Comment aider ma fille de 15 ans ?

Réalisée par Stéphanie le 26 août 2018 Thérapie brève

Bonjour,

Ma fille de 15 ans semble plonger dans un mal-être grandissant.

Elle pleure souvent et a beaucoup de mal à exprimer ce qu'elle ressent. elle manque de confiance en elle, se dévalorise et a le sentiment de ne rien faire de bien.

De nature introvertie, elle est de plus en plus mutique en famille. Il n'y a que lorsque je suis seule avec elle qu'elle s'exprime.

Je suis divorcée de son papa depuis 9 ans environ et avec son frère de 12 ans, elle vit une semaine sur deux chez chacun de ses parents.
Depuis 7 ans, j'ai refait ma vie avec un homme avec lequel elle a de moins en moins d'interactions.
Mes relations avec son papa son très bonnes toutefois celui-ci n'a jamais voulu rencontrer mon conjoint actuel. Les enfants évitent soigneusement d'en parler devant leur père.

Au collège, c'est une excellente élève mais elle ne se satisfait pas de ses relations avec les autres élèves. Elle trouve leurs centres d'intérêts superficiels et paradoxalement craind leur jugement à son égard. Ainsi, elle a beaucoup de mal a aller vers eux. Elle a quelques copines mais la nature de ces amitiés semble la frustrer (elle se sent incomprise). D'une manière générale, elle s'exprime tout bas de façon presque inaudible et a du mal à en venir aux faits.

Elle est perfectionniste et rarement satisfaite de ce qu'elle fait (ce qui pourtant est brillant).

Peut-être rien à voir mais depuis quelques mois, elle est hyper-sensible au bruit. Un volume sonore supportable pour les autres lui est douloureux et l'handicape notamment en cours.

Au niveau sentimental, elle a eu quelques amours platoniques et éphémères plus jeune mais désormais, malgré les sentiments qu'elle peut nourrir en direction de garçons de son âge, elle ne parvient plus à aller vers eu .

Elle intègre à la rentrée une seconde technologique très sélective et est heureuse et rassurée de changer d'environnement et de pouvoir étudier avec des élèves qui devraient avoir les mêmes centres d'intérêts qu'elle (le dessin et l'art) et un très bon niveau scolaire.

Dernièrement, elle est taraudée par l'idée que son identité de genre est masculine. Cette idée devient obsessionnelle.
Pourtant, enfant puis jeune adolescente, rien dans son attitude, ses goûts vestimentaires ou ses centres d'intérêt ne semblaient aller en ce sens.
Aujourd'hui, elle a du mal à assumer son corps de jeune femme.

J'essaye de l'accompagner au mieux avec bienveillance mais je ne suis ni neutre ni outillée et me sens parfois démunie. Son mal-être m'affecte énormément et commence à avoir un retentissement sur la famille.

Nous avons convenu qu'un accompagnement psychologique pourrait l'aider à se poser les bonnes questions, y trouver ses réponses et à la rassurer.

Je ne sais pas trop si toutes ses difficultés sont a mettre sur le compte de l'adolescence ou s'il y a une problématique plus profonde et à ce stade, je ne sais pas trop vers quel professionnel me tourner.

Merci de votre retour

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse

Bonjour,
D'après votre énoncé sur votre fille, je ne le rattacherai pas à une crise d'adolescence, mais plutôt à un vide affectif, et un positionnement incertain dans la famille.

Il serait nécessaire d'en savoir un peu plus sur elle et votre vie pour déterminer ce qui amène votre fille dans ce repli sur elle même.

Je vous conseille effectivement de l'amener consulter si elle est d'accord.

Il existe différentes approches thérapeutiques, de la plus conventionnelle, un psychologue vers d'autres approches comme la mienne (voir mon profil).
Je pense qu'il serait bien de choisir avec votre fille.

Sur ce site, vous avez un large éventail de thérapeutes en tout genre.

