Comment pardonner un père infidèle ?

Réalisée par Kalia · 7 sept. 2020 Thérapie familiale

bonjour,
A cause de l'infidélité de mon père j'ai un lourd sentiment de trahison comme si j'étais à la place de ma mère :
- mon père a fait cocue ma mère plusieurs fois, et la dernière il m'a fait accusée de l'avoir espionné avec sa maîtresse alors qu'ils étaient juste sous mes yeux... ma mère m'a demandé si par hasard j'avais pas vu des choses entre eux car elle avait déjà des soupçons et j'ai répondu oui ... Du coup je me fait accuser de balance alors que c'est lui le responsable de ses actes et ma famille me traite de méchante qui veut pas lui pardonner "tu n'as pas à le juger c'est ton père" mais pour moi c'est un être immoral qui en plus m'accuse, j'ai plus jamais envie de revoir cet homme, et je souffre que tout me retombe dessus, pourquoi j'aurais pas le droit de le juger et le renier si rester à son contact me permet pas de guérir de la colère qu'il a mis en moi ? car il continue de me faire payer la dette en me disant que je lui ai fait du mal et que si j'avais pas balancé ma mère l'aurait pas foutu dehors alors que c'est lui qui nous ment avec ses maîtresses depuis des années... Y en marre de cette obsession du pardon car "les parents on doit tout leur pardonner"... On me dit "c'est à ta mère à qu'il a fait ça et pas à toi" mais je peux pas m'empêcher de lui en vouloir car j'ai vu ma mère descendre à 43 kilos suite au divorce et en tant que femme si je lui pardonne j'ai l'impression d'accepter les hommes comme lui dans ma vie, c'est pour ça aussi que symboliquement j'ai envie de renier l'immoralité qu'il représente car je veux pas être comme ma mère qui lui a toujours tout pardonné jusqu'à oublier de se respecter... à l'heure actuelle il passe pour la victime et moi le bourreau, je trouve ça manipulateur et ça fait du mal à ma conscience...
Pouvez-vous m'aider svp à sortir de cette impasse entre culpabilité et sentiment d'injustice ?
Merci d'avance, bonne journée

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 8 SEPT. 2020

Bonjour Kalia,
Votre père vous place effectivement dans le rôle du bourreau, et par conséquent il s'estime être la victime d'une situation qu'il a entretenu depuis longtemps, c'est-à-dire le non respect de votre mère et son manque de discrétion à ce sujet. Cela prouve son immaturité.
Non, vous n'êtes pas obligée de pardonner. Ce que vous vous devez à vous même, c'est d'accueillir votre colère légitime. Ce n'est pas à vous de porter de la culpabilité face au comportement irresponsable de votre père. Il y a effectivement tentative de manipulation. Mais je vois que de votre côté, vous souhaitez être respectée et ne pas reproduire le schéma de votre mère. Ce qui se joue est délicat car vous pourriez être tentée de rejeter tous les hommes et de développer des croyances négatives à leur égard. C'est dans ce sens qu'un travail psychothérapeutique, sur la colère qui vous anime, pourrait vous être bénéfique.
Chaleureusement
Catherine Couvert

Catherine Couvert Psy sur Lyon

542 réponses

401 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 SEPT. 2020

Bonjour Kalia,
Il yba beaucoup de choses dans votre message.
Effectivement c est à votre mère qu il a été infidèle et non à vous.
Beaucoup d adultes ont des relations extra conjugales et sont, en même temps de bonnes mères ou de bons pères. Ce sont deux rôles différents.
Bien sûr en tant qu'enfant, l on peut se sentir mal
( colère, tristesse, déception...) que cette infidélité entraine la séparation du couple parentale.
Par contre votre père, en agissant devant vous, et en vous demandant de ne rien dire à votre mère, vous à mis dans ce qu on appelle un conflit de loyauté. Cette position est très difficile à tenir pour un enfant et engendre forcément de la souffrance.
Soit vous ne disiez rien à votre mère et cela peut générer une sensation de trahison de votre part envers elle, soit vous lui révéler ce que vous avez vu et cela vous met mal vis à vis de votre père. Dans votre cas vous recevez en plus la colère de votre père suite à sa rupture...
Il est vrai que cette situation est injuste et un enfant ne devrait pas se retrouver au milieu des conflits dans la relation de couple de ses parents.

Par ailleurs, je ne pense pas qu il y ait d obligation à pardonner. Il est d ailleurs vain d essayer d imposer à quelqu'un que vous pardonniez à votre père comme le fait votre famille.
Le pardon est un élan spontané vers l autre. C est un processus où souvent les deux partie dialogue sur ce qui a été blessant pour l un et pour l autre. Pas une contrainte à laquelle l on doit se plier.
Cependant, il y a une nette différence entre pardonner à l'autre et abandonner tout respect pour soi.
On peut pardonner si l on en a envie et pour autant poser ses limites. C est à dire accepter de continuer d être en relation avec celui qui nous a fait du mal tout en créant les conditions nécessaires pour ne plus souffrir à nouveau.
Par exemple, " Je suis d accord pour qu on se reparle à condition que tu ne me repproches plus ta rupture" Ou " Je suis d accord pour qu on se reparle mais je ne veux plus être mêlée à ta vie affective" Etc... À vous de savoir ce dont vous avez besoin et de l ennoncer à votre père pour que la relation soit possible pour vous.

