Comment aider mon mari atteint de tocs et sauver notre couple?

Réalisée par Mily le 15 sept. 2014 Thérapie couple

Bonjour,


Mon mari a développé des tocs il y a quelques années après un déclencheur (perte de son travail, dépression). Il se fait suivre pour ça et a un traitement, mais parfois les tocs sont plus présents que d'habitude, notamment quand son moral est en berne...

Il vérifie sans cesse toutes sortes de choses pour être sûr qu'il n'y a pas de danger (derrière les portes, par exemple).


Aujourd'hui, ces tocs pèsent beaucoup sur notre couple car ses angoisses sont permanents et le hantent, il ne fait qu'y penser.

Peut-être égoïstement, j'ai le sentiment de passer après la maladie... Nous avons déjà beaucoup parlé, je lui ai fait part de mes doutes, ma crainte d'un jour ne plus pouvoir supporter ça et de partir... Mais c'est tellement plus fort que lui qu'il ne parvient pas à se recentrer sur nous.


Je ne sais plus quoi faire, comment agir face à ça. J'ai l'impression que la seule solution pour me préserver et de vivre ma vie de mon côté, mais ça me donne le sentiment de m'éloigner de lui.


Quelle attitude est la plus appropriée ? Comment puis-je l'aider ?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse

Bonjour,

Une approche par l'hypnose a-t-elle été envisagée ? Les résultats pour les TOCs sont très bons.

Cordialement

Christophe Gobin Psy sur Royan

68 réponses

400 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Lily,

Je ne sais pas si vous pouvez aider votre mari. Un thérapeute le pourrait peut-être : j'imagine que vous en avez déjà parlé avec lui. Mais la décision lui appartient.
En revanche ce ce que j'entends dans votre message, c'est votre souffrance. C'est vous qui n'arrivez plus a supporter l'anxiété de votre mari.
Pourquoi ne pas aller parler de vous et de votre impuissance et solitude face à la dépression de votre mari ?
Vous pouvez vous donner les moyens d'aller mieux, et ainsi vous pourrez agir sur ce qui concerne votre couple. Décider de rester ou décider de partir. Car les deux sont possibles, vous avez ce choix. Mais je vous invite à aller parler de tout ceci à un thérapeute qui saura vous entendre et vous aider.
Bien cordialement
Frédérique Le Ridant

Frédérique Le Ridant Psy sur Marseille

80 réponses

515 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Mily,

Les TOCs peuvent être en effet très envahissants, tant pour celui qui en est l'objet que pour l'entourage. Il existe des consultations spécialisées en milieu hospitalier.
Si votre mari est en demande de soins, il faut travailler à 2 niveaux :

- les symptômes : disposer d'un traitement adéquate qui puisse apaiser l'expression des symptômes invalidants dans la vie personnelle et sociale (le recours aux médicaments peut aussi dans un premier temps aider à calmer les angoisses),

- l'origine des troubles : si calmer les symptômes est nécessaire, ce n'est toutefois pas suffisant. LesTOCs est la seule "solution" que votre mari a pu mettre en place en réponse à son angoisse, et tant que cette dernière ne sera pas dissoute par une thérapie adéquate, ils risquent de ressurgir sous la même ou une autre forme. C'est la raison pour laquelle je vous inviterais à consulter un thérapeute pour aider votre époux à comprendre et à démonter ces mécanismes de défense.

Cela ne doit pas vous empêcher de penser à vous, et de faire une "pause" quand la situation devient trop envahissante ; cela ne veut pas dire être égoïste ou l'abandonner, mais vous protéger ainsi que votre relation de couple.

Je vous souhaite bon courage, ainsi qu'à votre époux,
Cordialement,
Eve BRIAND

Eve Briand - Cabinet de Psychothérapie Psy sur Saint-Maur-des-Fossés

20 réponses

61 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

On peut penser à l’hypnose aussi, mais quelle est la demande de l’intéressé et depuis quand cela pose une difficulté ?

