Belle mère possessive et envahissante, que faire ?

Réalisée par Mnr · 24 juil. 2020 Thérapie familiale

Bonjour,

Je me permets d’écrire sur ce site pour qu’on m’apporte des réponses à des questions que je me pose concernant la mère de mon compagnon, mais tout d’abord je vais vous raconter une partie de mon histoire.

Pour commencer... nous sommes ensemble depuis 4 ans.
Ma belle mère a toujours été jalouse de moi, mon compagnon est son seul fils unique, elle ne pensait jamais avoir d’enfants, et il y a 5 ans, elle a failli le perdre suite à un grave accident de moto. Elle me voit donc comme la personne qui vient « lui voler son fils ».
Tout cela s’était arrangé au fil du temps. Mon compagnon vivant à plusieurs centaines de kilomètres de nous ( nous vivons ses parents et moi dans la même région ), pour obligation professionnelle, je passais donc l’a voir chez eux car cela me faisait même plaisir. Nous nous entendions mieux.
A savoir qu’en 3 ans, chaque week-ends où mon compagnon rentre chez ses parents ( a quelques minutes de mon domicile actuel ), j’allais aussi chez eux pour le voir également ( nous avons donc peu de moments rien qu’à deux ) et lorsqu’il s’agit d’aller manger un soir dans MA famille, sa mère se met à pleurer, à le faire culpabiliser, qu’il ne faut pas qu’il vienne chez moi, qu’elle le voit jamais ( et moi alors ? ), et il lui cède souvent...
et ce week-end à été le pire; je me rends chez mon copain en Belgique, le temps de 3 jours.
Rencontrant des difficultés à son travail ( risque de fermeture ), suite au coronavirus, il ne pourra pas prendre les 3 semaines de congé comme habituellement et ne peux en prendre que 2, lorsqu’il a dut annoncer ceci à sa mère ( qui a pris les mêmes congés que lui ) celle ci m’a accusé auprès de son fils, de le manipuler, de le détourner d’eux, qu’il n’avait pas fait les bons choix ( en me choisissant ), car elle pense que c’est moi, qui l’oblige à prendre que 2 semaines de vacances ( a savoir que bien avant tout ça, j’avais proposé à mon copain de le laisser seul avec ses parents, la première semaine de congé qu’il aura avec eux, avant que l’ont parte à notre tour, ce qui est prévu depuis 5 mois ). Elle lui a même suggérer d’annuler nos vacances pour n’avoir les deux semaines qu’avec elle et son père ( chose qu’il aurait fait si il avait eu le choix ).
Je sais qu’ils n’ont pas « couper le cordon », au point d’ailleurs, que chaque jour elle lui envoie des dizaines de messages pour savoir ce qu’il a mangé, si il est réveillé, ce qu’il fait, lui raconter sa journée etc... comme un couple le ferait. Elle l’appelle toujours par le surnoms qu’elle lui donnait étant petit, et lui appelle ses parents comme ils les appelait étant petit ( papou et mamon ). J’ai l’impression qu’elle est amoureuse de son fils, et qu’elle ne l’aime pas seulement comme son « fils ».
Que faire ? Comment les aider ? Comment arriver à surmonter cette situation quand on est dans mon cas ? A t elle besoin d’une thérapie avec un psychologue pour l’aider à avancer sans son fils ? ( a savoir quelle est toujours marié au père de mon conjoint )
Je vois mon avenir avec cet homme, nous avons le projet d’emménager ensemble d’ici quelques mois, mais j’ai extrêmement peur, que lorsque viendra les week-ends où nous allons rentrer pour voir nos familles, il veuille faire chacun chez soi, plutôt que de couper le week-end en deux ( un jour chez moi, un jour chez eux ).
Quand je lui en parle, j’ai l’impression qu’il repousse le moment où il devra lui parler pour essayer de couper ce cordon, il ne lui dit jamais rien, même lorsqu’il l’a trouvé trop envahissante. J’en arrive même à me demander si je ne serais pas plus heureuse en me séparant de lui sans plus recevoir des calomnies de la part d’une personne qui ne me connaît pas.
J’attends vos réponses avec impatience. Mais j’ai aujourd’hui, plus que tout, besoin d’avis.
Merci à vous.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 26 JUIL. 2020

Bonjour
Quel âge avez vous tous les deux et est-ce votre première relation de couple ?

