Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Blocage, bégaiement, Complexe

Réalisée par Jenn Lie le 6 mars 2018 6 réponses  · Thérapie brève

Bonsoir,


Depuis quelques années je vis un complexe que je n'arrive pas à mettre de côté pour avancer dans ma vie.


C'est Bizarre de le dire mais il m'empêche de vivre en quelque sorte, dans le sens où je deviens désagréable, pas sociable, j'ai peur de prendre la parole que ce soit en cours, lors d'un entretien, pour demander quelque chose en boutique... etc.


Il s'agit d'un bégaiement, ou plutôt d'un blocage au moment de prendre la parole !

Je ne répète pas de syllabes en parlant, mais je bloque, et je me sens conne quand je bloque devant quelqu'un qui me pose une question et qui attend une réponse pendant que moi j'essaie de sortir ne serait-ce qu'une petite lettre !


Aujourd'hui, j'ai très envie de travailler, seulement je dois passer un entretien, et comment vous dire que je n'ai pas envie de le passer, parce-que il y aura un groupe, que je vais sûrement bloquer devant les gens etc..

Parfois je me dit allez j'y vais peut importe ce que diront les gens.. mais très vite mon complexe me rattrape.

Je n'ose même pas en parler à des amis parce-que personne ne peut me comprendre, certaines personnes peuvent trouver ça ridicule... et je les comprend parfaitement parce-que moi aussi parfois je me trouve ridicule mais il faut le vivre pour le comprendre.


Si j'ai décidé de partager ce complexe sur un groupe, c'est parce qu'avant tout je voudrai savoir s'il y a des personnes qui vivent la même chose ? Si oui, comment vous surmontez ça ?


Ps: j'ai déjà consulter un orthophoniste et un psy mais j'ai l'impression que c'est de plus en plus pire !


Donc voilà..

peur , complexe

Meilleure réponse

Bonsoir,

Très nombreux sont les individus sujets à des appréhensions, des complexes, des peurs dont ils ne savent d'où elles viennent et qui vont se traduire par une forme ou une autre. Pour vous ce sera ce blocage dans la parole, à certains moment de votre discours, qui arrive là et qui vous stoppe net votre dans votre élan. On peut même dire qu'il vous coupe la parole.

Vous avez fait un grand pas en en parlant et c'est la preuve que vous voulez avancer vers la résolution de votre problème.
Les blocages sont l'expression d'une peur ou d'une appréhension qui vont nous arrêter "en chemin", soit dans la marche soit dans la parole, soit dans l'élan affectif ... toutes les manifestations possibles sont exploitées par ces peurs qui nous freinent dans nos vies.

La travail avec l'orthophoniste me paraît quand même important et peut-être que vous pourriez tenter d'y retourner.est primordial : il peut vous aider à gérer ce blocage, à le minimiser, à l'apprivoiser, à "faire avec" et je l'espère pour vous à le supprimer complètement..

Parallèlement vous dites avoir consulté un psy mais les résultats ne sont pas ceux que vous en attendiez et que c'est même pire dites-vous.. Ca arrive. Mais ça ne veut absolument pas dire que ce sera toujours le cas. Loin de là.

Il faut savoir que ce blocage n'est pas une maladie : il est juste le symptôme d'une souffrance. Oui, chez le psy, c'est parfois long parce qu'il va falloir travailler sur non plus le symptôme (ça, c'est le travail de l'orthophoniste), mais sur le pourquoi ce symptôme est là dans votre vie et vous fait souffrir.

Qu'est-ce-qu'il représente ? De quoi est-il la trace ? De quoi est-il la manifestation : elle est là la question qui va être travaillée avec le psy. Et oui ce sont des chemins douloureux (pas tout le temps, je vous rassure ;-) car on va chercher non pas à supprimer le symptôme mais à supprimer cause de ce symptôme, la peur qui cause le symptôme. Et ça prend du temps, c'est vrai.

L'ennui lorsqu'on ne supprime que le symptôme et non sa cause, est qu'il peut resurgir un jour sous une autre forme : et là, on se retrouve avec un nouveau symptôme à traiter et un nouveau travail à faire.

Alors que lorsqu'on s'attaque à la racine du mal et qu'on trouve l'origine du blocage, on désamorce les divers symptômes qui sont juste la manifestation du mal-être ou d'un trauma ou d'un souvenir douloureux, bien enfoui dans notre inconscient histoire de nous compliquer un peu la tache..

Le travail fait avec le psy va consister à dénouer ce blocage en allant en chercher son origine, son "pourquoi", qui est toujours une peur enfouie : mais laquelle ?

C'est un travail, certes, mais je crois qu'il est important d'aller chercher pourquoi un tel blocage s'est produit à un moment ou un autre de votre vie et de quoi il est le témoin.

Je reste à votre disposition pour vous écouter et faire ce travail avec vous si vous le souhaitez.

