Choisir entre rester ou partir.

Réalisée par Bryan · 18 mai 2024 Aide psychologique

Je vais essayer de la faire court. J’ai été presque quatre ans dans une relation avec mon ex, on a eu un enfant ensemble. À notre séparation un peu avant l’été dernier, J’ai décidé de tenter l’aventure et de prendre mes valises pour aller vivre en Espagne. Quitter la Belgique, car ce pays me déprimais et je voulais faire autre chose de ma vie. Je sais que j’aime mon fils énormément énormément, même si parfois j’ai moi-même l’impression de ne pas le ressentir autant que je le pense ou de ne pas le montrer de la bonne manière. J’ai grandi sans mon père, c’est ma mère qui s’occuper de moi et et ma éduqué. J’en ai voulu à mon père. Il est parti vivre en Espagne lorsque j’avais deux ans. Et là je marche exactement sur ses pas. Je suis parti l’année passée lorsque mon fils avait deux ans. Il a trois ans actuellement. Je ne sais pas si c’est le fait de faire exactement le même schéma que mon père qui me dégoûte et me rend mal. Je pense souvent a mon filston et je ne sais pas si je dois rentrer ou rester en espagne.
Il faut savoir que j’ai rencontré une femme quand je suis arriver. Cela va faire presque 10 mois que je suis en couple à présent. Elle a une petite fille fille de quatre ans. Je m’occupe de cette petite fille et je l’éduque comme si c’était la mienne. Je pense que ça aussi, ça me marque l’Esprit. Car je m’occupe de l’enfant de quelqu’un d’autre, pendant que le mien est loin de moi. Je suis bloqué entre deux amours. Mais je pense avoir le droit d’être heureux aussi. Je sais pas quoi faire du coup. Rentrer et s’offrir un grand coup car je perdrais " l’amour de ma vie. " ( car je n’ai jamais trouvé une femme qui m’aime et me respecte comme celle que j’ai à présent.) tout en sachant que la Belgique ne me rend pas forcément heureux. Ou alors rester ici et rester avec ce mal-être constant de ne pas pouvoir être près de mon fils et d’avoir certains freins par rapport au fait qu’il y ait une petite fille dans notre ménage qui prend beaucoup de place également. Je suis ouvert pour répondre à d’autres questions. J’ai fait un résumé en rapide de toute l’histoire. Merci pour vos réponses

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 19 MAI 2024

Bonjour Monsieur,

Votre histoire est très touchante.

Pour un enfant l’essentiel est que ses parents soient bien dans leurs vies et continuent à s’occuper et s’investir dans leur éducation, même après une séparation.

Soignez la relation que vous avez avec votre fils en allant le voir régulièrement, en lui parlant au téléphone et en visio. Prenez le chez vous le plus souvent possible (au moins la moitié des vacances).
Il sera bon de garder de bonnes relations avec votre ex, pour vous entendre sur la vie et l’éducation de votre fils.

Et puis…, oui, continuez à vous occuper de cette petite fille qui vit sous le même toit que vous : cela n’enlève rien à votre fils, mais alimente de bonnes relations avec elle et sa mère.

Je vous souhaite de devenir un mieux père que le votre et de trouver les moyens de construire une belle relation avec votre fils.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4436 réponses

12215 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 MAI 2024

Salut Bryan,
Déjà félicitation pour la prise de conscience de la répétition de ce que vous avez vécu avec votre père et ce que vous avez l'impression de faire vivre à votre fils. Comme vous dites, vous marchez exactement dans ses pas. En analyse transactionnelle, cela s'appelle le scénario de vie, un ensemble de décisions prises dans l'enfance sous la pression parentale. Pour le déconstruire et accéder à une véritable autonomie, il n'y a pas d'autre choix que d'entamer une psychothérapie. Avec le travail thérapeutique, qui peut parfois être douloureux, car on reprend contact avec d'anciennes blessures, vous serez à même de redécider comment votre vie va se dérouler, non pas en suivant le schéma de votre père, mais en suivant le votre.
Bon courage!
Frédéric DUQUEROIS
Psychopraticien en Analyse Transactionnelle
Adultes et Couples, en Individuel et en Groupe
Nantes