Jérôme Launay Psy sur Trévoux

47 réponses

129 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Madame, je comprends votre désarroi et admire votre courage. En tant que thérapeute familiale, je peux vous proposer que vous et votre mari viennent me rencontrer. Bien cordialement, Mme Paola Alphandery.

Paola Alphandery-Fabrello Psy sur Marseille

3 réponses

5 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Mily,

Le problème dont souffre votre mari vous envahit vous aussi, à tel point que vous doutez sur l'avenir de votre couple. Je pense qu'il est temps pour vous de consulter un thérapeute et de travailler sur votre histoire personnelle. Votre mari se fait suivre pour ses tocs, c'est très bien. Quant aux questions sur l'avenir de votre couple, un spécialiste de l'écoute grâce à sa neutralité vous permettra d'y voir plus clair.

Il est important aujourd'hui de penser à vous et pour vous.

Bien cordialement

Chantal Pironi Psy sur Oullins

44 réponses

140 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,

Quand je vous relis, je note vos mots : « développé des toc…,après un déclencheur… être sure qu’il n’y a pas de danger..angoisses permanentes…il ne fait qu’y penser ».

Votre mari a mis de côté quelque chose de difficile, qu’il n’a pas voulu voir de près pour des raisons qu’ils lui sont propres. Avec l’avènement des tocs, la maladie cherche à s’exprimer afin que ce qui se joue soit vue, considéré et traité. Donc dans ce « drame » qui s'exprime, c’est l’occasion qui lui est donné, de faire face à ce malaise. Pour cela, il doit aller chercher en lui, l’origine du drame, là ou ça fait mal, et que de cet endroit, il puisse dérouler ce scénario et retrouver la paix. En fait, il essaie déjà de le faire et c’est formidable, il est hanté et y pense tout le temps, sauf qu’il ne déroule pas la corde de sa mémoire. Cela le fait souffrir et vous fait souffrir.

Vous pouvez, au-delà des craintes pour votre couple (qui sont légitimes), vous intéressez à lui en l’entourant de tout votre amour, chose primordiale (surtout dans cette situation), il s’agit de ne pas penser à vos craintes, à vous, mais de focaliser sur lui.
Allez tous les deux marcher dans la nature, et aidez le à se visiter à l’intérieur, à s’accueillir en lui-même. Soyez patiente et douce. Cela peut prendre du temps. Puis le laisser tirer sur cette corde de la mémoire et faire sortir l’origine de cette angoisse pour enfin retrouver paix en lui et probablement l’harmonie dans votre couple.

S’il ne tient pas à se livrer à vous, alors proposez lui, une aide extérieure, pour son bien à lui (ne parlez pas du couple).
Je vous souhaite du courage, dans courage il y a cœur. Ayez du cœur. Je sais que vous allez y arriver puisque vous l'aimez.

Samira SOFI

Samira Sofi Psy sur Paris

37 réponses

103 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonsoir,

Dans un couple ou une famille, l'angoisse circule naturellement et est traitée tout aussi naturellement. Mais quand quelqu'un est plus réactif ou sensible, il "s'y colle" et prend tout pour lui.

Il convient que la personne consulte et que les choses se remettent à leur juste place. Parler dans le couple, en famille ou avec les amis ne sert à rien, il faut l'aide d'un spécialiste "extérieur".

Vous verrez ça fonctionne bien !
Didier Bodin

Didier Bodin Psy sur Bonneval

80 réponses

587 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour à vous,

Pour vous répondre : une thérapie de couple est inutile, voire peu recommandée, car elle risquerait de provoquer encore plus d'angoisses, d'impuissance et des frustrations chez monsieur. Pour aider votre mari, vous devez avant tout comprendre le fonctionnement de l'activation d'une crise de TOC. Votre mari, pour supporter, pour gérer ses crises d'angoisses, ses peurs, a éduqué/conditionné son cerveau à " faire" une panoplie de choses ou de manies.