Cordialement
Frédérique Le Ridant
Thérapeute - Psychanalyste

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,
Oui, par expérience, j'imagine bien ce que cela représente pour vous d'avoir du mal à sortir telle ou telle syllabe devant une autre personne, un groupe. Votre sentiment de ridicule se comprend.
Vous avez déjà fait des démarches intéressantes: orthophoniste et psy (psychologue?).
Il me semblerait intéressant de travailler en thérapie brève sur la stratégie sous-jacente à tout cela et comment répondre autrement. Quand par exemple vous exprimez "je vis un complexe", c'est fort. Nous pouvons avoir un complexe mais le vivre c'est comme si ce complexe mangeait votre vie.
Et ce que vous exprimez en terme de blocage: ce sont des images mais qui parlent de votre représentation de cette difficulté que vous avez.
En hypnose, PNL, mouvements oculaires ..., il y a là des outils pour vous permettre de vivre mieux.
Voyez sur ce site et proche de chez vous.
Je reste à votre disposition si besoin.

Bien cordialement

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

8 MARS 2018

Logo Jean-Luc KERDRAON Jean-Luc KERDRAON

435 réponses

728 J'aime

Bonjour Jenn Lie,
Oui je comprends tout à fait ce que vous ressentez. C’est quelque chose qui miser arrivé à plusieurs reprises, dans des contextes différents. C’est vrai qu’on se sent rudicule à ce moment-là, et c’est peut-être justement exactement là que se passe ce qu’on a à travailler. Le fait de se sentir ridicule... pas assez bien... pas à la hauteur... ça vous parle ?
Que ça semble empirer me semble être une conséquence du fait que vous y prêtez une attention forte et le souhait de résoudre cela pour vous.
Je vous encourage à poursuivre votre démarche !
Bien à vous,
Sébastien,
Accompagnant centré sur la personne.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

8 MARS 2018

Logo Sébastien Irola Sébastien Irola

137 réponses

202 J'aime

bonsoir Jenn Lie,
parfois les bégaiements et les blocages cachent un manque de confiance en soi et une peur de parler en public... oui avec l'aide d'un/une thérapeute vous pouvez retrouver confiance en vous ainsi dépasser vos craintes... mais il faut que vous y croyez et que vous vous disiez que certaines problématiques ne se résolvent pas en une séance ou deux!
Le travail de l'orthophoniste aussi est un travail de longue alène et il faut de la patience et du temps.
Donc soyez courageuse et patiente reprenez RV avec l'orthophoniste et la psy et soyez patiente vous verrez que les résultats viendront petit à petit!
Bien à vous
livia CLARA VILNAT
Praticienne en psychologie et psychothérapie

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

7 MARS 2018

Logo Livia CLARA-VILNAT Livia CLARA-VILNAT

1069 réponses

4074 J'aime

Bonjour Madame,

Le blocage dont vous nous avez fait part ici peut certainement être dépassé avec un effort certain : celui de vous "accrocher" à une thérapie et de la suivre le temps nécessaire à la disparition du problème (qui n'est pas forcément long...), qui passera par la compréhension des raisons et conditions de son apparition.
Un autre bénéfice important de la thérapie sera un gain de confiance en vous, après la diminution de l'anxiété lié à l'anticipation négative des effets de votre blocage actuel.

Vous pouvez déjà vous autoriser à parler de plus en plus avec les gens qui vous aiment telle que vous êtes, sans vous juger... : ce n'est qu'en parlant que vous allez pouvoir surmonter votre complexe.

Bon courage pour aller dire tout ce qui vous "empêche" de bien vivre et de vous affirmer !
sp

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

7 MARS 2018

Logo Silvia PODANI Silvia PODANI

1545 réponses

4739 J'aime

Bonjour Jenn,

non, vous n'êtes en tout cas absolument pas ridicule ! Vous avez ce qu'on peut considérer comme un handicap, comme d'autres seraient muettes par exemple. Une personne muette est-elle ridicule ?

Votre comportement semble effectivement plutôt d'origine psychologique qu'organique, relevant alors plutôt du psy que de l'orthophoniste. Comment cela s'est-il passé avec ce psy que vous avez consulté ? quelle méthode utilisait-il ? combien de fois l'avez-vous rencontré ?

Une clé pourrait être que vous arrêtiez de vous "sentir conne" quand cela se produit, surtout si les circonstances ne prêtent pas à conséquence. Par exemple quand il s'agit de demander quelque chose en boutique : après tout, il n'y a pas de loi qui vous interdise de changer d'avis, de ne plus avoir envie de poser une question...

Pour le cas des entretiens d'embauche, il est certain que, actuellement, vous pourrez difficilement postuler à des emplois où il vous faudrait avoir des relations avec du public, par exemple. Mais si vous informez à l'avance les recruteurs de cette difficulté, il doivent pouvoir ne tenir compte. Quitte à ce que vous leur répondiez parfois par écrit ?

N'hésitez quand même pas à ré-essayer un travail psy :)

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

7 MARS 2018

Logo Xavier Martin-Prével Xavier Martin-Prével

195 réponses

283 J'aime

Questions similaires

Voir toutes les questions
désillusionnée par la vie

3 réponses, dernière réponse le 28 Septembre 2018

Mes propres peurs et relation avec un phobique de l'engagement

2 réponses, dernière réponse le 09 Juillet 2016

Personnalité évitante & Mélancolie

2 réponses, dernière réponse le 31 Juillet 2018

Vers quelle branche psy me tourner par rapport à ma problématique ?

4 réponses, dernière réponse le 24 Août 2018