Comment guérir de la boulimie/anorexie ?

Réalisée par Juju · 8 sept. 2020 Anorexie

Lorsque je suis entrée au lycée je ne faisais pas spécialement attention à mon apparence donc je mangeais beaucoup, meme trop (gros gouter et diner en plus). Seulement lorsqu'un garçon s'est attaché à moi et m'a fait "rêver" en faisant le beau parleur j'ai été vraiment heureuse. Cependant quelques temps après il m'a brisé le coeur et j'ai donc décidé de me prendre en main. J'ai donc sainement arrêter de manger autant, j'ai diminuer les quantités et j'ai arrêter de manger autant de cochonnerie. En plus du sport et de tous ces efforts j'ai perdu beaucoup de poids : je suis passée de 66 kg pour 1m66 à 56 kg.
J'étais vraiment contente de moi.

Un an après le garçon qui me plaisais est revenu vers moi et m'a avoué que je lui plaisais énormément. Je me sentais belle et importante pour quelqu'un et cela me réconfortais étant donné que l'annonce du divorce de mes parents m'avais un peu secouer même si cette solution était vraiment la bonne. Je suis ensuite tombée malade en ayant la grippe et est perdue encore 4kg et en voyant que je pouvais être mince je me suis encore plus appréciée dans le miroir.
Seulement une fois guérie je remangeais normalement, vu que lorsque j'étais malade je ne mangeais presque rien mais j'ai commencé à reprendre 1 à 2 kg et je ne voulais pas du tout alors j'ai trouvé ce que je pense être une solution de facilité : me faire vomir.
Même si je savais que ce n'était pas bien j'ai continué face à la nourriture que l'on mettais devant moi par peur de redevenir la fille de 56 kg et même de 52kg alors que j'étais bien.

Encore un an après, à la suite de mon voyage au Canada, où je n'ai rien gardé comme nourriture, j'ai vu que j'étais à 47 kg sur la balance et cela m'allais car je me sentais encore plus belle qu'à 52kg. Mais me faire vomir tous les jours est devenu contraignant et épuisant alors j'ai eu des phases d'anorexie où je ne mangeais qu'un oeuf dur en un jour et pour me remplir et coupé la sensation de faim je buvais beaucoup.
Certains jours je mangeais un peu plus et quand je sortais et que j'avais vu sur la balance -1kg je m'accordais de plus manger et de me faire plaisir.

Aujourd'hui je suis encore dans toutes ces phases mais je veux réellement aller mieux seulement j'ai peur de redevenir la fille d'avant et de reprendre trop de poids.
Avec le confinement j'ai perdu encore du poids je suis aujourd'hui a 43kg mais un point positif c'est que comme j'étais avec ma soeur et ma mère je ne me faisais pas vomir.

Il y a des phases comme ça où j'arrive à ne pas me faire vomir et je suis contente.

J'ai l'impression que cette envie d'être toujours très mince vient du fait que je veux toujours plaire à ce garçon (Maxime) mais j'ai aussi l'impression que si je dis ça je lui remets la faute dessus. Je ne sais pas si le fait d'avoir eu 3 ans de relations vraiment compliqué où il m'a dit beaucoup de choses tout en me disant le contraire m'a fait perdre confiance en moi ou pas.
Est-ce que le fait de toujours vouloir plaire Maxime me fait continuer comme ça ? Est-ce que pour aller de l'avant je devrais définitivement coupé les ponts avec lui même s'il n'a rien demandé ?

Je voudrais vraiment aller de l'avant, j'aime être mince mais lorsque j'avais des formes les gens me trouvais belle aussi et je me trouvais belle aussi mais je n'arrive pas à prendre du poids sans culpabilisé aujourd'hui.

Aidez moi s'il vous plait.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 9 SEPT. 2020

Bonjour Juju,
Votre histoire avec Maxime n'est que l'occasion de réactiver des blessures anciennes, contractées dans votre petite enfance qu'il faudrait identifier en thérapie pour ensuite entamer un processus de guérison. Vous avez, probablement de façon inconsciente, la conviction que vous ne pouvez être aimée telle que vous êtes, tout simplement parce que vous ne vous aimez pas vous même. Le manque de confiance en vous, d'estime de vous même est perçu par les autres et ceux-ci vous renvoient de quoi alimenter cette conviction.
On peut sortir de ces schémas pour restaurer l'amour de soi, condition essentielle pour être aimé véritablement et savoir aimer.
Il existe des techniques comme l'hypnose par exemple qui permettent ce travail d'exploration de l'inconscient et de reprogrammation des mémoires négatives en informations positives.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute holistique

Véronique BLANCHE Psy sur Saint-Brieuc

578 réponses

406 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 SEPT. 2020

Bonjur Juju,
c'est sur votre perception propre de votre image qu'il conviendrait de travailler, afin de la dissocier d'une image idéale qui semble être flottante chez vous. Il faudrait travailler avec vous pour à mieux vous connaitre, et démasquer celle que vous êtes réellement, et aimez être non pas pour plaire mais pour vous plaire, celle qui est la plus en cohérence avec elle même et ensuite travailler à accepter que l'idéal n'existe pas, sinon cela ne s'appellerait pas un idéal...Lorsque vous parviendrez à trouver votre point d'équilibre, l'image ne sera plus si importante au point de vous rendre malade, mais au contraire, plus sure de vous, confiante vous pourrez vivre d'une autre façon plus sereine, confiante et entrer réellement dans l'échange avec autrui dans lequel vous pourrez "être" et non pas "ressembler".
Patricia ELDIN

