Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Besoins d'aide en urgence d'un psychologue ou...Suicide assuré

Réalisée par blandine le 28 juin 2017 6 réponses  · Aide psychologique

Bonjour,

Je suis une jeune femme de 21 ans. Vers mes 13 ans, ma grande soeur de 16 ans à fugué pour fuir son harcèlement au lycée.


Elle m'avait fait promesse de ne rien dire à personne car je savais où se trouvait sa planque et elle venait me rendre visite régulièrement le soir vers17h45 quand mes parents étaient au travail.


Je disais à mes parents qu'elle voulait dormir chez sa pote ( elle n'en avait pas en vrai ) et ne voulait plus revenir à la maison car elle en avait marre.


Mes parents ont dit la comprendre, que c'était une phase de l'adolescence assez dure etc..."Mais s'ils savaient..." je me disais...


Et puis un jour, mes parents ont reçus un appel de son lycée leur disant que ça faisait 3 semaines que Gaia ( ma soeur ) n'était pas venue en cours..Mes parents ont dit qu'elle profitait d'être chez une pote pour manquer les cours mais ne se sont doutés de rien.


Avant qu'ils ne reçoient cet appel c'était moi qui y répondait en me faisant passer pour ma mère..


Bref, 1 semaine après cet incident, Gaia n'est plus revenue à la maison..Je commençais à m'inquiêter...Elle m'avait promis...


J'aimais tellement ma grande soeur...J'ai donc décidé d'aller voir à la planque où elle se cachait, càd dans un coin en dehors du village ( nous vivions dans un petit village autrefois )..


Mais.....J'étais pétrifiée...Elle était morte...

Il neigeait et elle n'était pas assez couverte...Le froid l'avait tué....Pourquoi n'ai je rien dis à mes parents ? Pourquoi ne leur ai je pas dis qu'elle avait fugué ??!


Je savais très bien ce qu'il pouvait arriver !

Je culpabilise maintenant...


Et parfois j'ai l'impression qu'elle est là dans la maison..J'oublie parfois qu'elle est au ciel..

Je pleurs jour et nuit !


Que faire ? Que penser ? Je n'en peux plus, j'ai l'impression que son fantôme me suis partout et me reproche de rien n'avoir pu faire !

J'ai vraiment l'impression qu'elle m'en veut...Et dès que je me rend sur sa tombe j'ai une vague envie de vomir..


Je veux me suicider..

Que faire ???!!!

Meilleure réponse

Bonjour Blandine
Je comprends votre désespoir et votre tristesse pour votre soeur.
Je peux vous assurer que vous n'y êtes pour rien votre soeur n'était pas bien et vous avez fait ce que votre jeune âge vous a amené à faire. C'est le devoir des parents de prendre soin de leurs enfants et pas á la petite soeur!
Maintenant il serait vraiment important que vous en parliez avec vos parents de vos ressentis de votre désespoir afin qu'ils puissent vous aider. Donnez leur la possibilité de vous soutenir. Eux aussi doivent etre désespérés d'avoir perdu une fille et surement ne voudront pas risquer de vous perdre vous aussi. Vous pourrez leur demander d'aller voir un/ une thérapeute afin qu'il / elle puisse vous aider á dépasser ce moment tres difficile.
Courage et n'hésitez pas à m'écrire sur mon espace perso.
Bien á vous
Livia CLARA VILNAT
PRATICIENNE en PSYCHOLOGIE

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Blandine,
oui tout ceci est bien lourd à garder en soi et vous avez bien fait d'écrire sur ce site. Oui, on peut comprendre ces sentiments qui vous habitent, qui vous abîment. Vous devez souvent vous refaire le film et en faire de nouvelles versions: "si...peut-être que cela se serait passé autrement". Vous avez fait de votre mieux.
Il est trés important pour vous, aujourd'hui, de pouvoir en parler, de vous sentir écoutée pour que vous puissiez continuer votre route. J'imagine que c'est ce que votre grande soeur voudrait pour vous.
Il y a sûrement autour de vous une personne, un professionnel avec qui vous pourrez reparler de tout cela.
C'est important, pour vous, pour elle, pour vos parents.
Je reste à votre disposition si besoin.
Ne restez pas seule.

Cordialement

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

3 JUIL. 2017

Logo Jean-Luc KERDRAON Jean-Luc KERDRAON

434 réponses

728 J'aime

Bonjour, vous pouvez m'écrire sur mon mail privé sur ce site et m appeler directement ensuite ce soir. Je ne sais pas si vous avez la possibilité d'aller voir un thérapeute? Bon courage à vous. Cordialement, Catherine TUDAL. Psychologue.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

30 JUIN 2017

Logo TUDAL Catherine TUDAL Catherine

237 réponses

1696 J'aime

Bonjour Blandine,

Votre message est inquiétant... et vous avez certainement un besoin urgent de parler de tout ce que vous ressentez et pensez actuellement par rapport à la mort de votre soeur, dont vous n'êtes d'aucune façon responsable.

