Attitude face à la jalousie

Réalisée par Cc · 11 avril 2017 Parentalité

Bonjour ma fille de 4 ans me colle beaucoup, encore pire depuis la naissance de son petit frère il y a 9 mois (angoisse au moment des séparations (école, nuit), rituelles de plus en plus en nombreux...)

Je sais bien que cette période coïncide avec beaucoup d'événements pour elle : l'arrivée du bebe, la rentrée à l'école et ma reprise du travail (bebe est né au début des grandes vacances) mais je ne sais pas quelle attitude avoir avec elle ? Être encore plus présente pour elle ? Ou lui montrer/faire comprendre que son petit frère a aussi besoin de moi ? Et que oui forcément je suis moins disponible

Merci de vos réponses (ou au moins pistes de réflexion)

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 12 AVRIL 2017

Bonjour,
Je comprends votre préoccupation vis à vis de votre fille qui vous manifeste sa souffrance, je vous rassure que c'est une réaction normale de l'aîné face à l'arrivée du petit dernier.
Vous avez très bien analysé, la petite est angoissée par cette nouvelle présence... elle se sent mise à l'écart et seule... oui rassurez-la en lui dépliant avec des mots simples que le petit frère est important mais qu'elle reste votre petite princesse, et que votre cœur est tellement grand qu'il a beaucoup d'Amour pour tous les deux. Expliquez lui aussi que le petit frère a besoin de beaucoup d'attentions car il est petit , racontez lui que quand elle avait le même âge vous fassiez les mêmes choses pour elle... vous verrez qu'elle comprendra. Suite

Livia CLARA-VILNAT Psy sur Bourges

1108 réponses

4279 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 OCT. 2019

Madame, votre fille a certainement besoin de vérifier votre amour pour elle pour être en sécurité affective. Particulièrement depuis l'arrivée du petit frère. Manifestez-lui tout votre amour pour elle aussi longtemps qu'elle en aura le besoin. Rassurez-là. Et si vous n'y arrivez pas seule, n'hésitez pas à rencontre un coach parental ou un psychopraticien, psychologue ou psychothérapeute pour enfant. Un tiers peut faire avancer le parent et l'enfant quand une situation est bloquée. Bien Cordialement, Céline Delacroix, Psychopraticienne et Coach parental

Céline DELACROIX Psy sur Enghien-les-Bains

5 réponses

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 AVRIL 2017

Bonjour,

Votre fille se sent en insécurité, elle craint de perdre sa mère, l'amour de sa mère. Et, vous l'avez bien compris "angoisses aux moments de séparation". La rentrée à l'école, la reprise de votre travail, l'arrivée du bébé...c'est beaucoup pour une enfant qui vous avait entièrement pour elle. Oui, il est important de la rassurer, lui dire que vous l'aimez, qu'elle est importante pour vous, la faire participer aux soins de ce petit frère, lui dire combien vous êtes heureuse qu'elle soit là, tout en la valorisant et bien sûr vous réserver des moments avec elle.
L'essentiel est de rester à l'écoute des besoins de son enfant, ce que vous faites !

Andrée Dhooge Psy sur Montpellier

11 réponses

92 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 AVRIL 2017

Bonjour
Dès que votre fille a commencé à vous coller, elle vous disait déjà quelque chose. Vous voyez très bien les choses, votre fille a eu beaucoup de changements. Vous dites aussi que les moments de séparation sont de plus en plus difficile ? Qu'est-ce que cela dit?
C'est une période difficile, avec du temps, patience, cela passera, mais si elle sent un rejet quelque part, cela s'accentuera. Donc parlez lui beaucoup, dites lui combien elle est importante, favorisez des moments privilégiés avec elle, montrez lui les avait gages qu'il y a d'avoir 4 ans, d'avoir un frère, demandez lui qu'est-ce qu'elle ressent, dites lui que vous la comprennez. Vous pouvez aussi lui faire part de vos ressentis, etc.
Donnez lui des responsabilités en ce qui concerne son frère, des choses qui pourraient lui plaire, faites la participer .
Ceci vous aidera à éviter que cette peur de séparation s'installe.
Évidemment si vous sentez que le mieux serait de consulter un professionnel n'hésitez pas.
Je reste à votre disposition