Frédéric Duquerois Psy sur Nantes

378 réponses

95 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 MAI 2024

Bonjour Bryan.
Vous hésitez aujourd'hui entre deux alternatives dont je ne peux qu'imaginer à quel point chacune est pesante. Le problème tel que vous le formulez aujourd'hui est un choix entre soit être heureux, mais être heureux à travers les éléments même qui vous font tant culpabiliser (vous occuper d'un autre enfant comme si c'était le votre, tout en étant loin de votre propre enfant... et même vivre en Espagne, comme votre père l'a fait), soit prendre soin de votre fils comme vous auriez aimé que votre père prenne soin de vous mais en retournant dans un pays qui vous a déprimé et renoncer à une histoire d'amour avec une femme qui vous aime et vous respecte comme aucune ne l'a fait jusqu'ici.
Vous seul pouvez trancher, mais les enjeux sont nombreux et je pense que vous bénéficieriez grandement d'un suivi thérapeutique pour vous apaiser, et pour y voir plus clair dans cette situation complexe.
Grégoire Taconet
Psychopraticien en Approche Centrée sur la Personne
Consultations en cabinet à Lyon, ou en visio

Grégoire Taconet Psy sur Lyon

70 réponses

33 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 MAI 2024

Bonjour Bryan,

Vous vous sentez clivé entre deux alternatives que vous opposez, alors qu'elles peuvent tout à fait cohabiter, moyennant un peu d'organisation : à partir de ses 3 ans (voir le "Rapport des 1000 premiers jours" pour la limite d'âge), vous pourriez tout à fait recevoir votre fils en Espagne pendant la moitié des vacances, ou vous rendre en Belgique de temps en temps pour être auprès de lui.
Il est fort possible que votre intuition au sujet d'un scénario répétitif (reproduction du schéma paternel d'abandon) soit juste. Car un enfant ne peut en vouloir à son parent sans trouver une manière inconsciente de réparer ce rejet, souvent en répétant le même comportement (une manière de dire à votre père que vous ne lui en voulez pas puisque vous faites la même chose !). C'est ce qu'on appelle les "loyautés inconscientes", bien plus fréquentes qu'on ne pense.
Si vous souhaitez avoir une fonction de "père" et de 'papa" et non seulement celle de "géniteur", il est important que vous gardiez du lien avec votre fils, pour son propre bien comme pour le votre, en assumant un rôle "paternant" et structurant (qui n'a pas besoin d'être une présence en continue, contrairement au rôle "maternant"). Une fonction paternante dont il aura de plus en plus besoin en grandissant. Si vous ne prenez pas cette fonction d'autre l'assumeront peut-être: un nouveau compagnon de la mère, un maitre d'école, ou d'autres tuteurs de résilience sur le chemin de votre fils...
En l'assumant vous éviteriez à votre fils, qui n'a pas choisi cette situation, de vous en vouloir quitte à répéter encore ce même scénario plus tard, et vous feriez l'économie d'une culpabilité qui, si je vous ai bien lu, commence à vous faire du mal.
A partir du moment où vous le feriez, il s'agira pour la mère d'être bien calée vis à vis de l'enfant : quels que soient vos différents elle devra soutenir votre rôle paternant comme vous soutenez le sien.

Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, thérapie systémique du couple et de la famille, coaching relationnel.

Caroline Gormand Psy sur Clermont-l'Hérault

1867 réponses

2675 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 MAI 2024

En effet, dans votre cas, il ne s'agit pas seulement de choisir une vie plutôt qu'une autre, mais de trouver un équilibre entre les deux. Il est possible d'avoir les deux - l'épanouissement dans votre vie personnelle et une relation significative avec votre fils. Vous reproduisez les actions de votre père en déménageant dans le même pays ; cette tendance souligne un problème plus profond et non résolu de votre passé qui refait surface aujourd'hui. Il est essentiel de reconnaître que même si s'occuper d'un autre enfant peut sembler plus facile et moins lourd de responsabilités, vous provoquez sur votre propre fils le même impact émotionnel que votre père a eu sur vous.
Peut-être que votre père a ressenti la même chose, qu'il a dû choisir entre deux options radicales, vous laissant en arrière, c'est une occasion précieuse de briser le cycle, de créer un escenario où vous pouvez être heureuse et épanouie et aimer et prendre la responsabilité de votre fils.
La psychanalyse peut vous aider à briser ce cycle. Elle peut vous guider dans l'élaboration de stratégies visant à maintenir un lien fort avec votre fils malgré la distance. Des appels vidéo réguliers, des visites fréquentes et une implication constante et active dans sa vie sont des moyens de s'assurer qu'il se sente aimé et non abandonné.

