Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Chercher la souffrance

Réalisée par Alice le 17 févr. 2019 6 réponses  · Aide psychologique

Bonjour,

Je suis assez perdue. J ai toujours eu de gros moments de déprime, mais ça fait un peu plus de trois mois que je cherche à tout prix à me faire souffrir. Je suis étudiante par correspondance, je travaille mes cours environ 35 heures par semaine, que je cumule avec environ 20h de garde d enfants, juste pour éprouver mon organisme. Je dors très mal (sommeil hyper agité). Je bois beaucoup trop d alcool, en trop grande quantité et trop régulièrement, juste histoire d avoir la tête qui tourne pour ne penser à rien. Je me brûle les avants bras. Je fais du footing 5 fois par semaine, la plupart du temps je cours jusqu'à atteindre la crise d asthme (je prends un traitement de fond mais je l oublie constamment).
J ai vu plusieurs psychologues (au total je cumule 3 ans de thérapie), j ai fait de l'EMDR dernièrement (pour revenir sur un traumatisme, ça m a aidé à mieux dormir pendant un certain temps, la psychologue m a dit avoir "fait le tour" pour m aider, qu'elle ne peut plus rien pour moi), mais rien ne change, je me sens toujours aussi vide. Mon médecin traitant refuse de me prescrire des médicaments du fait de mon âge (20 ans). Je ne sais plus quoi faire pour ne plus me sentir morose. Je suis preneuse de n importe quel conseil...
Merci à vous.

enfants , crise , médicaments

Meilleure réponse

Bonjour,
Votre comportement inapproprié cache des blessures profondes, vous parlez d'ailleurs de traumatismes.
Il existe des thérapies efficaces et structurées pour venir à bout de ce que vous évoquez.
(voir mon profil)

Mais sans vous rencontrer, il est difficile de vous en dire plus.
Les psychologues n'ont pas tous les outils pour faire un travail de fond et notamment sur les traumas.

Je reste à votre écoute pour tous renseignement si vous êtes de ma région.

Nathalie Follmann - Hypnothérapeute clinique à CLICHY

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Alice ,
vous semblez avoir un problème avec un proche et c'est certainement pourquoi vous cherchez à vous faire souffrir . le mieux pour vous serait de prendre rendez-vous chez un psychanalyste et de parler de votre passé . Depuis quand êtes-vous ainsi ? Pourquoi chercher à éprouver votre organisme ? ce traumatisme dont vous parler très légèrement devra être exprimé de nouveau . Dormiez-vous très mal lorsque vous étiez très jeune ?
Il vous faut faire une thérapie avec UN psychanalyste ,cela me semble primordial .
Bien cordialement à vous

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

20 FÉVR. 2019

Logo Catherine POURTEIN Catherine POURTEIN

157 réponses

80 J'aime

Bonjour, en vous lisant je ressens votre très grande souffrance qui sans doute est le résultat de blessures que l'on vous a faites dans votre enfance ou adolescence?
Ne restez pas seule , allez parler à un thérapeute avec qui vous pourrez cheminer en toute confiance et abandonner petit à petit ces comportements qui vous détruisent. Sans doute cela va être long mais si vous trouvez une personne qui vous plait,avec qui parler est simple alors votre parole sera thérapeutique.
bien à vous Catherine

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

19 FÉVR. 2019

Logo Catherine Gay Catherine Gay

19 réponses

37 J'aime

Alice

Je me limite à votre demande de conseil ;
En me référant aux symptômes que vous décrivez je vous invite à parcourir le site de l’Aforpel : www.aforpel.org;
Vous pourrez y puiser des informations et des conseils ainsi que la liste localisée des praticiens labellisés ;
Dominique Grossi, comportementaliste, praticien des thérapies brèves à Limoges

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

19 FÉVR. 2019

Logo Dominique Grossi Dominique Grossi

63 réponses

48 J'aime

Bonjour Alice,

Votre message "dit" beaucoup sur votre souffrance aiguë et ses manifestations impressionnantes qui sont les signes d'une angoisse de vide (et d'abandon ?) bien ancrée en vous.
Et... puisque vous "cherchez la souffrance"..., qui vous a probablement accompagné depuis toujours d'une façon ou d'une autre...., vous ne pouvez pas encore envisager votre vie sans elle...
Je ne comprends pas pourquoi votre médecin traitant vous "refuse" des médicaments qui peuvent vous aider, dans un premier temps, à être moins angoissée et à mieux dormir, sans alcool. A-t-il peur que vous mélangiez médicaments et alcool et vous vous faites encore plus de mal ?!
Je vous conseille vivement d'aller parler de vos problèmes à un bon psychiatre (peut être à l'hôpital ?), qui saura vous indiquer un vrai parcours de soins, dont la psychothérapie doit faire partie, le temps que vous changiez de vision sur la vie et sur vous même.
Une cure de désalcoolisation peut être aussi envisagée dans une premier temps.

Vous semblez décidée de vous en sortir... et il faut rester dans cette dynamique d'action pour vous séparer de la souffrance qui vous colle au corps.

Je vous souhaite de trouver en vous la force pour agir contre l'angoisse autrement que par l'alcool, le sport et les activités à outrance et les scarifications : vous avez le droit à l'apaisement et à une vie meilleure !
sp

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

18 FÉVR. 2019

Logo Silvia PODANI Silvia PODANI

1523 réponses

4660 J'aime

Bonjour Alice,
Peut-être pourriez-vous envisager une thérapie analytique, auprès d'un thérapeute analytique ou d'un psychanalyste. Les causes sont sans doutes profondément ancrées dans votre enfance et il serait utile de faire des liens pour comprendre pourquoi vous éprouvez ce besoin de vous punir.
La kinésiologie qui travaille sur le corps est également une excellente pratique pour tout ce qui est inscrit dans la mémoire cellulaire.
D'autres méthodes sont sans doute adaptées, je ne les connais pas toutes, mais mes confrères vous répondront certainement.
Ne baissez pas les bras, je suis certaine que vous allez trouver quelqu'un pour vous accompagner.
Je reste à votre écoute,
Patricia Berna Thérapeute analytique

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

18 FÉVR. 2019

Logo BERNA Patricia BERNA Patricia

120 réponses

67 J'aime

Questions similaires

Voir toutes les questions
Solitude extrême et souffrance

9 réponses, dernière réponse le 07 Décembre 2016

Souffrance morale permanente depuis... toujours.

5 réponses, dernière réponse le 09 Juillet 2017

Problèmes relationnels, HPI

2 réponses, dernière réponse le 19 Août 2018

Suis je victime d'une personne pervers narcissique? J'ai besoin d'aide

5 réponses, dernière réponse le 05 Septembre 2017

Crise existentielle idées suicidaires très fortes

1 réponse, dernière réponse le 05 Novembre 2018

J'ai besoin d'une oreille

7 réponses, dernière réponse le 23 Février 2016

J'ai revu la psy et j'en souffre

2 réponses, dernière réponse le 29 Mars 2018

Besoin d’aide - épuisée...

1 réponse, dernière réponse le 14 Avril 2019