Comment reprendre le contrôle face à un fils de 18 ans

Réalisée par sebdv77 le 9 févr. 2018 Parentalité

Bonjour,

La question est pour une amie récemment divorcée d'un mari violent. Aujourd'hui elle élève seule ses 3 enfants dont l'ainé à 18 ans. C'est lui qui a un comportement difficile. Son comportement à complètement changé en peu de temps. Il est tout d'abord devenu irrespectueux et récemment, il est devenu plus violent (envers sa sœur de 14 ans, la 3ème à 9 ans) et cherche à intimider sa mère. Il reproduit la façon de parler et le comportement de son père. La discussion est quasi impossible et elle ne sait plus comment apaiser la situation. Quelle attitude avoir? Comment sortir de ce conflit car aujourd'hui sa seule issue serait de lui demander de quitter la maison vu qu'il est majeur.

En vous remerciant par avance.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse

Bonjour,

Votre amie a-t-elle proposé à son fils (majeur) d'aller parler de toute cette violence chez un psychothérapeute ?

Le mettre à la rue n'améliorera certainement pas son problème, même si je comprends que votre amie puisse être dépassée.

Cette amie devrait se faire aider elle-même, ne serait-ce que pour avoir les bonne réponse aux questions que lui pose son grand fils à travers toute cette violence.

Cordialement
Frédérique Le Ridant

Anonyme-331608 Psy sur Saint-Michel-de-Chabrillanoux

170 réponses

912 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,

C'est une situation familiale de crise que vous décrivez chez votre amie.
Il faut qu'elle arrive à tenir bon malgré tout, et surtout qu'elle ne mette pas son fils à la porte..., mais qu'elle arrive à lui poser des interdits et des limites qui sont sécurisantes.

Elle a besoin d'une aide : le mieux serait de s'engager avec tous ses enfants dans une thérapie familiale qui leur permettra de s'exprimer sur leur vécu avec le père, la séparation, leurs émotions liées à la violence, etc... et de trouver un appui pour raisonner et accompagner le fils de 18 ans (et ses autres enfants) vers une évolution plus "heureuse".

Bonne chance à votre amie et à ses enfants !
sp

Silvia PODANI Psy sur Issy-les-Moulineaux

1656 réponses

5107 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour, Je suis touchée par votre implication pour votre amie qui semble être démunie face à son fils de 18 ans qui reproduit un modèle de violence... Tout en reconnaissant la difficulté de la situation, le premier apprentissage est de rester dans l'observation de ce qu'il exprime et rester le + calme possible "je vois que tu es en colère, il y a toujours une raison à la colère ou à tout ce que tu peux ressentir... tu peux en parler si tu veux, ou en parler à quelqu'un ? De quoi as-tu le + besoin pour te sentir mieux ? En même temps, même si tu es en colère, je te demande de me parler autrement, de me respecter.. " . N'attendez pas de réponse sur le moment, étant donné son état émotionnel, cependant, ce faisant, vous lui enseignez à exprimer, à rester dans le dialogue, l'écoute et l'attention... et percevra qu'il existe, qu'il est entendu et comprit.. Les validations de tout ce qui est bien dans son comportement doivent être exprimées, encourager ses réussites, ses choix même anodins... "Chouette ton nouvel achat ! Tu as bon goût ! J'admire tes qualités de... tes capacités à... Tu as raison de sortir avec cet ami ! Bravo pour ta super note en... " etc cela va nourrir son narcissisme et lui permettra de reprendre conscience qu'il existe, qu'il est une personne qui mérite l'attention, la considération et il reprendra confiance en lui... et revenir dans une relation apaisée... Très sincèrement, Thérèse

Thérèse Badonnel Ferry Psy sur Verneuil-sur-Seine

76 réponses

46 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

bonjour sebdv77
il est difficile de répondre par personne interposée. votre amie comment vit elle les choses?
ce jeune semble être en souffrance, ce qui n'excuse pas son comportement agressif, socialement l'agressivité n'est pas autorisée. accepterait il de parler à un professionnel de l'accompagnement. le fait de lui demander de quitter la maison n’est pas dans l'immédiat la meilleure solution, cela peut être vécu comme une exclusion. pour le moment le dialogue sans jugement ni menace serait la meilleure solution tout en mettant fermement les limites à l'inacceptable.
bien à vous
Josie Laure Rubinstein

Josie Laure Rubinstein Psy sur Saint-Maur-des-Fossés

215 réponses

791 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

bonjour,

suite à votre message, votre amie devrait conseiller à son fils d'aller voir un thérapeute afin de voir d'où vient cette violence et de travailler dessus. Il est également possible de faire une thérapie familiale.
Lorsque le fils devient violent lui demander de partir et qu'il revienne quand il sera calmer, pour la sécurité de tous. Si il est vraiment incontrôlable malheureusement il faudra prendre des mesures plus sévères, déclaration à la police. Votre amie devrait consulter un thérapeute qui puisse l'aider dans cette démarche. Je suis à votre écoute si vous avez besoin. belle journée Laetitia Caron - thérapeute en relation d'aide, en hypnose, et conseillère agréée en Fleurs de Bach

Laetitia Caron- Eveil en soi Psy sur Gragnague

29 réponses

9 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,
Il serait intéressant pour votre amie qu'elle envisage une thérapie familiale avec ses trois enfants.
Certes son fils semble reproduire le comportement agressif de son père mais il y a certainement d'autres questionnements à porter pour savoir pourquoi cette reproduction de comportement vis-à-vis des filles de la famille (sœurs et mère).
Faire partir son fils sans explication n'apaisera pas la situation mais entraînera pour votre amie des remords voir des regrets.
Restant à votre écoute.
Bien cordialement.
Ghislaine PATTE - Thérapeute Familial et Conjugal

Ghislaine PATTE Psy sur Montrouge

567 réponses

1251 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,

Ce jeune de 18 ans a vécu dans la violence et a vu son père violenter sa mère. Personne ne lui a appris à canaliser ses émotions, au contraire, ce qu'il a vu chez lui c'est qu'elles étaient exprimées de manière inadéquates, sans tenir compte du respect de l'autre.
Le mieux c'est que lorsqu'il est en crise le laisser se calmer tout seul, sans envenimer la situation, si celle-ci dégénère faire un signalement à la police. Cette solution extrême permet de mettre des barrières à ne pas franchir car il est important qu'il comprenne que frapper, bousculer, hurler n'est pas toléré.
Une fois qu'il est plus calme, lui expliquer que le système familiale à un problème (et non pas "tu as un problème") et ouvrir la discussion en lui proposant que sa mère et lui aillent voir un spécialiste.

Cordialement.

Isabelle MALGERARD
Hypnothérapeute

MALGERARD Isabelle Psy sur Haguenau

79 réponses

57 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psychologues spécialisés en Parentalité

Voir plus de psychologues spécialisés en Parentalité

Autres questions sur Parentalité

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 5500 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 10300

psychologues

questions 5500

questions

réponses 29450

réponses