Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Besoin d'aide dépression +deuil+couple

Réalisée par Evelynn le 22 juin 2018 1 réponse  · Thérapie brève

Bonjour

Je poste dans l'espoir qu'un d'entre vous ou une personne dans la même situation m'aide... Je suis au bord de la folie... Puissiez vous avoir le courage de me lire...
Je me nomme Evelynn j'ai 22 ans je suis une grande anxieuse et hypocondriaque ! Mais voilà le gros problème qui m'occupe la tête...

Je suis retomber en dépression depuis 3 semaines et j'ai comme un ''toc' 'vis à vis de mon copain . J'en est déjà eu jeune du type m'arracher les sourcils ou m'arracher la peau ayant ete jeune à cause d'angoisse concernant la mort et ce qui a après (décomposition etc) je détaille plus bas.

Je vous place un peu le décor :

Je n'est pas eu de père (abandon) et une mère sur protectrice. Il ne m'a jamais préoccupé ou alors c'est inconscient. Elle devait me faire avorter mais a refuser au dernier moment ce qui nous a valu d'être mise à la rue à ma naissance. Nous avons donc vécues avec mes grands parents jusqu'à la rencontre de mon beau père à mes 6 ans.

Je suis fusionnelle avec mes grand parents et j'ai perdu ma mamie d'un cancer y'a 4 mois de ca. Je n'est pas réagi comme je le pensais. Voyez vous je pense à elle tout les jours mais la seule vision que j'ai est quand elle rendais son dernier souffle et que je l'est vu dans ce cercueil. Je n'est pas d'autre image d'elle et je ne pleure pas. Sauf l'autre jour ou j'ai eu un rdv avec une psychanalyste et en parlant de elle j'ai pleurée.

J'avais à mon ancienne dépression développée une nevrose d'angoisse. Comme je disais j'ai toujours eu peur de la mort la décomposition et ce décès est ce que j'ai redouter toute ma vie. Un être cher entrain de mourir, le voir mort dans un cercueil et mis en terre... Tout ce qui depuis ma jeunesse m'a toujours fais peur et déclencher ma nevrose auparavant. Ca a durer 3 ans ce calvaire... Et ma psychiatre avait du repartir pour son pays d'origine et j'ai plus eu de thérapie. Et me revoilà 3 ans après...

Il faut savoir je suis avec mon copain depuis un an et quelques et tout allait bien même si c'est une relation à distance. Il est dans le nord pour ces études et moi le sud. On ce vois tout les trois semaines un mois pour une durée équivalente. Entre temps on communique par vocal message.

Donc je rentre dans le vif du sujet à savoir ça fait 22 jours exactement que je porte ma croix à savoir :

Des angoisses sont revenus crescendo avec dans ma tête eh tu aimes toujours ton copain ? S'en suit deux jours après çà un accrochage avec lui car je lui disais je recommence à avoir des angoisses Tom et lui m'a envoyée me promener en disant que il voulait pas continuer avec une dépressive. Il faut savoir que son frère c'est suicider de schizophrénie. Il m'a quitter et est revenu une heure après en disant que il avait craqué mentalement et regretter. Mais avec mes angoisses et ca réaction la question passagère de est ce que tu l'aime toujours est omniprésente et répétitive dans mon esprit. Et j'y pense non stop. A me rendre folle. Je ne veut plus sortir ni rien faire je me laisse allée...

Mon cerveau me dit non stop : tu aime toujours ton copain ou pas ? Et ca passe en boucle au point de me rendre malade ! Alors dès fois je suis tenter de céder parce que je me dis oui suis ta tête tu ira mieux ! Si c'est en boucle ca doit être la vérité au point de me convaincre presque tellement ça me mange le cerveau...

Mais moi je ne veut pas, je veut l'aimer que ces pensées obsessionnelle passe et que on reprenne notre vie tranquille avec nos projets comme avant ! Car avant cette dépression çà allait nickel et ca m'est tombé dessus comme une bombe cette pensée. Une boucle infernale... Il a ete mon plus grand soutien aussi lors du décès de ma mamie. J'ai rien à lui reprocher à part cette épisode, mais j'arrive seul avec je cogite trop . Je déprime ma tête va exploser j'en est des idées noires... Je suis sous AD depuis 15 jours.

Ça présence physique actuellement m'est nécessaire pour aller mieux et que je soit entourée par ma famille.. . Sinon je panique encore plus. C'est un conflit sans fin dans ma tête ! Et je suis désagréable...

deuil

Meilleure réponse

Bonjour Evelyne,
j'entends tout votre désarroi comme si ce que vous nous décriviez vous collait à votre peau vous empêchant de respirer, de vivre plus légère. Peut-être comme si les événements de mort, vécus et ressentis vous éloignaient de la vie.
Si j'ai bien compris, vous suivez une psychanalyse. Vous parlez sûrement de tout cela avec le psychanalyste.
Dans ce que vous racontez, il y a comme une boucle infernal, un cercle vicieux, quelque chose qui vous fait tourner en rond comme si cela ne tournait pas rond.
Ces ressentis semblent être devenus comme une seconde peau pour vous, votre identité.
Pourtant par delà cette vie à fleur de peau il y a votre propre vie que personne ne peut vous dérober, et à laquelle il est important de vous brancher.
Les questions de couple que vous abordez semble en porter la trace.

Il peut être bon parfois de profiter à côté de la psychanalyse entamée, une approche plus portée sur le corps, les émotions faisant appel par exemple à l'hypnose.

Bien entendu, je reste à votre disposition si besoin.

Cordialement

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Questions similaires

Voir toutes les questions
Besoin d'aide dans mon couple

8 réponses, dernière réponse le 16 Février 2017

Besoin d'aide je deviens folle

1 réponse, dernière réponse le 02 Octobre 2018

Suis je victime d'une personne pervers narcissique? J'ai besoin d'aide

5 réponses, dernière réponse le 05 Septembre 2017

suicide imminent, besoin d'aide effective!!!

4 réponses, dernière réponse le 29 Septembre 2018

Infertilité...Besoin d'aide.

8 réponses, dernière réponse le 24 Novembre 2014

Comment faire comprendre que mon mari a besoin d'aide ?

9 réponses, dernière réponse le 02 Août 2016

faire son deuil, quand la famille vous tourne le dos

3 réponses, dernière réponse le 20 Mai 2019