Comment réagir face à mon enfant très jaloux et mal dans sa peau ?

Réalisée par sam · 11 juin 2012 Parentalité

Mon fils de 10 ans a toujours été jaloux, depuis la naissance de son frère, mais depuis peu ils se sont retrouvés pour les moments de jeux et cela va mieux. Mais je garde des enfants et il a developpé une forte jalousie envers eux, il a un comportement très dur, se met en colère très vite et nous répond effrontément. Des fois les enfants se plaignent de mon fils, lui il pleure et jure que ce n'est pas vrai, mais je ne sais plus si je dois le croire.


Comment aider mon fils à aller mieux et ne plus être en colère et jaloux ? C'est très dur pour moi car je suis une maman très angoissée et je me dis que j'ai du faire quelque chose qui lui a provoqué ce mal-être.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 11 JUIN 2012

La jalousie est basée sur un manque de confiance en soi très important. Votre enfant ne cesse de se comparer aux autres et il pense que les autres sont mieux/meilleurs que lui.

Il n'est pas évident du tout que cela vienne de vous. Cela peut venir de petites réflexions de son entourage, de copains à l'école, des petites phrases "assassines" qui mettent en doute ce qu'il est et ses compétences. Il est nécessaire de le valoriser devant les autres et d'éviter les phrases du style "untel réussit lui" ou "untel arrive à être sage", etc.

Ce manque de confiance en lui fini par créer une peur. Peur d'être rejeté par vous et peur d'être remplacé par les autres enfants. Il est votre enfant, vous l'aimez et il ne sera jamais vendu, jeté, remplacé. Les enfants ont toujours très peur de l'éventuelle perte des parents. À la fois perte d'amour et incompétence face au monde qui l'entoure.

Rendez-le plus autonome, valorisez ses réussites mais aussi ses échecs car ce sont des essais pour réussir ensuite. Rassurez-le. Et n'hésitez pas à l'emmener en consultation avec un professionnel.

Cordialement,

Sylvianne Spitzer
Psychologue, psychothérapeute, victimologue

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JUIN 2012

Bonjour,

Vous décrivez une situation de chantage affectif de votre fils envers vous, et il est très fréquent de voir des petits garçons faire cela. Votre enfant s'était habitué à une relation d'enfant unique où il avait beaucoup d'avantages, et il a des difficultés à s'adapter au changement, il y résiste par ses colères et il a bien senti votre culpabilité et votre angoisse, il en joue. Vous lui rendrez un grand service en l'aidant à s'adapter au changement, c'est-à-dire, en l'apprenant à devenir autonome et à se détacher d'une relation trop fusionnelle avec vous.

Déjà, tentez de calmer votre propre angoisse, et votre propre culpabilité. Soyez convaincue que ce qui lui fera le plus de mal est de maintenir une fusion.

Ensuite, n'hésitez pas à lui exprimer votre mécontentement lorsqu'il se met en colère ou fait du mal aux enfants que vous gardez. Punissez-le, de manière mesurée, en lui retirant pendant un temps limité des jouets qu'il apprécie et dites lui que vous n'appréciez pas ces colères et cette jalousie chez lui.

N'hésitez pas non plus à l'inscrire à des activités sportives ou sociales bien encadrées, avec d'autres garçons de son âge, afin qu'il apprenne à prendre plaisir en dehors de la maison, se faire des amis.

Envoyez-le aussi en vacances en colonies (avec du sport et des loisirs).

Plus votre enfant découvrira de nouveaux horizons en dehors de la maison, et moins il sera fusionnel avec vous.

Bien à vous,

Véronique DI MERCURIO
Psychologue (paris)

Véronique Di Mercurio Psy sur Paris

69 réponses

226 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 JUIN 2012

Merci pour vos excellents conseils, pour le bien-être de mon fils je pense prendre un rendez-vous avec un professionnel, merci encore.

sam

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 JUIN 2012

La confiance en soi est une enveloppe qui se construit par nos actes et par le regard approbateur de notre entourage. Votre fils exerce-t-il une activité qu'il aime et qui le met en valeur ?

L'Art-thérapie permet de transformer, sous nos mains, notre voix, notre corps, nos peurs et angoisses en actes symboliques, invitant et se différenciant de l'autre.

Votre fils cherche quelque chose sans savoir comment l'exprimer, vous pouvez l'accompagner dans cette démarche et lui donner cet élan en le faisant rencontrer un professionnel.

Cordialement,

Elise POINSENOT
Art-thérapeute, cabinet de Psychothérapie

Elise Poinsenot Psy sur Étupes

3 réponses

15 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 JUIN 2012

La jalousie est une réaction primaire fréquente et naturelle chez les humains de tous les âges. C'est un comportement instinctif que l'éducation doit, en principe, canaliser dans des formes socialement acceptables.

Dans le cas de votre fils, la présence d'autres enfants réactive apparemment la jalousie qu'il a eu précédemment vis-à-vis de son petit frère. Il y a donc un travail éducatif à effectuer pour lui expliquer la nécessité et l'intérêt non seulement du partage, mais aussi de la convivialité et de l'amitié.

Faire comprendre à votre enfant qu'il n'y a rien à gagner en se comportant de certaines manières, tout au contraire… Attirer son attention sur ce qu'il aurait de mieux à faire… Bref, l'amener à développer son sens moral et sa capacité de sublimation, voilà la meilleure voie pour l'aider à surmonter ses difficultés et pour en finir avec les problèmes rencontrés.

Tout cela étant, cette action éducative devra être menée avec tact et discernement. "Une main de fer dans un gant de velours" est une expression convenant souvent bien dans ce genre de situation.

Sachez aussi que cela demandera plus ou moins de temps et de persévérance de votre part. Enfin, si malgré tout vous n'obtenez pas de résultats, n'attendez pas trop pour consulter.

Bon courage à vous et bonne chance.

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Parentalité

Voir plus de psy spécialisés en Parentalité

Autres questions sur Parentalité

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 7000 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 11000

psychologues

questions 7000

questions

réponses 36150

réponses