Restant à votre écoute,

Nathalie FOLLMANN - Hypnothérapeute clinique à Clichy 92

Nathalie FOLLMANN Psy sur Clichy

2288 réponses

9823 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Madame,

Une "piste" de plus pour parler de vos inquiétudes et comprendre ce qui se passe avec votre fille adolescente serait une thérapie familiale.
Dans ce cadre vous pouvez vous exprimer tous et tenter de comprendre ensemble ce qui fait souffrir votre fille, ce qui empêche la communication, la place et le rôle de chacun dans la dynamique actuelle de votre famille, sous l'angle de l'histoire familiale ancienne et récente.
Ce type de thérapie permet des changements familiaux bénéfiques pour tous et peut également ouvrir sur une thérapie individuelle pour votre fille seule.
Si ses questionnements sur son genre s'avèrent réellement très sérieux il serait bon pour elle de se faire accompagnée par un(e) psychiatre spécialisée dans ce domaine, qui vous aidera (et elle, et vous tous...) à franchir les étapes d'un éventuel changement.
Mais... il se peut que ce questionnement soit seulement une tentative d'explication de ses malaises existentiels profonds liés à son âge, sa façon d'être, ses différences autres, ses difficultés relationnelles actuelles et le contexte familial décrit.

Bon courage à vous tous et bonne chance à elle pour trouver le vrai sens de son mal-être et le dépasser !
sp

Silvia PODANI Psy sur Issy-les-Moulineaux

1656 réponses

5107 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,
L′adolescence avec tout ce qu′elle apporte de chamboulements, est une étape charnière pour tout jeune en construction.
On évoque bien sûr, les changements physiques, psychologiques....
Pour votre fille, je pense aussi au fait d′avoir encore plus de mal à trouver sa place, son identité à travers un groupe, d′autant que l′appartenance à « une bande », avec ses codes, ses goûts.... exacerbe chez elle le sentiment de décalage qu′elle ressent du fait de sa personnalité. Aussi, cette rentrée scolaire pourra lui redonner un sentiment d′appartenance grâce à des goûts communs.
Voilà, c′est un aspect à étudier. Et si possible avec un professionnel, car vous ne pouvez faire plus que ce que vous êtes en mesure de faire en tant que mère. Par ailleurs les ados ont leurs petits secrets qu′ils ne tiennent pas à partager avec les parents, quand même notre époque est à la transparence, pour ne pas dire (hélas) à l′exhibitionnisme.
Cordiales salutations

Maurice Gaillard Psy sur Vincennes

1941 réponses

5684 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Madame,

Votre message est extrêmement sensé, vous posez des questions judicieuses et vous envisagez sans attendre nos réactions une solution adéquate, celle de proposer un suivi psychologique à votre fille.

Il est cependant difficile de répondre à la question par laquelle vous clôturez votre message: les difficultés que connaît votre fille actuellement sont-elles à imputer à l'adolescence ou bien y a t-il une problématique plus profonde. Je dirais pour ma part un peu des deux: l'adolescence étant une période de grands changements, de grands remaniements psychiques où d'une certaine façon l'enfant qui ne sera plus enfant, rebat les cartes, ses propres cartes. Les difficultés actuelles de votre fille accentuent certains traits de sa personnalité, certaines manières d'être, de réagir etc, qui se sont formées précédemment.

Elle est brillante, perfectionniste et insatisfaite de ses relations avec les jeunes de son âge. Elle se pose des questions quant à sa sexualité, son corps - ces questions-là sont bien celles de l'adolescence, mais c'est aussi à l'issue de l'adolescence que le choix sexuel s'opère, identification au féminin ou au masculin...

Mais l'essentiel pour l'heure est bien de l'aider à aller mieux, à trouver ou retrouver un peu d'aisance et de souplesse avec elle-même et les autres. Et en ce sens, votre démarche de consulter est bien la bonne décision.

Bonne chance à elle,
Bien cordialement,
Fabienne Verstraeten
Psychanalyste


Fabienne Verstraeten Psy sur Marseille

967 réponses

3673 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psychologues spécialisés en Thérapie brève

Voir plus de psychologues spécialisés en Thérapie brève

Autres questions sur Thérapie brève

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 5500 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 10300

psychologues

questions 5500

questions

réponses 29450

réponses