Donc l'information se déroule de la manière suivante : peur, angoisse = manies = répétitions de gestes déjà enregistrés dans le cerveau. Ce conditionnement du cerveau est le coupable des TOCs de monsieur.

La solution : faire des exercices avec d'autres informations pour contrarier le cerveau. Exemple : si la peur dit au cerveau de se laver les mains dans ce cas, il devra donner une autre information à son cerveau. En d'autre terme, au lieu d'obéir au cerveau, il doit lui faire un pied de nez en ne se lavant pas les mains et en continuant à toucher l'objet de peur... Il est évident que ce type d'exercice devrait être initié au cabinet du thérapeute.

Pour info : les résultats positifs sont très très courant. Pour ce qui concerne votre "patience" ou votre empathie .....à vous de prendre la décision de vous livrer à un thérapeute pour mieux comprendre l'évolution de vos sentiments....

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,

Je crois que les psychologues ne répèteront jamais assez que ce n’est pas le rôle de l’entourage d’aider une personne. L’encourager oui, la soutenir oui, mais pas l’aider. En l’aidant vous perdriez votre rôle de compagne pour prendre celui de soignant ou de parent de substitution ce qui sonnerait le glas de votre couple.

Voutre mari est suivi et a un traitement. Il lui faudra du temps pour comprendre et reconstruire. Car ses tocs portent sur jn manque de sécurité. Il se sent en danger et doit remettre en question son organisation interne.

Comme face à toute personne atteinte de troubles, vous cupabilisez à l’idée de partir et de le laisser seul. La maladie s’est mise entre vous deux et vous ne voyez plus qu’elle dans les moments de crises. Aujourd’hui ce qui atteint votre mari vous atteint aussi dans votre bien-être. Votre décision est déjà prise en fait mais je vous avez besoin de faie le point et de peser les pours et les contres. N’hésitez pas prendre quelques séances avec un psychologue afin de faire le point.

Bonne continuation,
Sylvianne Spitzer
Psychologue, psychothérapeute, victimothérapeute

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Mily,

Il est évident que la situation est très difficile à vivre et pour votre mari et pour vous.

Une démarche personnelle est nécessaire, mais vous pourriez peut être entamer une thérapie de couple afin que vous puissiez exposer également votre souffrance face à celle de votre mari et connaître peut être la démarche à adoper face à ce problème.
Bien souvent, le conjoint, par ignorance, opte pour une attitude qui ne facilite en rien la résolution du problème de l'autre.
Donc, il me semble tout à fait objectif, que cette démarche thérapeutique vous l'effectuiez ensemble.

Bon courage,
Isabelle Dlubek

Dlubek Isabelle Psy sur Carentan

33 réponses

81 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Madame,

Je pense que concernant ses Tocs, votre mari devrait (s'il le souhaite) rechercher un psy d'obédience comportementale et cognitive car ces thérapies ont montré davantage de succès. Vous pouvez rechercher sur le site de l'AFTCC.

Bon courage à vous deux.
Cordialement.
Dorian PIQUET

Cabinet de Psychologie APEA Psy sur Saint-Maur-des-Fossés

11 réponses

22 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Merci pour vos réponses.

Oui, mon mari est suivi par un psychiatre, en plus du traitement qu'il prend. Il y a peu de professionnels dans notre secteur, il n'est pas spécialisé dans les TOCs.

Je pense moi-même, en effet, que s'est enraciné très loin en lui, suite à un accident dans son enfance et à la perte de son grand-frère...

Toutefois, tout semble s'exprimer inconsciemment chez lui, il lui est donc difficile de verbaliser les choses dont il a peu conscience. Lui ne pense pas que cet accident puisse être la cause.

A côté de ces TOCs, il a de nombreux troubles intestinaux, agravés depuis 2 ans et diagnostiqués comme "symptôme de l'intestin irritable".

