeute) . Après votre consultation , vous serez plus sereine ...
Bien à vous
Psy-Véronique-Eyraud-les Angles-Gard

Véronique Eyraud Psy sur Les Angles

322 réponses

328 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 AVRIL 2021

Bonjour Duam,

Tout d'abord, il s'agit pour vous de réaliser qu'à 2 mois de grossesse un embryon reste un "embryon" et non un "bébé" ! Et votre premier embryon n'a pas pu être "mort" ni "décéder", puisqu'il n'est jamais "né" ! Il ne s'est pas développé, c'est tout.

Les mots que vous choisissez pour vous représenter ces événements sont très importants, car vous n'allez pas ressentir la même charge affective envers un "bébé" qu'envers un "embryon", envers un "décès" qu'envers une "fausse couche", et vous risquez de vous faire du mal avec des mots.
Comme l'a rappelé une collègue, beaucoup d'embryons ne deviennent pas des bébés quand ils ne sont pas viables (la nature est bien faite).
A partir de 4 mois de grossesse (qui fixe d'ailleurs la limite légale de l'avortement), le cerveau de l'embryon devient suffisamment mature (même s'il ne termine de se développer qu'à 24 ans !) pour qu'on parle de "foetus", ce qui peut être traduit par "bébé". Le "Rapport des 1000 jours", rédigé par des neuropsychiatres, confirme d'ailleurs l'importance du lien mère/enfant à partir de ce 4è mois de grossesse.

Vous pouvez, de votre côté, commencer à faire confiance à la Vie qui se manifeste une nouvelle fois en vous et qui sait décider si un embryon est viable/sain ou non. Pour ce faire, reliez-vous le plus souvent possible à tout ce qui vous met en joie, vous, sa mère, et à ce qui peut participer à vous faire aimer la Vie.

Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, Psychothérapie systémique du couple et de la famille

Caroline Gormand Psy sur Clermont-l'Hérault

1866 réponses

2675 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 AVRIL 2021

Bonjour Duam,

Une fausse couche peut être difficile à vivre (surtout si le contexte est compliqué- FIV, fausses couches à répétition, etc.
Il est néanmoins fréquent de faire une fausse couche en tout début de grossesse, car l'embryon peut ne pas être viable.
Sauf maladie gynécologique, il n'y a pas de raisons que votre grossesse actuelle n'aille pas à son terme.
Je vous propose de travailler sur l'anxiété provoquée par votre FC, et sur le lâcher prise, afin de vivre au mieux les 7 prochains mois.
En tout cas, vous avez déjà l'envie profonde de protéger votre enfant, et c'est très positif !

Anne Le Fol
Psychopraticienne

Anne Le Fol Psy sur Orsay

123 réponses

98 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 AVRIL 2021

Bonjour ce que vous ressentez est tout à fait normal. Cette peur de revivre une situation tellement douloureuse. Je vous conseille de la méditation en visualisant votre avenir. En vous voyant heureuse épanoui avec votre bébé. Quelques exercices de respiration en sophrologie peuvent vous permettre également de faire diminuer cette anxiété. Si vous voulez en parler par téléphone je suis à votre disposition pour échanger Sandrine Nede

Sandrine Nede Psy sur Bordeaux

415 réponses

214 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 AVRIL 2021

Bonjour Duam,
Dans l'urgence, vous allez trouver sur You Tube de nombreuses méditations pour femmes enceintes. Cela vous apaisera, l'idéal est de les écouter allongée et avec un casque. Laissez vous guider par votre intuition pour le choix.
Parallèlement, je vous conseille de consulter pour que vous puissiez vivre votre grossesse et votre maternité de manière sereine. Votre fausse couche a réveillé en vous des blessures (blessure d'abandon). Il se peut que vous soyez porteuse de mémoires négatives liées à votre vécu dans votre petite enfance ou même au transgénérationnel et qui auraient besoin d'être libérées.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l'enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4575 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 AVRIL 2021

Bonjour Duam,
il est important de savoir déjà si cela est une bonne nouvelle de porter un bébé, si c'est réellement votre désir ou la nécessité de suivre des souhaits appartenant à d'autres. Dans le cas où ce serait réellement votre désir, au plus profond de vous même, faites confiance à ce petit être, les pensées ne sont pas magiques, ce n'est pas parce que l'o redoute quelque chose qu'on va le provoquer.
Ce que vous décrivez semble découler d'une absence d'accompagnement psychologique de cette fausse couche, accompagnement que malheureusement de nombreux obstétriciens et obstétriciennes ne pensent même pas nécessaire. Je vous conseille de rencontrer un psychologue pour parler de cette fausse couche, de traiter la charge émotionnelle qui y est liée afin que votre enfant ne soit pas chargé d'émotions qui ne lui appartiennent pas et afin que vous puissiez dés maintenant tisser une relation sécure avec le petit être qui grandit en vous. Les fausses couches sont, à tort à, banalisées, or c'est pourtant un traumatisme, un deuil conséquent qui peut rôder toute la vie. Ne succombez pas à la pression de la société et même de ces autres femmes qui ont vécu ça mais semble dire que c'est pas si grave ,elles ont connu ça et elles ont survécu! Pas sur que si on gratte, elles aient si bien survécu que ça...C'est un deuil qui doit se faire dans les meilleures conditions possibles pour laisser place à la vie. Tout cela est possible dés maintenant.
Pour écarter votre angoisse, vous pouvez pratiquer des exercices de respirations en cohérence cardiaque, de la méditation, mais cela n'empêche pas la nécessité du travail de deuil pour célébrer cette nouvelle vie.
Patricia ELDIN