Isabelle Silva - Psychologue Clinicienne Psy sur Marigny

431 réponses

2376 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 AVRIL 2017

Bonjour,
Je comprends votre préoccupation vis à vis de votre fille qui vous manifeste sa souffrance, je vous rassure que c'est une réaction normale de l'aîné face à l'arrivée du petit dernier.
Vous avez très bien analysé, la petite est angoissée par cette nouvelle présence... elle se sent mise à l'écart et seule... oui rassurez-la en lui dépliant avec des mots simples que le petit frère est important mais qu'elle reste votre petite princesse, et que votre cœur est tellement grand qu'il a beaucoup d'Amour pour tous les deux. Expliquez lui aussi que le petit frère a besoin de beaucoup d'attentions car il est petit , racontez lui que quand elle avait le même âge vous fassiez les mêmes choses pour elle... vous verrez qu'elle comprendra.

Cherchez de créer des petits moments avec elle , que avec elle, en confiant le petit au papa, ainsi elle pourra prendre sa place d'ainée qui a droit à des moments spéciaux avec sa maman. Dites au papa de faire la même chose avec elle. Vous verrez que petit à petit elle se sentira rassurée et changera d'attitude et vous pourrez même lui donner des petites taches pour vous aider avec son petit frère.
N'hésitez pas à revenir vers moi si vous avez besoin.
Bien à vous
Livia Clara-Vilnat praticienne en psychologie

Livia CLARA-VILNAT Psy sur Bourges

1108 réponses

4279 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 AVRIL 2017

Bonjour.

Je rajouterai qu'il est important d'expliquer à votre petite fille que ce qu'elle ressent est de la jalousie, de lui dire pourquoi elle le ressent afin qu'elle sente que vous acceptez son émotion.
Ensuite valorisez la en tant qu'aînée, montrez lui que vous appréciez ses comportements de grande,....

Cordialement.

Catherine Vidal, psychologue clinicienne.

Catherine Vidal Psy sur Vitry-sur-Seine

142 réponses

1498 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 AVRIL 2017

Suite:Cherchez de créer des petits moments avec elle , que avec elle, en confiant le petit au papa, ainsi elle pourra prendre sa place d'ainée qui a droit à des moments spéciaux avec sa maman. Dites au papa de faire la même chose avec elle. Vous verrez qu'elle se sentira rassurée et changera d'attitude. N'hésitez pas à revenir vers moi si vous avez besoin.
Bien à vous Livia Clara-Vilnat praticienne en psychologie

Livia CLARA-VILNAT Psy sur Bourges

1108 réponses

4279 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 AVRIL 2017

Bonjour,

Vous décrivez là une situation très classique d'angoisse de l'enfant aîné à la naissance du petit frère ou de la petite-soeur. Et comme vous l'écrivez très bien, beaucoup de changements ont surpris votre petite-fille: le bébé, l'école, votre reprise du travail.

Que lui en avez-vous dit? Le plus important est de lui parler, de lui expliquer la situation pour qu'elle n'ait pas le sentiment de la subir. Lui dire que vous l'aimez et que vous aimez aussi son petit frère qui requiert vos soins. La valoriser dans sa position de grande qui peut vous aider dans de petites tâches et qui apprend bien des choses à l'école qui la valorisent.

Vous ne parlez pas du tout du papa: votre conjoint est-il présent? Il est également important qu'il prenne toute sa place de père - à vous lire, on a un peu le sentiment que vous êtes 3: vous, votre fille et le bébé, or il y a bien un papa...

Mettre les mots justes, valoriser votre fille en sa place d'aînée, prendre appui sur votre conjoint et insister sur sa place de père... tout ceci devrait aider à résoudre ce petit passage difficile.

Bien cordialement,
Fabienne Verstraeten
Psycho-praticienne analytique

Fabienne Verstraeten Psy sur Marseille

966 réponses

3756 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Parentalité

Voir plus de psy spécialisés en Parentalité

Autres questions sur Parentalité

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 8600 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 11800

psychologues

questions 8600

questions

réponses 48000

réponses