Comment passer à autre chose ?

Réalisée par Elle le 13 déc. 2014 Approches psychologiques

Il y a quelque temps j'ai avoué à un ami que j'avais des sentiments pour lui et comme je m'y attendais la réponse a été négative. On est dans la même classe, et durant 2 jours environ on s'évitait. Après cela, nos rapports ont repris où ils en étaient et nous sommes aujourd'hui plus proches que jamais.

Le problème c'est que mes sentiments ne s'arrêtent pas, je n'arrive pas à abandonner ! J'ai l'impression (comme nos amis communs d'ailleurs) qu'on est très proches psychologiquement parlant, on réfléchit de la même manière et on est très complices. Je n'arrête pas de me dire que le seul problème c'est mon poids et que si j'en perdais, ses sentiments seraient différents... Comment lâcher prise ?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse

Bonjour,

Les sentiments n’ont rien à voir avec le physique. Que vous soyez en surpoids ou pas si ce jeune homme ne vous considère que comme une amie le fait de changer "de corps" ne changera pas ce qu’il ressent pour vous. Vous êtes prête à tout pour le faire changer d’avis comme si ce qu’i pense n’avait pas d’importance.

En amour les sentiments ne sont pas toujours partagés. Et sans doute faudrait il vous interroger sur pourquoi vous persistez à aimer un jeune homme qui ne vous aime pas. Vous aimez un homme inacessible et vous vous fixez un but peut être difficile à atteindre, il faut donc tout contrôler.

Je ne peux sue vous conseiller d’aller faire le point avec un psychologue afin de mettre votre vision au clair.

Cordialement,
Sylvianne Spitzer
Psychologue, psychothérapeute, victimothérapeute

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,

Si votre souhait est vraiment, comme vous l'énoncez ici de "passer à autre chose"; il vous faut faire un travail de deuil, même si toutes les circonstances ne sont pas réunies d'après vos écrits.
S'il vous plaît de perdre du poids rien ne doit vous détourner de ce que vous pouvez établir comme objectif : le votre.

Ce "poids" est peut être celui de votre Amour pour cette personne. L'Amour c'est l'Amour, ce n'est pas une question de surpoids qui peut le déranger quoi qu'il en soit.
Il vous faut réfléchir à tout cela.

C.LeVern

LeVern Catherine Psy sur Martigues

158 réponses

299 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Chère Elle,

Je ne suis pas une professionnelle de ce site, loin de là, j'ai atterri ici également pour chercher de l'aide et je me sens très mal placée pour donner des conseils en matière d'amour mais je peux vous faire un retour d'expérience. Justement sur ce poids que vous évoquez et que vous imaginez être un obstacle entre cet ami et vous.

J'ignore si lui vous a dit si votre poids est à l'origine de son absence de sentiments à votre endroit ou si cela est uniquement votre ressenti.

J'ai un conjoint qui a une véritable obsession pour mon poids. Quand je l'ai connu, j'étais très menue, mais nous n'avions qu'une relation de camarade de classe (même pas amis) et rien n'a jamais existé de cet ordre entre nous à cette époque. Il est attiré par les femmes très minces, voire androgynes, ce que je ne suis pas. Du tout. J'ai pris du poids à la suite de problèmes relationnels, d'abord avec mon père, ensuite avec un homme. J'ai revu mon conjoint des décennies plus tard, alors que nous étions deux adultes, avec des échecs sentimentaux à notre passif, comme tout un chacun. Je n'étais pas à l'aise avec mon surpoids mais je vivais malgré tout une vie satisfaisante, j'avais une vie sociale riche, un petit ami. D'ailleurs j'ai toujours eu des petits amis et du succès auprès des hommes même quand je pesais 100 kilos.

Quand j'ai repris contact avec mon conjoint actuel, j'étais loin, j'étais en couple, je ne cherchais pas de relation sentimentale. Lui était seul, il m'a fait croire à une relation amicale mais j'ai vite réalisé qu'il cherchait une compagne. Je lui ai fait parvenir des photos, réelles pour qu'il me voit telle que je suis, car je suis quelqu'un de naturelle, de franc et de direct, je ne suis pas obnubilée par les apparences même si je sais que cela compte aussi.