Vous, de votre position de jeune fille de 13 ans..., avez suivi à la lettre les indication de votre soeur aînée, que vous pensiez aider au mieux.

Ce qui est troublant dans cette histoire c'est la position de vos parents..., qui a été très "légère"..., puisqu'ils auraient dû s'inquiéter et agir pour savoir où était votre soeur / chez qui / chercher à prendre contact avec elle, comprendre pourquoi elle avait besoin de quitter la maison, etc.

Il y a probablement beaucoup de difficultés de communication dans votre famille. De quoi avait peur votre soeur..., au lieu de raconter ses soucis aux parents et leur demander de l'aide ?!

Il me semble que vous êtes vous même victime de ces difficultés de communication et de compréhension familiale...: vous avez réellement un besoin urgent de vous faire aider pour comprendre ce qui s'est passé dans votre famille, et le fait que vous avez fait pour le mieux, avec vos moyens, en respectant le souhait de votre soeur, et en l'aidant de la meilleure façon que vous avez pu trouver depuis votre place, et à l'âge que vous aviez.

Le mieux serait de demander l'aide d'un(e) thérapeute pour sortir de la position de culpabilité qui vous hante, et arriver un jour à parler avec vos parents, qui ont aussi probablement des gros regrets.
Dans l'immédiat, parlez-en et demandez l'avis de votre médecin de famille.
Ne restez pas seule avec ce fardeau...que vous n'avez pas à porter.
Evidemment, le mieux serait de pouvoir faire une thérapie familiale avec vos parents..., afin d'échanger et libérer les émotions de chacun, vous aider tous à faire le deuil, mais ce n'est pas l'urgence.

Bon courage pour comprendre ce qui s'est passé, dépasser votre culpabilité et vivre votre vie de jeune fille, comme cela aurait plu à votre soeur qui vous aimait.
sp

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

29 JUIN 2017

Logo Silvia PODANI Silvia PODANI

1541 réponses

4723 J'aime

Bonjour Blandine,
Vous avez essayé à une époque de faire au mieux pour votre soeur. Oui mais voilà, tout ne s'est pas passé comme prévu. Un jour le secret bien gardé s'est retourné contre votre soeur, tel le destin qui vient frapper à la porte. Et des années plus tard, il frappe à nouveau pour reprendre l'histoire là où elle s'était arrêtée afin d' y trouver du sens, des explications.
Non, ce n'est pas le suicide en soi, la volonté de mourir qui occupe votre esprit. Je pense plutôt que vous souhaiteriez retrouver votre soeur (au ciel, comme vous dites) pour avoir enfin cette explication, ce besoin de lui parler, qui vous a tant manqué.
Il me semble qu'il vous faut désormais mettre tout ceci à plat, accompagnée par un professionnel psy qui saura vous aider à revisiter le passé pour mieux le "dé-passer", quitte à venir de temps à autre faire un petit compte rendu à votre soeur de ce que vous auriez toujours voulu lui exprimer.
Peut-être qu'elle même, s'en veut aussi de n'avoir pas vu venir le destin tel qu'il se présenterait.
Courage - Cordialement à vous

PS : il est possible que je n'aie pas Internet quelques jours, ne m'en veuillez pas si je ne peux donner suite à un message.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

29 JUIN 2017

Logo Maurice Gaillard Maurice Gaillard

1834 réponses

5457 J'aime

Bonjour Blandine,

Vous éprouvez une immense culpabilité qui s'ajoute à l'immense traumatisme d'avoir découvert votre soeur morte de froid. Vous l'avez "couverte" durant sa fugue, vous l'avez aidée, protégée en quelque sorte en l'aidant dans son projet à l'insu des adultes, et l'accident est cependant arrivé...

Ne trouvez-vous aucune aide à la maison dans votre famille? Avez-vous pu parler avec vos parents de ce que vous ressentez?

Il faudrait que vous puissiez consulter un/une professionnel/le psy qui vous aidera et vous soutiendra psychiquement à penser le drame de la disparition de votre soeur et à faire le deuil. Car il s'agit de vous remette à votre juste place: vous n'êtes pas responsable de la mort de votre soeur.

Faites-vous aider! C'est important, seule c'est trop difficile...

Je vous souhaite du courage,
Bien cordialement,
Fabienne Verstraeten


Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

29 JUIN 2017

Logo Fabienne Verstraeten Fabienne Verstraeten

967 réponses

3651 J'aime

Questions similaires

Voir toutes les questions
Je me sens perdue, que faire ?

5 réponses, dernière réponse le 17 Février 2018

Comment me sortir de cette impasse, seul ?

4 réponses, dernière réponse le 21 Juillet 2018