Comment gérer une personne borderline ?

Réalisée par help75 · 4 déc. 2014 Psychothérapie

Bonjour,


J'ai posté il y a quelques jours une question privée dont je n'ai pas de retour. Alors je tente la question publique, résumée.


Je suis victime d'une personne borderline ou perverse narcissique (c'est mon avis non médical mais je pense avoir raison) qui fait partie de ma famille. C'est ma belle soeur. Personne ne me croît. Tout le monde fait l'autruche et craint les réactions de ma belle-soeur qui souffle le chaud et le froid, le vrai et le faux, en se victimisant.


Je ne veux pas fuir car cela me conduirait certainement à divorcer. Être séparée de mon mari et, en partie, de mes enfants serait encore pire que mes problèmes actuels. Je ne vais pas bien. Je souffre chaque jour du stress (herpes, inflammation des os iliaques, migraines, hernies, nausées, diarrhées, vertiges...). En plus d une maladie chronique des yeux qui est difficile au quotidien. Mais je tiens bon pour le moment.


J'aimerais trouver le moyen de prouver la maladie de ma belle-soeur pour que les manipulations cessent, qu'elle guérisse, et que les autres membres de cette famille prennent aussi conscience du rôle qu'ils ont joué vis-à-vis d'elle et de moi. Pour que tout cela cesse.

Comment une personne malade (borderline ou perverse) réagit-elle quand on prouve devant ses proches ses mensonges, délires, abus ?


Je précise que ma belle-mère est aussi limite borderline (à priori abandonnée par sa maman qui préférait ses frères, remplie de phobies, nombriliste, "victime" systématique des autres), que mon autre belle-soeur est en plein divorce houleux et ne sait pas parler calmement. Et que mon beau-père et mon mari ont tendance à faire l'autruche, fuir les problèmes et donc leurs résolutions.


Merci pour votre aide et pour cette lecture pas si résumée in fine..

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 15 DÉC. 2014

Bonsoir,
Votre écrit pose la question de savoir pourquoi vous, vous souhaitez faire évoluer cette belle-famille. Je comprends l'influence que peut avoir votre belle-soeur mais votre volonté doit paraître très intrusive. Vous voulez la sauver pour vous sauver vous. Or c'est de vous qu'il faut se préoccuper, pas d'elle.
Vous écrivez que votre mari ne gère pas. Si, il gère, la preuve en est qu'il ne souhaite pas couper les ponts ni que vous coupiez les relations avec sa famille d'origine, c'est donc qu'il gère. A sa façon. Mais pas à la vôtre.
Il est évident que vous êtes en souffrance et que du coup vous cherchez à maîtriser la situation pour ne pas vous perdre. Mais vous risquez d'y perdre la santé et votre compagnon car de victime vous allez être perçue comme agresseur.
Penchez vous sur votre bien-être, apprenez à lâcher-prise, laissez les autres vivre leur vie... Bref, il faut vous faire accompagner dans votre démarche.

Cordialement
Sylvianne Spitzer
Psychologue, psychothérapeute, victimothérapeute

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 JANV. 2016

Bonjour,
ma première question serait " Etes vous la seule à souffrir des agissements de votre belle sœur ?" . Les personnes qui entourent cette personnalité dite pathologique ont elles conscience que le comportement de cette dernière a une influence destructrice à votre égard voir à l'égard d'autres. Si son entourage en a conscience et semble gérer la situation, je dirais que c'est leurs problèmes malgré ce que cela implique de destructeur derrière. Par contre, ils ne peuvent pas vous demander de réagir de la même façon, chacun est libre de vouloir vivre ou non sous emprise négative. Vous êtes en droit de vouloir vivre de manière plus sereine et de vouloir vous tenir éloignée de personnes " néfastes" , si la fuite ou l'évitement sont vos meilleures armes pour préserver votre bien être, nul n'est en droit de vous le reprocher. Faites vous accompagner par un thérapeute pour faire face à ces moments douloureux cdlt Sabine FAVIER Thérapeute

Sabine Favier Psy sur Triel-sur-Seine

11 réponses

38 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 DÉC. 2014

Une vrai perverse régira mal si vous la mettez en danger. La solution face à une telle personne est la mise à distance. Ma question est : est-elle vraiment perverse ? Montre-t-elle des périodes plus "calmes" voire dépressives ?
Autre question : en quoi est-ce important pour vous de rester au sein de ce climat, de développer des symptômes- de souffrir : cela fait-il référence à votre place dans votre propre famille ?

Cordialement
C. Gobin

Christophe Gobin Psy sur Royan

68 réponses

410 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 DÉC. 2014

Je vous remercie pour vos réponses. Je vois plutot la vie en rose d'habitude et ne broie pas du noir. Ma situation est dure mais j'essaie de sortir de ces problèmes.
Je me permets de vous poser une dernière question.
Mon mari refuse que je prenne de la distance avec sa famille.
Il ne gère pas du tout cette situation.
Si je ne lui laisse pas le choix et que je stoppe pour le moment tout contact avec sa famille, je cours le risque de le perdre. Et de perdre mes enfants, en tout cas la vie actuelle. Ce que je refuse.
J'ai l impression d'être piégée. C'est le "moins pire" que je dois choisir.
Auriez-vous un conseil vis-à-vis de mon mari à me donner ?
Merci.

PS : Effectivement il faut que je consulte un spécialiste.
Merci pour votre aide.

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 DÉC. 2014

Bonjour,

Je pense que vous devez penser à vous avant toute chose. Vouloir prouver quoi que se soit à votre entourage n'aurait pas nécessairement l'impact que vous souhaitez car le changement ne peut partir que de votre belle-soeur si elle le souhaite un jour.
Aussi, le mieux à ce jour mur au regard de tout ce que vous vivez de difficile c'est de prendre soin de vous, de consulter pour vous aider à trouver des ressources pour avancer dans cette situation de vie souffrante.

Belle suite, Marie.

Anonyme-145714 Psy sur Toulouse

81 réponses

310 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 DÉC. 2014

Bonjour,
La vie n'est pas que maladie et douleurs ! Il y a du bon aussi ! Nous ne sommes pas notre infiirmière ou médecin ni pour nos proches. Quand ça dépasse le supportable il faut passer la main à un spécialiste qui prendra le relai et nous permettra de revivre, de vivre... Bien à vous,
DB

Didier Bodin Psy sur Bonneval

80 réponses

609 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 DÉC. 2014

La perversion et les états dits "borderline" ne sont pas des maladies mais font partie des personnalités parhologiques. Globalement ce sont des personnes qui par leur comportement d'intrusion et l'incapacité d'empathie, leur saute d'humeur, leur agressivité, leur absence de culpabilité font souffrir les autres. N'étant pas des maladies ça ne se guérit pas. Pour ne pas souffrir il faut savoir se mettre à distance du stress que ces personnes dégagent. Vous ne semblez pas du tout à bonne distance et vous somatisez énormément, ce qui n'est pas sans risque pour vous. Consultez vite un psychologue pour trouver un apaisement rapide.

Dominique Cuny Psy sur Poissy

310 réponses

2117 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Psychothérapie

Voir plus de psy spécialisés en Psychothérapie

Autres questions sur Psychothérapie

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13450 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13450

questions

réponses 137050

réponses