Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Cause dépression et anxiété

Réalisée par Romain le 31 janv. 2019 5 réponses  · Dépression

Bonjour,

Depuis l'âge de 20 ans (j'en ai 37), j'ai développé un trouble anxieux suite à une prise de cannabis. Les troubles anxieux ont par moment diminués mais étaient là de façon latentes...
A chaque échec (emploi, vie sentimental) les angoisses sont revenus de façon extrêmement violentes. Malgré une adolescence compliquée (j'ai subi agressions + copine qui me trompe), je n'ai pas eu l'impression d'avoir subi un "traumatisme". En tout cas je ne pense plus à tout ça.
Lors de mes 30 ans, j'ai subi une séparation. Cette séparation venait plutôt de moi. J'ai perdu 10kg....et je suis tombé en dépression.
Dernièrement, j'ai eu des soucis professionnels. Après avoir eu gain de cause et quitté ce travail, je suis aussi tombé en dépression avec grosse perte de poids et anxiété +++
Je suis une personne qui ne pleure pas, qui craque rarement.
Pourtant, à chaque retour de dépression, une personne me revient à l'esprit...mon père.
Une amie de la famille m'a déclaré que mon père était "fier de moi". Cette révélation fut un choc, j'ai fondu. Je suis une personne qui me fixe la barre très très haute et qui est dans le perfectionnisme.
Mon père est une personne formidable mais n'est pas très démonstrative. Comme dans beaucoup de famille, nous ne parlons pas de sentiments. Pourtant je rêve qu'il me déclare être fier de moi, même si il me le montre par d'autre moyens (ex: il vient faire les travaux chez moi). Il a eu un travail très dur et n'a pas toujours été présent...de plus il est malentendant et la communication est assez compliqué avec lui. Je ne connait pas grand chose de sa vie et nous n'avons jamais eu de réelle discussion d'homme à homme. Il sait que je suis mal et pourtant il ne fait pas la démarche de m'appeler...
Pour résumer, est-ce que mes angoisses et mon estime de moi peu élevée peuvent venir d'un besoin de reconnaissance de mon père ? Est-ce que le fait d'avoir sa reconnaissance me rendrait plus sûr de moi ?
J'ai l'impression d'être l'enfant de 8 ans qui attend que son père lui dise qu'il est fier de lui....En tout cas je pleure tous les jours en pensant à lui mais je n'ose pas faire le pas....
Pour finir, mon père a aussi connu le chômage et 1 an de dépression. J'ai eu une image de lui fragilisée à un moment donné.
Merci pour vos retour

famille

Meilleure réponse

Bonjour Romain,

Vous décrivez et analysez très finement votre problématique : chacun des événements douloureux vécus ont certainement contribué à votre dépression actuelle.
Et... quand nous sommes déprimés (ou pire encore... en dépression) nous avons tous des moments de "régression" vers des phases antérieures de notre développement affectif : c'est donc naturel d'avoir besoin de consolation, compréhension et manifestations d'amour.
Le handicap de votre père contribue à vos difficultés de communication.

Puisque vous êtes devenu conscient de votre besoin d'avoir une relation plus profonde avec votre père, de connaître sa vie, ses émotions et sentiments... je vous conseille de faire l'effort des premiers pas vers lui, en lui disant tout ce que vous avez pu écrire ici : ça va certainement vous être bénéfique à tous les deux... et vous, vous en sortirez "grandi".

Par ailleurs, une thérapie (pas forcément très longue) peut vous aider à comprendre encore plus ce qui déclenche vos dépressions et vos états d'anxiété, afin de vous guérir durablement.

Bon courage pour aller vers la connaissance de votre histoire familiale et de l'acceptation de vous même !
sp

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour ,
On ne peut vous donner la réponse magique ,c'est impossible ! Ceci dit ,faire une thérapie semble nécessaire ,aussi n'hésitez-pas ,mais n'oubliez pas que la cause ne pourra être donnée comme ça très vite ,elle dépend de votre histoire personnelle qui ne s'est pas réalisée en une journée ! C'est un travail et du psy et du patient
La thérapie est donc de rigueur
Très cordialement à vous ,et ... Bon travail!