Il m'a dit que j'étais superbe, même si je pesais à l'époque près de 100 kilos (je les porte bien, j'ai une ossature forte et je suis bien proportionnée, peu de gens imaginent mon poids réel). Bref nous avons fini par nouer une relation amoureuse. J'étais très heureuse. Malgré son attitude inverse au début, il m'a vite fait des remarques sur mon poids et quasiment exigé que je maigrisse. L'amour étant ce qu'il est, vous imaginez la suite. J'ai perdu 50 kilos en une année. Je n'avais jamais été aussi mince. J'ai fait du sport, j'étais transformée. J'ai ressenti ce que ressentent les femmes qui ont un joli corps. Et je n'ai pas aimé ça. Du tout. J'ai été mise dans la case jolie femme, bien roulée... un trophée donc. J'ai réalisé alors que mon conjoint n'était pas heureux de cette perte de poids pour moi mais pour lui, cela le valorisait et la dictature a commencé, il contrôlait tout mes repas, mon sport, mes vêtements, mon look. Je n'étais plus qu'une bimbo vulgaire à la fin.

Je ne suis plus reconnue dans une glace et surtout dans mes valeurs.

Il exigeait toujours plus de perte de poids, alors que mon médecin me disait l'inverse. Il a ensuite voulu me faire participer à une sexualité de groupe car il avait "enfin une monnaie d'échange". Bref cela a très mal tourné. Et le surpoids est revenu. Tout cela pour vous dire que le poids d'une femme n'est JAMAIS un obstacle pour l'homme qui l'aime vraiment. Si on vous oppose un quelconque obstacle physique (poids, taille, handicap, etc.) pour justifier une absence de sentiments, dites-vous une chose : on ne vous aime pas vraiment. L'amour ne connaît pas de conditions. Il existe ou il n'existe pas.

Mon conjoint actuel me trompe, depuis une année maintenant. et devinez avec qui ? Une femme souffrant d'anorexie, alors que j'ai perdu une vingtaine de kilos par rapport au poids que je pesais quand je l'ai connu. Je suis une jolie femme, j'ai du succès auprès des hommes, malgré mon surpoids, je suis en bonne santé, je suis suivie par une nutritionniste depuis 3 mois mais je ne perds pas un gramme car je suis entre deux ressentis. J'aimerais être plus mince mais je refuse de l'être pour être utilisée comme un objet par mon conjoint.

Tout cela pour vous dire que si votre ami n'a pas de sentiment amoureux pour vous, ce n'est pas à cause de votre poids. Si vous avez des affinités, une complicité, rien ne dit qu'un jour votre ami n'aura pas un jour des sentiments amoureux pour vous mais si cela n'est pas le cas, c'est que l'amour ne se commande pas, tout simplement.

Restez vous-même, perdez du poids si vous le voulez et pour de bonnes raisons, qui vous sont propres et non pour une personne.
Quant à lâcher prise, je pense que vous devriez mettre de la distance avec cet ami, pas forcément physique, si vous vous entendez bien, mais au moins psychologique. Vous avez des sentiments divergents l'un pour l'autre. Vous voulez le garder comme ami, pourquoi pas mais vous êtes dans une position inconfortable vis-à-vis de lui et il le sait.

Ne vous coupez pas de la possibilité de faire une rencontre amoureuse avec quelqu'un qui vous aimera en retour, pour qui vous êtes.

Qui sait si cet ami voyant que vous passez à autre chose, ne vous verra pas d'un autre œil ?

Bon courage.

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,

Corps et esprit vont de paire. Mais souvent, dans nos sociétés occidentales, on dissocie les 2 et donc on n'y comprend plus rien ! Ainsi, le corps se défend de désirs psychiques et vice-versa. Peut-être consulter quelques séances pour remettre tout ça en place et, enfin, coïncider avec vous-même.

Vous ne pensez pas ?

Bien cordialement,
DB

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,

Vous pensez que la raison de cet échec, c’est votre poids. C’est possible, mais ce n’est pas une certitude. Votre complicité psychologique lui suffit sans doute et le fait d’aimer quelqu’un n’est jamais une garantie de réciprocité. Est-il timide, s’intéresse-t-il aux filles ?

Lâcher prise, oui, mais si en arrière plan c’est avec l’idée que de cette façon ça marchera plus tard, le résultat ne sera pas meilleur hélas.

Le lâcher-prise authentique est une philosophie qui n’est pas qu’affaire de volonté.

Donc, courage et cordialement à vous

Maurice Gaillard Psy sur Vincennes

1909 réponses

5622 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psychologues spécialisés en Approches psychologiques

Voir plus de psychologues spécialisés en Approches psychologiques

Autres questions sur Approches psychologiques

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 5250 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 10050

psychologues

questions 5250

questions

réponses 27750

réponses