Je vous souhaite bon courage et reste disponible si besoin.

Sophie Bricault.

Sophie Baricault Psy sur Geispolsheim

54 réponses

50 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 SEPT. 2020

Bonjour Kalia,
Il s’agit pour vous de comprendre qu’il n’y a de dette que si vous l’acceptez. La réponse à votre question est dans votre première phrase (« comme si j’étais à la place de ma mère »).
Dans le triangle Victime/Bourreau/Sauveur, vous vous situez en place de Sauveur à la demande de… votre mère ! qui n’aurai jamais dû vous y inviter. En tant qu’adulte, elle aurait pu régler son problème de couple sans vous demander de porter témoignage contre votre père, ce qui lui a permis de récupérer votre affection au dépend de votre. Placé en position bourreau (sans doute depuis longtemps) dans ce jeu de manipulations, votre père n’a d’autre solution que d’en sortir en vous y mettant à sa place, car c’est la règle du jeu !
Vous pouvez décider d’arrêter de jouer à leur jeu en les laissant régler leur(s) histoire(s) et assumer la responsabilité de leurs actes, sans avoir à vous sentir coupable des raisons pour lesquelles ils ont décidé de rester ensemble toutes ces années malgré une relation de couple insatisfaisante. C’est sans doute là la vraie raison inconsciente de votre colère (émotion dont vous êtes seule responsable), et qui trouve en la personne de votre père un bouc émissaire tout désigné, tout en vous permettant de continuer à protéger votre mère.
Enfin, « pardonner » n’est pas « accepter ». C’est refuser de porter un poids (fardeau ou dette) qui n’est pas le vôtre, en vous abstenant de juger. C’est là la vraie justice : rendre à César ce qui appartient à César et remettre chacun à sa place. Si vous essayez de « renier » votre père (ce qui est biologiquement impossible) c’est vous-même que vous rejetez. Vous pouvez condamner son comportement pour vous en protéger dans votre vie de couple, mais vous ne pouvez pas rejeter « symboliquement » votre père sans vous faire du mal.
Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, Thérapie du couple et de la famille, psychopathologie clinique.

Caroline Gormand Psy sur Clermont-l'Hérault

1865 réponses

2673 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 SEPT. 2020

Bonjour Kalia,
Effectivement à la fin de votre message, je vois que vous avez très bien compris ce qui se joue.
Je m'explique, vous parlez de victime et bourreau, on ajoutera sauveur et nous voici dans le triangle de Karpman. Une fois ce triangle installé, vous devez prendre vos distances un maximum, afin que chacun se retrouve seul face à lui même et leur problématique. Sauvez-vous.

Je comprends votre point de vue en tant que femme et fille aussi, et cette situation telle qu'elle est, (concernant le passé je précise) reste inchangeable, ce sont des faits et des actes.

Vous vous sentez coupable d'avoir été porteuse de la vérité, vous êtes une personne extrêmement juste et honnête, c'est chose rare de nos jours. Ne vous brisez pas à cause des accusations, prenez un temps de recul pour mieux sauter et affronter leurs reproches. (....la bave du crapaud n'atteindra pas la blanche colombe...)

Oui vous êtes le "mauvais objet" de projection de tous le groupe, mais cela n'a qu'un temps.

Tirez votre épingle du jeu, discutons-en, afin de vous amenez vous exclusivement vers votre épanouissement personnel et votre sérénité. Préservez vous...

A très vite

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10893 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 SEPT. 2020

Bonjour,
Votre colère, ici, est entendue par nous. Nous pouvons vous aider à sortir de cette colère, mais avant d'en sortir il vous serait bénéfique de pouvoir l'exprimer de vive voix avec l'un l'une d'entre nous. Ne pas l'évacuer trop vite. Et aussi de votre culpabilité de penser et ressentir tout cela.
D'en parler, cela va vous faire du bien, elles seront mise à l'extérieur de vous, ce qui vous soulagera et vous retrouverez un peu plus de légèreté, ce qui sera plus agréable et vous remettra dans le circuit de la jeunesse; les histoires de vos parents prendront moins d'importance dans votre vie.
Je vous y aide avec plaisir (au téléphone ou en présentiel nord et pdc)
Inès AVOT

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6340 réponses

3473 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Thérapie familiale

Voir plus de psy spécialisés en Thérapie familiale

Autres questions sur Thérapie familiale

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13450 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13450

questions

réponses 137050

réponses