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

5 FÉVR. 2019

Logo Catherine POURTEIN Catherine POURTEIN

169 réponses

86 J'aime

Bonjour Romain,
votre description très précise commence par le déclenchement de l'anxiété suite à la prise de cannabis; ce qui retient mon attention.
Au delà de votre analyse très fine de votre situation, cela me semble être un élément à ne pas négliger.
En effet, dans le cadre d'une perte de l'estime de soi, celle-ci peut aussi être due aux effets possibles liés au développement d'une addiction.
Le portrait que vous faites de votre père et de votre relation se retrouve souvent dans les témoignages de patients touchés par les maladies de dépendance à des substances qui vivent également de fortes crises d'angoisse et d'anxiété, sont également très liées à la consommation.
Dans ce cas, une double démarche est nécessaire, à la fois pour se libérer de l'addiction et pour se libérer des blessures ou difficultés du passé.
L'addiction étant une maladie très particulière et complexe à comprendre, il peut être intéressant de faire appel à un thérapeute spécialisé en addiction en plus d'un psychothérapeute classique.
En espérant que cela vous aide dans votre démarche,
très cordialement
Claire Alice

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Romain,

Vous aimeriez savoir si votre mal-être (angoisse, manque d'estime de vous-même) pourraient provenir du manque de reconnaissance de votre père lorsque vous étiez enfant, et jusqu'à aujourd'hui.
Finalement, cherchez-vous une cause en pensant qu'une fois que vous aurez déterminé l'origine de vos problèmes ils seront résolus ? Ou bien pensez-vous que vous pourriez alors demander quelque chose à votre père ?
En fait, vous le dîtes très bien : vous êtes comme l'enfant de 8 ans que vous avez été. Cet enfant n'a pas eu la reconnaissance dont il aurait eu besoin et il est possible que même si votre père vous disait quelque chose que vous attendez, le petit enfant de 8 ans en vous n'aura pas ce dont il avait besoin.
Cela ne veut pas dire que vous êtes condamné à vivre dans l'angoisse ! Bien au contraire,. Vous avez 37 ans, vous pouvez prendre en charge l'enfant de 8 ans qu'il y a encore en vous, et vous en occuper.
Vous pouvez d'ailleurs progresser vers un mieux être, vers plus de sérénité, sans forcément trouver une personne ou un événement "responsable". Le plus souvent, les raisons sont multiples, et se conjuguent entre elles.

Bien cordialement,

Marion Favry

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

2 FÉVR. 2019

Logo Marion Favry Marion Favry

154 réponses

381 J'aime

Bonjour Romain,
Vous êtes en plein questionnement par rapport à cette dépression qui revient à chaque choc émotionnel. Vous faîtes le lien avec votre père qui ne vous a jamais montré son amour et sa fierté.
Sans doute que les différentes difficultés que vous avez vécues dans votre vie font écho à des événements vécus dans l'enfance ou/et l'adolescence.
Toutefois vous avez 37 ans et il est temps de ne plus attendre de vos parents et notamment de votre père qu'il vous "reconnaisse et qu'il soit fier de vous". Il est nécessaire que vous fassiez un travail thérapeutique pour sortir de cette attente qui vous emprisonne et vous empêche d'avancer.
Les parents sont comme ils sont et il y a un moment où il faut faire sans eux.
Psychologue, psychanalyste j'ai souvent des personnes qui comme vous attendent à 40 ans et plus la reconnaissance de leur père ou de leur mère en vain.
Bien à vous
Andrée Anne ZAZZERA

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

2 FÉVR. 2019

Logo Andrée-Anne Zazzera Andrée-Anne Zazzera

153 réponses

107 J'aime

Questions similaires

Voir toutes les questions
est ce que mon travail peut être une cause de dépression?

7 réponses, dernière réponse le 26 Mai 2017

Dépression/anxiété/hypocondrie

4 réponses, dernière réponse le 27 Décembre 2016

Questions sur la timidité maladive / depression / anxiété ..!

3 réponses, dernière réponse le 22 Novembre 2017

Quelles peuvent être les causes de la trichotillomanie?

4 réponses, dernière réponse le 13 Mars 2017

Faut-il forcement connaitre la cause de notre mal-être pour aller mieux ?

4 réponses, dernière réponse le 21 Octobre 2017

Anxiété de performance

4 réponses, dernière réponse le 03 Mai 2019

Susceptibilité ? Anxiété ?

6 réponses, dernière réponse le 18 Décembre 2018

Anxiété suite à une épreuve médicale

9 réponses, dernière réponse le 25 Septembre 2016

Anxiété, doigts rongés

7 réponses, dernière réponse le 22 Novembre 2016