Patricia Eldin Psy sur Vers-Pont-du-Gard

409 réponses

124 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 SEPT. 2020

Bonjour Juju,
Bravo pour ta prise de conscience et ta démarche.
Un suivi avec un praticien te serait bénéfique pour retrouver ta confiance en soi et ton équilibre alimentaire comme l'on précisé les autres thérapeutes.
Lise Bourbeau a établi que ces comportements sont reliés à une des blessures de l'enfance, la plus souffrance, la blessure de rejet. Cette blessure arrive très tôt dans la vie, avant 1 an. Elle fait que nous nous donnons pas ou peu de valeur et que nous sommes très dur avec nous-même. Elle décrit toutes les blessures dans son livre "Les 5 blessures qui nous empêche d'être nous même" et elle donne des pistes de guérison dans le deuxième volet. Tu peux le trouver en format poche.
La guérison nécessite que tu apprennes à t'aimer dans tous tes aspects, forces comme faiblesses, réussites comme échecs...
Il existe une liste de gens formés à la relation d'aide par Lise Bourbeau.
Prends bien soin de toi maintenant,
Sandrine Monteiro, Guide en développement personnel METC

Sandrine MONTEIRO Psy sur Fontaine-lès-Dijon

45 réponses

37 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 SEPT. 2020

Bonjour, vous pouvez sortir de cette situation, mais pour cela il est très important de vous faire accompagner et de mieux comprendre pourquoi cette situation s'est installée. Bien plus que l'envie de ne pas prendre du poid, ces mal-être qu'on appelle anorexie et boulimie représente une façon de contrôler et de gérer les émotions.
Il serait bon de creuser ce qui se passe de ce côté là.
L'Atelier Évoluer la Vie-Alice BESSEAU

Atelier Evoluer la Vie - Alice BESSEAU Psy sur Couëron

153 réponses

44 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 SEPT. 2020

Bonjour Juju,

Votre reflet dans le miroir est biaisé et dépend uniquement du poids que vous lisez sur cette balance qui vous obsède, jetez là.

Allez chez un médecin, votre santé est en danger, sachez que les complications classiques de la boulimie sont notamment des troubles du cycle menstruel, des troubles du sommeil, l'apparition d'un diabète, une déshydratation, une œsophagite et des complications dentaires graves (liées aux vomissements) et enfin une dépression, des troubles anxieux, addictifs et de la personnalité.

Je précise ici, que effectivement, vous souffrez de boulimie, mais aussi d'anorexie. Votre vie est en danger, 43 kg pour 1m66 est un poids trop bas selon l'IMC.

Un suivi thérapeutique est une solution de choix pour vaincre la boulimie/anorexie. Et non vos problème ne sont pas liés au regard de Maxime, le problème est fortement associé à des troubles dans la famille, une analyse familiale peut aider à trouver les solutions.

La thérapie vous aidera à y voir clair dans les schémas cognitifs guidant votre représentation du corps et de l'alimentation, et à mesurer leur caractère inapproprié. C'est évidemment un passage obligatoire au vu de la situation que vous décrivez.
Contactez moi rapidement

LUGARI Marjorie Psy sur Saint-Maximin-la-Sainte-Baume

685 réponses

237 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 SEPT. 2020

Bonjour Juju

Vous souffrez d’un trouble du comportement alimentaire . Vous oscillez entre la peur de grossir et le désir d’être mince , vous avez mis en place des stratégies de compensation : vomissement / restriction . Il faut absolument vous faire aider car vous êtes emprisonnée par ce comportement . La culpabilité que vous exprimez vous oblige à vous punir et vous êtes de plus en plus dure avec vous même. Vous avez besoin d’être accompagnée pour faire un travail sur votre comportement alimentaire, sur l’estime de vous ,sur la confiance en vous , sur vos émotions , sur votre peur de l’abandon....
Différentes approches peuvent vous aider : si les TCC sont actuellement les plus recommandées je vous conseille de prendre le soin de vous faire confirmer que le thérapeute est formé au TCA .
Tout thérapeute formé au TCA ( trouble du comportement alimentaire ) peut vous accompagner.
Mon cabinet est dans le Gard , titulaire d’un DU sur les Troubles du Comportement Alimentaire ( TCA) et psychanalyste , je peux vous accueillir si vous êtes dans ma région
Prenez soin de vous
Psy-Veronique-Eyraud

Véronique EYRAUD Psy sur Les Angles

97 réponses

51 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Anorexie

Voir plus de psy spécialisés en Anorexie

Autres questions sur Anorexie

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 8200 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 11650

psychologues

questions 8200

questions

réponses 44750

réponses