En vous proposant une première consultation gratuite, je suis là pour vous aider à explorer ces possibilités afin que vous puissiez atteindre le bonheur personnel sans sacrifier vos responsabilités en tant que père.

Lorena Salthu
Conseils téléphoniques personnalisés. Urgences pendant le weekend
Psychopraticien -Psychanalyste-TCC
Psyconeuroimmunologist- Coach de vie
Séances en ligne ou en présentiel.
Français, English et Español

Lorena Salthu Psy sur Paris

836 réponses

2916 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 MAI 2024

Bonjour à vous,

Vous êtes déchiré, vous ne savez plus quoi faire ? Il y a cette souffrance , ces colères en vous qui demandent à etre légitimées. Pour pouvoir avancer vous devez trouver l'origine de cette souffrances afin de la comprendre l' accepter, vous libérer de vos colères et de vos culpabilités. ainsi que pardonner !
Je vous envoie des étincelles de lumières pour éclairer votre chemin, afin de trouver le courage pour ouvrir les portes de la compréhension, et de la connaissance de soi. Soyez rassuré, vous allez réussir !
Je vous propose une séance en lingne afin d'avoir des conseils, et comprehension de votre fonctionnement.

Je vous remercie de votre confiance, Prenez soin de vous.
Cordialement. Christine LORIJON

Christine Lorijon Psy sur Haute-Goulaine

1997 réponses

1038 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 MAI 2024

Bonjour,

Il y a beaucoup de culpabilité en vous et la culpabilité n'est jamais bonne conseillère.
Vous n'êtes pas venu en Espagne parce que vous n'aimiez plus votre fils mais parce que vous ne vous épanouissiez plus avec votre ex et en Belgique. Et cette situation de non épanouissement se serait d'ailleurs peut-être reportée sur votre fils.
Il vaut mieux un papa épanouis, même si on le voit moins, qu'un papa dépressif.
Aujourd'hui vous êtes épanouis mais vous projetez sur cette petite fille de votre conjointe l'image de votre fils, comme si vous lui voliez quelque chose. Mais ce n'est pas quelque chose de vraie car vous auriez aussi bien pu rencontrer une espagnole sans enfant. Le sujet n'est donc pas là. Ne serait-ce pas encore plus mal de ne pas s'occuper de cette enfant sous prétexte que vous n'êtes pas géographiquement proche de votre propre enfant ?
Par rapport à votre père vous ne reproduisez rien. Vous êtes simplement dans une situation analogue. C'est paradoxalement une chance pour vous de mieux comprendre votre père (même si les histoires ne sont peut-être pas en tout point comparables) et de régler intérieurement vos problèmes avec lui. C'est aussi une chance pour votre enfant car, ayant vécu vous même une situation analogue en tant qu'enfant, vous saurez mieux gérer le lien, mieux savoir ce qu'il faut dire et faire.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure en visio est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4281 réponses

22136 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 MAI 2024

Bonjour Bryan,

Et si vous choisissiez de faire les deux ? En effet, rien ne vous empêche de rester auprès de votre partenaire et en parallèle de continuer à tisser des liens avec votre fils.
En effet, il est tout à fait possible de rester avec cette femme qui vous permet de vivre pleinement votre vie de couple. Vous pouvez aussi faire en sorte de garder des liens par d’autres voies. Par téléphone, par visio et en vous déplaçant par exemple une fois tous les deux ou trois mois pour passer une journée avec votre fils.
Comme vous l’indiquez, vous avez calqué votre démarche sur celle de votre père (qui vous a profondément déçu) jusqu’à aller dans le même pays refuge. Voulez-vous aussi infliger la souffrance que vous avez vécue à votre enfant ?

Je reste à votre disposition et à votre écoute.

Pour plus de détails, contactez-moi.
N’hésitez pas à vous faire une idée du sérieux de ma méthode en consultant les avis sur ma fiche.

Christophe
-------------------------------------------------
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
* Rendez-vous en ligne uniquement

Christophe Nieaux Psy sur Melun

3529 réponses

3601 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13500 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16350

psychologues

questions 13500

questions

réponses 137100

réponses