Psychologue.net
GRATIS - Sur Google Play GRATIS - Sur la App Store
Installer Installer

Comment puis-je être sûr de mon orientation sexuelle?

Réalisée par Hargé le 13 nov. 2017 5 réponses

Bonjour,
Jai toujours eu de l'attirance sexuelle par des filles (sur le plan de l'action). Mais depuis quelque temps je me sens incertain sur le plan sentimental. Je vous avoue que jai toujours eu peur d'être homosexuel car je trouve ca repugnant mais jai l'impression comme si cette peur devient une phobie et un traumatisme. Maintenant je peux pas empêcher de m'imaginer embrasser des gars systématiquement et le pire c'est que ca ne m'excite pas, ca me dégoûte et stress plus qu'autre chose et je sais pas si je refoule ou c'est vraiment une phobie. Je suis a tendance paranoïaque ce n'est pas la premiere crise de paranoia que je fais. Je precise que je suis dans un moment délicat j'ai 20 ca fait trois mois que ma copine avec qui je suis resté 4 ans m'a quitté et deux moi que je vois plus ma famille pour faire mes études. Jai pas forcement envie d'être rassuré, je veux juste arrêter de penser a ça car c'est dérangeant et je perds confiance en moi.

5 réponses

  • Meilleure réponse

    Bonjour Hargé
    Vous vous posez la question de votre orientation sexuelle et vous nous dites que vous avez des tendances paranoïaques, que vous avez rompu avec votre copine et que vous avez quitté vos parents pour faire vos études.
    Ce que j'entends dans votre demande c'est un réconfort vis-à-vis de votre situation globale.
    Afin de vous assurer de votre orientation sexuelle, il serait peut-être bon de consulter un sexothérapeute qui pourra analyser avec vous vos préférences sexuelles, ce qui est de l'ordre du fantasme et vous permettra de voir votre futur avenir amoureux de manière plus sereine.
    Alors prenez soin de vous.
    Bien cordialement.
    Ghislaine PATTE - Thérapie Individuelle, Conjugale et Familiale

    Téléchargé le 14 Novembre 2017

    Logo Ghislaine PATTE

    137 réponses

    546 J'aime

Expliquez votre cas à notre communauté de psychologues !

Quelle est votre question ? Des psychologues, psychothérapeutes et psychopraticiens répondent à vos questions.
Vérifiez s'il existe des questions similaires déjà répondues :
    • Écrivez correctement : évitez les fautes d'orthographe et les mots en majuscules
    • Soyez clair et concis : utilisez un langage direct et incluez des exemples concrets
    • Soyez respectueux :utilisez un vocabulaire adéquat et restez poli
    • Évitez le Spam :n'incluez pas d'informations personnelles (téléphone, e-mail, etc.) ni de publicité

    Si vous souhaitez demander des informations cliquez ici
    Comment souhaitez-vous envoyer votre question ?
    Supprimer
    Nom / prénom ou pseudo (il sera publié)
    E-mail où recevoir les réponses
    Pour qu'ils puissent vous aider par téléphone
    Pour sélectionner des experts de votre zone
    Pour sélectionner les experts les plus adéquats
    • 8000 Psychologues à votre disposition
    • 4950 Questions posées
    • 29000 Réponses obtenues
    • Bonjour Hargé,
      Votre doute n'est pas anodin concernant votre orientation sexuelle !
      Votre vision de l'homosexualité est chargée d'une éducation très dirigée vers l'homophobie inconsciente. Commencer à faire le point sur ces sujets dérangeant serait à mon avis un apaisement rapide. C'est justement l' éloignement de votre famille et d'une éventuelle nouvelle relation féminine qui est le juste moment pour éclaircir ce qui vous dérange. C'est par sa découverte que vous trouverez le bonheur. Croyez-en ma propre expérience. C'est ce qui m'a conduit à mon nouveau métier de conseillère conjugale et familiale. Je vous invite à consulter le site de l'ANCCEF où vous trouverez sur l'annuaire le professionnel qui pourrait vous aider dans votre département :Son intervention est destinée à une personne (quel que soit l'âge), un couple, une famille ou un groupe, avec comme finalité l'éducation à la sexualité ainsi que l'aide aux personnes en situation de conflit conjugal ou familial. Visitez mon site pour découvrir comment on procède et vous pouvez me téléphoner gratuitement pour en parler.
      Bon courage à vous !
      Claudette MONNERY

      Téléchargé 15 Novembre 2017

      Logo Monnery Claudette

      14 réponses

      5 J'aime

    • Bonjour,
      Votre angoisse se focalise, semble-t-il, sur la question de votre orientation sexuelle. Elle se fait d'autant plus forte que vous avez connu une séparation qui semble vous interroger sur vous-même. Ce que vous dites de ces images qui vous hantent parfois en pensant à des hommes, ne "prouve "rien.
      Il serait bon de pouvoir en parler avec un sexothérapeute auprès de qui vous pourrez aborder ces sujets librement pour que s'intègre en vous les dimensions parfois complexes de la sexualité et de votre dimension sexuée.
      Je reste à votre disposition si besoin.
      Cordialement

      Téléchargé le 15 Novembre 2017

      Logo Jean-Luc KERDRAON

      372 réponses

      689 J'aime

    • Bonjour Hargé,

      Vous mentionnez vous-même une cause possible à vos pensées phobiques: votre amie vient de vous quitter après une relation assez longue, et vous êtes seul, loin de votre famille pour vos études.

      Assez étrangement, vous écrivez que vous n'avez pas envie d'être rassuré mais juste arrêter de penser à vos pensées angoissantes... Pourquoi n'avez-vous pas envie d'être rassuré? C'est peut-être justement de cela dont il s'agit? Etre rassuré après votre rupture et abandon?

      N'hésitez pas à consulter: il y a certainement un psy sur votre campus ou lieu d'études. Il vous est également possible de vous adresser au CMP ou CMPP de votre ville.

      Cordialement,
      Fabienne Verstraeten
      Psychanalyste

      Téléchargé le 15 Novembre 2017

      Logo Fabienne Verstraeten

      777 réponses

      3072 J'aime

    • Bonjour Hargé,
      Vous citez deux changements majeurs dans votre vie : vous avez quitté le domicile familial pour aller faire des études et votre compagne vous a quitté. Dur, dur !
      Et par dessus cela une tentation qui ne vous laisse pas indifférent puisqu'elle vous amène à cette réflexion sur une potentielle homosexualité qui vous effraie, visiblement.
      Peut-être est-il nécessaire d'en discuter en face-à-face avec une tierce personne qui pourra entendre vos inquiétudes par rapport à cette problématique.
      Quoi qu'il en soit, vous paraissez contrarié par un afflux d'émotions qui bouscule vos repères et votre modèle sexuel.
      N'hésitez donc pas à en discuter avec un professionnel qui proposera une écoute bienveillante en préservant votre intimité et le secret de vos propos.
      A votre écoute.

      Téléchargé le 14 Novembre 2017

      Logo Luc BURGENSIS

      354 réponses

      201 J'aime

    Questions similaires Voir toutes les questions