Comment s'affranchir de ma mère ?

Réalisée par sandrine · 8 févr. 2016 Parentalité

Bonjour,


J'ai une relation très particulière avec ma mère :


Quand j'étais petite, elle me répétait que mon jumeau était mort in-utero à cause de moi (tu prenais trop de place, c'est de ta faute s'il est mort), puis elle me disait que sa relation avec mon père s'était dégradée suite à ma naissance.

(mon père est décédé quand j'avais 15 ans)

C'est moi qui l'a consolais quand elle n'allait pas bien, à moi qu'elle confie tout même ses histoires les plus intimes.


En grandissant, j'ai fait le métier (auxiliaire de puériculture) qu'elle aurait voulu (elle m'en a tellement parlé enfant de ce métier que j'ai fini par faire ça). Quand, j'ai eu mon diplôme elle m'a dit qu'elle était enfin diplômée à travers moi. Mais un an après, quand je me suis rendue compte que ce n'était pas pour moi ; elle l'a très mal pris (Non, tu vas continuer. J'ai toujours voulu faire ça moi alors continuer... Avec tout ce que j'ai fait pour toi, c'est comme ça que tu me remercie).

J'ai continué pour lui faire plaisir. Mais j'ai déclaré une endométriose quelques mois après. Elle a souffert à travers moi (en me disant : c'est comme-ci c'est moi qui l'avais ; je sais ce que tu vis ; j'arrête pas de pleurer à cause de ça).

Elle s'est mise à raconter mon histoire à ses médecins.


Je voyais bien un signe avec le fait que j'avais continué un métier qui ne me convenait pas ; mais j'ai continué encore jusqu'à ce que je me casse le dos (hernie discale) et que je sois arrêtée pendant de nombreux mois. Là elle m'a enfin dit qu'il faudrait peut-être que je fasse autre chose comme métier tout en me répétant à longueur de temps que c'était ce que j'aimais faire.

Elle a fait des dossiers de photos qui me sont personnelles (ma filleule....) ; et quand je lui demande de les supprimer car ce n'est pas à elle ; elle rigole et me répond non je fais ce que je veux.


Aujourd'hui, enceinte de plus de 6 mois, elle continue à s'investir énormément. Elle achète beaucoup de choses pour la petite, se voit déjà la prendre en vacances d'ici 2-3 ans sans me demander mon avis. Et la palme a été quand j'ai passé une échographie lors d'une visite mensuelle. Je l'avais convié pour lui faire plaisir. Pendant l'échographie, je ne voyais rien du tout car elle s'est mise devant l'écran. En sortant de l'écho, je lui ai dit que je n'avais strictement rien vu et elle m'a répondu "oh c'est pas grave, le principal c'est que moi j'ai vu".


Dès que je ne l'appelle pas pendant 2 jours, que j'ai le malheur de lui dire que quelque chose m'a déplu ; elle se met à pleurer, me dit qu'elle fait tout ce qu'elle peut pour moi, qu'elle ne comprend pas que ce n'est pas de sa faute, qu'elle a toujours tout fait pour moi. Dès que je suis avec elle, j'ai l'impression d'avoir 10 ans. j'ai eu besoin d'avoir son avis sur beaucoup de choses, de peur de mal faire, de lui déplaire.


Bref, aujourd'hui j'aimerais enfin reprendre ma vie, arrêter ce cercle vicieux. Seulement, je ne sais plus ce que je veux pour moi et non pour faire plaisir à elle.J'ai l'impression de m'être oublié pendant des années. Je n'ai pas du tout confiance en moi, j'ai une estime de moi-même plus qu'aléatoire.


En m'excusant pour ce long roman, merci à vous pour avance

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 8 FÉVR. 2016

Bonjour,
A la lecture de votre récit, je crains que vous ne soyez pas la seule à avoir besoin d'un suivi thérapeutique. Cette emprise sur votre vie, malgré votre compréhension, est - à mon sens - néfaste pour vous comme pour elle.
Et où est votre compagnon/mari dans cette histoire ? A-t-il trouvé sa place ?
Vous exprimez votre volonté de "sortir" de cette relation que je me risque à qualifier de "toxique" même si cela peut vous paraitre fort, c'est important de le faire maintenant que vous allez vous-même devenir mère, et votre propre mère sera grand-mère et que les rôles doivent être posés.
La double absence de ce jumeau et de votre père peut induire cet investissement sur votre personne, mais vous êtes justement une personne à part entière - et plus la petite fille - qui doit aussi se construire par d'autres rencontres et d'autres expériences.
La "projection" que votre mère fait sur vous vous oblige à lui répondre pour la replacer dans son rôle de mère et cela vous "fatigue" ... il est effectivement venu le temps de trouver les mots pour lui faire comprendre.
Gageons que vous pourrez vous "libérer" de ce jouc en analyse et envisager des moyens de voler de votre propre ailes ... et elle aussi de son côté !
Bon courage, à votre disposition sur Lyon, si vous le souhaitez.