Il me semblerait dans l'idéal que votre ami aurait besoin d'une thérapie familiale afin de dénouer les relations qui ont été nouées d'interdépendance mère fils. Cependant faudrait il qu'il souffre de cette situation. Ce qui n'apparaît pas forcément dans votre demande.
Par contre, vous, vous en souffrez et ne l'acceptez pas, et vous devriez en parler avec lui avec un tiers car si il ne compte pas mettre un terme ou qu'il ne voit vraiment pas en quoi tout ceci peut vous déranger vous affecter, il s'agit d'un nœud relationnel dans votre couple.
Mais vous pouvez aussi travailler tout ceci en individuel... vous vous interrogez sur le fait de supporter l'insupportable... il est évident que vous souhaitez des moments de couple et d'intimité mais que votre compagnon est encore très attaché à sa mère et à sa relation à elle... peut-être ne souhaitez vous pas les mêmes choses aujourd'hui dans la projection que vous vous faites chacun de ce que devrait être un couple ?
Bon courage à vous.

Chrystelle Promet Psy sur Carcassonne

3 réponses

9 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 JUIL. 2020

Bonjour,
Comme vous le décrivez si bien dans votre situation il y a un couple primordial : la mère et son fils.
Comme le remarquent si bien les collègues Psy, vous êtes en quelque sorte la briseuse de liens.
Voulez-vous vraiment tenir ce rôle ? Est-ce le seul choix que vous avez ?
Au premier abord, il semble que oui mais si c'est vous qui brisez le lien, vous en paierez tôt ou tard le prix...
On ne peut changer les gens s'ils ne le désirent pas, à moins de manipuler les personnes ce qui peut se retourner contre vous.
Il existe des alternatives que vous pouvez apprendre à trouver par vous-même ou bien vous pouvez vous faire aider.
En tout état de cause, protégez-vous !
Bon courage

Dominique Louvel Psy sur Quimper

396 réponses

268 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 JUIL. 2020

Bonjour,

le mieux serait de faire une thérapie de couple.
Dans quelle région êtes vous?

Cordialement,
Florence Anezo
Psychanalyste
Thérapie de couple

Florence Anezo Psy sur Saint-Brieuc

355 réponses

276 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 JUIL. 2020

bonjour,
votre ami est dans une relation pathologique où il n'a vraisemblablement pas coupé la relation symbiotique qu'il avait, enfant, avec sa mère. Et celle-ci, loin de le pousser à l'autonomie comme cela devrait se faire, s'accroche à cette relation et tente de repousser tout intervenant extérieur (donc vous).
Votre ami est partager entre sa loyauté à sa mère et son envie de (peut-être) s'émanciper en créant quelque chose avec vous.
La maman exerce qui plus est un chantage affectif, à grands coups de manipulations et de pleurs, dans le but de faire pencher la balance en sa faveur et de prouver à son fils que vous nuisez à son équilibre.
Bon, maintenant que le tableau est posé, la question est: qu'allez-vous faire de tout ça?
En parlez-vous tous les deux? Et si oui, quel est son avis?
Manifestement il est à la croisée des chemins, et va devoir faire un choix, à savoir laquelle de ces deux relations va-t-il faire passer en priorité? Ou du moins, quels concessions sur sa relation maternelle est-il prêt à faire pour vous laisser exister? Car il va devoir, s'il le veut vraiment, poser des limites à sa mère.
Qu'en est-il du papa?
Comme vous le voyez, il y a beaucoup de questions en suspends qui permettraient d'y voir un peu plus clair.
Si vous le souhaitez, vous trouverez mes coordonnées sur internet. Je consulte en cabinet mais également à distance et serais ravie de vous aider.
Bien à vous,
Azaloux Nora
Thérapeute spécialisée dans les troubles relationnels et comportementaux.