Tout ça est très handicapant au quotidien, il est régulièrement en arrêt de travail... Il y a quelques années, il a eu une consultation à Sainte-Anne mais nous n'avons eu aucun retour...

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour à vous,

Pour répondre à votre question : une thérapie de couple ne sera d'aucune utilité et engendrera plus d'angoisses chez monsieur. Il faut comprendre le mécanisme d'une crise TOC. Les manies sont contrôlées par le cerveau. Si vous voulez, l'angoisse, la peur pour être supportable par monsieur, il a créé une panoplie d'habitudes gestuelles. Le cerveau s'est habitué à ces derniers et donc le cerveau a été confitionné ou formater aux rîtes enseigné par votre mari.

La seule solution pour aider et sortir monsieur de ce monde pseudo rassurant devenu ingérable serait de lui apprendre à déconditionner son cerveau de toutes ces/ses habitudes en les remplaçant par d'autres. En conclusion, il faut contrarier les habitudes du cerveau en lui donnant d'autre info...

Berrine Janssoone Psy sur Aix-en-Provence

54 réponses

492 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Mily,

Bien entendu votre couple est impacté par le problème de votre mari, mais il semble que ce soit plus un problème individuel dont votre mari est victime. Il est en souffrance et doit pouvoir verbaliser auprès d'un thérapeute ce qui l'empêche de vivre. Beaucoup de personnes vivent avec cette souffrance car ils ne se sentent pas le courage d'entreprendre un travail individuel.

Dans ce cas, la thérapie de couple est une manière d'aborder à deux, de manière plus rassurante, les problèmes de chacun. Toutefois, cela aide, mais ne remplace pas le travail personnel et le cheminement que chacun des membres du couple doit entreprendre s'il est en souffrance dans son parcours personnel. Un bon thérapeute de couple pourra amener votre mari à réfléchir sur sa problématique.

N'hésitez donc pas à consulter.

Cordialement,
Christie Nester Cabinet Thérapies Mère Enfant Couple

THÉRAPIES PARENT ENFANT COUPLE Psy sur Paris

120 réponses

582 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,

Ce que vous decrivez semble s'enraciner dans autre chose que la perte de travail et un état dépressif et sert à le proteger. Le suivi, s'il ne prend en compte que les tocs, passe à côté de leur instrumentation et des origines de la souffrance réactivée pas la perte de travail... Mais tout ça devrait être abordé en consultation. L'aider, c'est l'accompagner à aller aborder ou chercher ce qui le met en danger tout au fond de lui. Au risque de vous perdre et de perdre sa famille.

Cordialement,
Thierry BUNAS

Thierry Bunas Psy sur Blois

36 réponses

194 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Est-ce qu'il veut consulter ?

Marc Dameron Psy sur Douarnenez

1 réponse

3 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Votre mari est-il suivi correctement ? Il me semble que derrière les tocs se cache une grave dépression. Le traitement médicamenteux est-il associé à un suivi psychothérapique ? Vous ne pouvez rien faire pour votre mari dans son état actuel, seuls des thérapeutes et médecins peuvent l'aider.

Effectivement face à ce sentiment d'impuissance et l'angoisse que vous exprimez, votre propre sécurité sera de partir. Votre couple est effectivement en danger. Je me demande s'il ne faudrait pas un suivi plus soutenu pour votre mari voire une hospitalisation pour un bilan complet (il ne se sent plus en sécurité, l'hospitalisation peut le rassurer).

Tout cela ne doit pas faire oublier que les tocs veulent dire quelque chose de sa difficulté d'être et qu'il doit être aidé à mettre tout ça en parole.

Dominique Cuny Psy sur Poissy

310 réponses

1990 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psychologues spécialisés en Thérapie couple

Voir plus de psychologues spécialisés en Thérapie couple

Autres questions sur Thérapie couple

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 5500 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 10300

psychologues

questions 5500

questions

réponses 29450

réponses