Anonyme-265309 Psy sur Vienne

438 réponses

691 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 FÉVR. 2016

Votre maman a une grande attache fusionnel mais non réciproque.
Elle vit à travers tout ce que vous faites et ce que vous êtes devenu aujourd'hui! On a le sentiment qu'elle revit la vie qu'elle a toujours voulu faire. Elle a une forme de contrôle présent sur vous depuis votre naissance. Vous n'êtes pas redevable envers votre maman de cette manière en vivant selon ses désirs. Profitez justement du fait d'être enceinte pour prendre du temps pour vous.

Psychanalyste - À Fleur De Peau Psy sur Gaillard

60 réponses

95 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 FÉVR. 2016

Bonjour,

Effectivement la relation à votre mère est du côté du ravage, ce qui fait que vous avez la sensation d'une absence totale de limites aussi bien physiques que psychiques entre vous et votre mère.
petite remarque: à mon sens, votre problème gynécologique est à rapprocher beaucoup plus de la problématique à votre mère et des reproches douloureux qu'elle vous fait à cause de votre jumeau perdu.
vous pouvez soit commencer une psychanalyse ou faire une psychothérapie avec un psychologue clinicien.

cordialement,
Adeline Letellier
Psychologue clinicienne.

Adeline Letellier - Cabinet De Psychothérapie Psy sur Nice

8 réponses

3 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 FÉVR. 2016

Bonjour madame
Deux choses pourraient très interessante pour vous.
La premiére une therapie individuelle vous permettant de sortir de la confusion, de comprendre ce qui se joue dans votre relation avec votre mère afin de retrouver votre liberté.
Dans un 2ele temps une therapie mére fille ou familiale
Bien cordialement

Sophie Genin Psy sur Saint-Germain-en-Laye

102 réponses

122 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 FÉVR. 2016

Bonjour Sandrine,

En complément des réponses très pertinentes qui vous ont été donnés, je me permets de rajouter que dans la situation que vous décrivez une thérapie familiale (avec un travail sur le transgénérationnel croisé de votre famille et celle de votre mari) est une très bonne indication et donnera assez rapidement de bons résultats pour vous tous, si vous avez la motivation de faire évoluer vos relations. Même votre mère peut trouver un intérêt...il suffit de lui demander de s'impliquer ainsi pour le bien être de la famille.
Ensuite et/ou en parallèle rien n'interdit des thérapies individuelles pour les plus souffrants.
A vous tous de décider, ensemble : premier pas vers le changements souhaité.

Je vous souhaite de trouver la bonne distance par rapport à votre mère...et réciproquement.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4435 réponses

12204 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 FÉVR. 2016

Bonjour Sandrine,

Merci pour votre long message bien détaillé. Ma réponse sera du coup claire et courte : Vous avez déjà fait du chemin, pris un certain recul, puisque vous exprimez déjà ce qu'il vous faut... Bravo !
vous pourrez vous affranchir de votre mère en revisitant votre construction personnelle, avec cette mère au moins envahissante et étouffante... C'est une thérapie de type psychanalyse qui pourra vous aider vraiment (notez qu'il exxiste des méthodes, même en thérapie longue - > 1 an - qui peuvent vous aider sans pour autant passer 10 ans sur un divan...)

A voir en prenant contact avec divers thérapeutes, en essayant pour trouver celui avec qui vous vous sentirez en confiance et harmonie pour travailler en profondeur...

Bien cordialement,

de Silvestri Monique Psy sur Vandoeuvre-lès-Nancy

218 réponses

469 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 FÉVR. 2016

Bonjour Sandrine,
Je vous conseille vivement d'entreprendre une thérapie au plus vite.

Sans porter de jugement, votre mère est toxique, elle vous a dans un 1er temps tenu pour responsable de la mort de votre frère jumeau.

Elle vous a ensuite vampirisé et vous n'avez représenté que son miroir de vie. Au final vous n'avez que peu d'importance à ses yeux, et votre faible estime de vous est tout à fait normale par rapport à votre histoire.

De plus, vous allez avoir une fille ce qui peut réactiver certains traumas de l'enfance.

Prenez soin de vous en suivant rapidement une thérapie.

Cordialement

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5394 réponses

31817 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 FÉVR. 2016

Bonjour,


D'après ce que vous écrivez, vous êtes pour votre mère son seul investissement affectif. Il est normal que se soit très lourd et que vous n'ayez jamais trouvé moyen de prendre la distance nécessaire pour vivre votre propre vie.

A présent, avec le bébé qui va naître, l'enjeu est d'importance. Pourrez-vous jouer votre rôle de mère avec votre enfant ou laisserez-vous votre propre mère le rapter et vous remplacer ?

Malgré vos efforts, votre volonté et votre conscience de la situation, vous n'arrivez pas à mettre seule la distance nécessaire. Votre compagnon peut éventuellement vous y aider.
Néanmoins je vous conseille vivement d'entreprendre une psychothérapie. Cela vous permettra de vous autoriser enfin à vous faire confiance sans recourir à l'appui envahissant de votre mère. Vous et votre enfant profiteront autant de votre mieux être psychique.

Cordialement,
Véronique de Lagausie
Psychologue clinicienne

Anonyme-236321 Psy sur Toulouse

379 réponses

964 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Parentalité

Voir plus de psy spécialisés en Parentalité

Autres questions sur Parentalité

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13450 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13450

questions

réponses 137000

réponses