Patricia Eldin Psy sur Remoulins

683 réponses

380 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 AVRIL 2021

Duam bonjour,

Je comprends que cette situation puisse être anxiogène, je pense qu'il faudrait prendre un temps pour écouter cette part de vous qui s'inquiète et ne s'inquiète pas pour rien puisqu'elle a déjà vécu un traumatisme avec cette fausse couche. Lorsqu'une part de nous porte une blessure trouver des stratégies pour la faire taire ou l'exiler loin au fond de nous ne fait pas que sa blessure va guérir et qu'il n'y aura plus d'anxiété. Et en même temps je comprends cette part qui cherche une solution en urgence pour tenir le coup d'ici l'échographie. Mais après pensez-vous que votre part anxieuse va pouvoir se détendre complètement ou rester en alerte ?
Il y a plein de technique pour détourner votre attention des pensées qui tournent en boucle, faire des activités manuelles, lire, bouger, faire des ballades, faire de la cohérence cardiaque 3 fois par jour, écouter des séance de relaxation... mais je reste persuadée que prendre un temps pour écouter avec bienveillance son discours intérieur, prendre soin de ce qui est blessé est une solution plus durable et permets de retrouver un équilibre intérieur ajusté.
Si besoin je suis à votre écoute pour un accompagnement, bien cordialement.

Anne Auffret
Thérapeute IFS, Sophrologue, Communication NonViolente
Gestion du stress, des émotions, anxiété, dépression, deuil, conflits intérieurs...
https://www.psychologue.net/articles/ifs-un-modele-psychotherapeutique-novateur
https://www.psychologue.net/articles/du-conflit-interieur-vers-le-dialogue-interieur

Anne Auffret Psy sur Plougonver

1068 réponses

882 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 AVRIL 2021

Bonjour Duam,
En effet, les fausses couches spontanées ou précoces sont souvent mal encadrées psychologiquement et pourtant elles représentent un drame pour la future maman.
Sachez déjà que c’est vraiment normal de le vivre ainsi et d’être dans l’anxiété. Vous avez bien fait de venir parler de votre mal-être.
Ce dont vous avez besoin c’est réellement d’évacuer la charge émotionnelle de cette expérience. Elle a forcément touché des points sensibles en vous. Et c’est un deuil à faire.
Pour vous rassurez, c’est évidemment grâce aux échographies et au soutien de votre obstétricien que vous y parviendrez. N’hésitez pas à lui parler de cette fausse couche si ce n’est pas déjà fait, mais également de ce qu’elle a réveillé comme doutes en vous. En faisant cette introspection, ce travail de réassurance en vos capacités de fabriquer un bébé, et ce deuil de cette grossesse non aboutie, vous parviendrez à dépasser complètement cette anxiété et à vivre une grossesse épanouie et sereine.
Écrivez en attendant, par exemple, tout ce qui vous vient en pensant à cette fausse couche, videz votre esprit. Pleurez si besoin. Mais regardez également ce qu’il s’y cache. Vous trouverez ainsi des solutions sur mesure appropriées.
Bien à vous.

Christine Hanot Psy sur Nice

8 réponses

6 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 AVRIL 2021

Bonjour Duam,

Respirez, installez vous dans une position confortable, posez vos mains sur votre ventre, faites une petite bulle d'amour pour entourer ce bébé avec chaleur et confiance.
Respirez tranquillement. Envoyez des images qui vous font du bien, paysages de vacances, soleil d'été, fleurs du printemps, chants d'oiseaux...

Vous avez probablement à faire le deuil de ce 1er bébé qui n'est pas né. Ce 2ème bébé est un autre, si petit soit-il son histoire est différente.

Je vous invite à vous faire accompagner dès que possible pour trouver les ressources en vous et vous apaiser.
Choisissez un thérapeute qui peut vous recevoir, en cabinet ou à distance pour être prise en charge dès que possible.

Je reste à votre disposition.
Claire Thomas, Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1919 réponses

2173 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 AVRIL 2021

Bonjour, effectivement après avoir vécu un épisode traumatisant comme celui-là votre peur est compréhensible.
Au delà du fait de vous détacher de cette anxiété avant l’échographie, je vous suggère également de traiter ce problème en profondeur afin de vivre cette grossesse par la suite avec un maximum de sérénité.
L’hypnose me semble toute indiquée pour obtenir des résultats rapidement et donc vivre cette grossesse le mieux possible.
Je reste à votre disposition pour plus d’informations.

Simon Brachet - hypnothérapeute

Simon Brachet Psy sur Saint-Denis-lès-Bourg

31 réponses

18 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13450 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13450

questions

réponses 137100

réponses