Azaloux nora Psy sur Saint-Sever

135 réponses

50 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 JUIL. 2020

Je voulais rajouter que ce n'est pas rare que l'une ou l'autre famille envahisse le couple. Et que j'accompagne régulièrement des couples qui vivent ce que vous vivez.
Inès AVOT

AVOT INES Psy sur Lille

1632 réponses

702 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 JUIL. 2020

Bonjour Mnr,
C'est une situation désagréable.
Je vous suggère de venir avec votre compagnon en séance de couple. Si vous êtes persuadée que cela fera du bien à votre couple.
Il y a effectivement envahissement de la famille de votre compagnon. Et vous vous débattez pour que ça change.
Un regard extérieur d'un une thérapeute de couple pourra vous aider à aborder le pb sous un autre angle: sous l'angle de la force du couple que vous formez, et qui peut trouver ses propres pistes pour que la vie soit plus agréable.
Votre relation a 3 ans, et c'est AUJOURD'HUI que vous nous demandez de l'aide. Qu'est-ce qui fait que c'est maintenant que vous nous consultez? Y a-t-il un événement particulier qui a fait que vous êtes plus motivée que jamais pour tout cela change? Je lis que vous envisagez d'emménager ensemble, c'est un beau projet, et c'est peut-être cela qui vous pousse à régler cette grosse difficulté.
Je vous accompagne avec grand plaisir en séance de couple (au téléphone ou en présentiel nord et pdc)
Inès AVOT

AVOT INES Psy sur Lille

1632 réponses

702 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 JUIL. 2020

Bonjour,
Je suis de tout cœur avec vous. Il va vous être très difficile, voire impossible, de briser le couple fusionnel et pathologique que forment votre compagnon et sa mère. Dans cette histoire, vous êtes reléguée au rôle d'intruse et toute tentative de votre part pour les séparer pourrait vous transformer en mauvais objet. Votre ami est complètement sous l'emprise de sa mère. Je suppose que le père est également relégué au second plan. Ce qui m'intéresse ici c'est : pourquoi acceptez-vous de jouer ce mauvais rôle ? Quelle place pensez-vous mériter dans votre couple ? Quelle place avez-vous dans votre propre famille ? Il serait intéressant d'aller observer cela de près dans le cadre d'une thérapie individuelle. Vous avez une personne à sauver, c'est vous.
Chaleureusement
Catherine Couvert

Catherine COUVERT Pour naître à soi Psy sur Lyon

274 réponses

158 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 JUIL. 2020

Bonjour,
Tout d'abord, j'aime beaucoup ton sujet, on l'aborde rarement par ici.
Tout d'abord, replaçons les choses dans leur contexte, tu savais qu'il était fils unique et la relation qu'il nourrissait avec sa mère?
S'il ne souhaite pas que la relation avec sa mère évolue, ce n'est pas à toi de faire ce choix pour lui, tu vas droit dans le mur.
A mon avis, tu peux travailler sur tes ressentis et ton implication dans ce triangle amoureux dangereux. Sois prudente : tu pourrais entrer dans le triangle de karpman : victime bourreau sauveur et tu serai évidemment le bourreau de sa mère (la victime).
Cette maman est forte en manipulation, elle peut à tout moment briser ton couple.... Tu peux offrir un bouquin à ton chéri : ma mère, ce fléau.
Tu te dois prendre la situation en main si tu veux rester avec cet homme et ça sera difficile. Je suis là pour t'aider.
On parlera de tes sentiments et de tes rêves avec ton chéri, je te conseillerai pour inverser les rôles.
A très vite
Belle journée

LUGARI Marjorie Psy sur Saint-Maximin-la-Sainte-Baume

1455 réponses

1474 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Thérapie familiale

Voir plus de psy spécialisés en Thérapie familiale

Autres questions sur Thérapie familiale

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 9800 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 12200

psychologues

questions 9800

questions

réponses 56250

réponses