Comment sait-on que l'on est dépendant affectif ?

Réalisée par Sophie Reila · 26 nov. 2020 Dépendance affective

Tout d'abord merci d'avance pour vos conseils/clés.

Je ne me suis jamais définie comme dépendante affective, pourtant ces derniers temps je remarque que je me sens plus que jamais dépendante du bonheur de mon copain. On est ensemble depuis 1 an et ce sentiment s'intensifie avec le temps, comme si je ne serai plus rien sans lui... Oui ces mots sont forts je trouve !

Bien que je ne pense pas être dépendante affective, je pense que j'ai des caractéristiques : j'ai du mal à prendre des déicisons sans conseils d'autres personnes, j'ai peur du conflit, je me sens obligé de satisfaire les besoins/demandes des autres et j'ai du mal à mettre des limites...

Alors est-ce que ces traits/comportements sont suffisants pour faire de moi une dépendante affective ? Est-ce que je devrai travailler mon estime, amour de moi selon vous ? Car oui certains de ces comportements me rendent malheureuse...

Merci

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 26 NOV. 2020

Bonjour,
Vous commencez à toucher du doigt ce qui fait blocage chez vous, à savoir un manque de confiance en vous et une estime de vous fragile.
Un soutien psychologique peut être une vraie aide pour comprendre où cela s origine et trouver des outils pour faire autrement.
Restant à votre écoute si vous souhaitez en échanger de façon plus personnalisée.
J accompagne au quotidien des personnes qui ont des problématiques similaires et saurais définir un soutien par étapes ajustées à vos besoins et attentes.
Sylvie Fleurat

Sylvie Fleurat Psy sur Tours

668 réponses

1384 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 NOV. 2020

Bonjour,
en effet, il est possible que ce soi le cas. Un travail sur les effets tant sur les causes est alors nécessaire : voir votre histoire affectif, votre personnalité et la construction en lien avec vos expériences.

Avec bienveillance, empathie et sans jugement, je consulte uniquement en visio : cela permet une grande discrétion et confidentialité, sans vous déplacer et aux moments ou vous êtes disponibles.

Spécialiste en sexualité, relation de couple, amoureuse ou toxique, écrivez moi ou appelez moi et nous en discuterons.
Bien cordialement,
Christian RICHOMME
Psychologue/Psychanalyste Jung
Paris

RICHOMME Christian Psy sur Paris

848 réponses

280 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 NOV. 2020

Bonjour,

Avant de parler de "dépendance affective", il faut pouvoir comprendre le contexte qui y est lié. Avez-vous toujours adopter ce type de comportement ? Comment se sont passées vos anciennes relations ? Etes-vous comme ça uniquement dans vos relations amoureuses ou également amicales et/ou familiales ?

Je suis spécialisée en addictologie, je suis donc à même de pouvoir vous dire si vous êtes, après analyse approfondie, en dépendance affective ou pas.

Malgré tout, vous posez également des mots sur e qui pourrait être bloquant, ou du moins expliqué ce comportement : une mésestime de soi, une absence d'amour propre. Peut-être devriez-vous commencer par là ?

Je reste disponible si besoin.

Prenez soin de vous.

Magali SCHWEINGRUBER Psy sur Bonne

85 réponses

29 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 NOV. 2020

Bonjour,
Les éléments que vous nous donnez ne sont pas suffisants pour affirmer que vous êtes ou non dépendante affective, même si c'est probable. Ce qui est certain, c'est que vous avez une trop faible estime de vous même, ce qui vous fait aller jusqu'à penser que vous n'êtes rien sans votre copain.
Il faudrait, avec l'aide d'un thérapeute remonter dans votre enfance, pour identifier les blessures et conditionnements qui vous ont fait vous forger votre personnalité et opérer les transformations intérieures nécessaires à votre épanouissement d'adulte. C'est ce que je propose dans ma thérapie, avec des outils adaptés, comme l'hypnose entre autres.
Je suis à votre disposition si vous le souhaitez, je consulte en visio.
En attendant, vous pouvez lire mes deux articles articles publiés sur la plateforme : "l'enfant intérieur, ce petit passager clandestin" et "pourquoi est-il si important de s'aimer soi-même".
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l'enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques
Bien à vous

Véronique BLANCHE Psy sur Saint-Brieuc

1285 réponses

852 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 NOV. 2020

Bonjour Sophie,
La dépendance affective est fortement liée avec l'enfance de la personne, avez vous manqué d'attention étant petite?
Je dirai que vous souhaiteriez une certaine fusion avec votre partenaire, ce qui vous donne une teneur dans votre vie, je parle de la notion de contenant/contenu ici.
Comment votre partenaire vit il cette situation? Quel est son positionnement dans votre relation?
Comment était le couple de vos parents?
Nous pourrions échanger sur le contexte afin de mieux comprendre ce qui se joue en vous actuellement.
A très vite
Cordialement

Marjorie LUGARI - Psychanalyste - Sexothérapeute - Praticien en psychothérapie
Retrouvez moi en télé consultation ici même, sur Doctolib ou Whatsapp

LUGARI Marjorie Psy sur Saint-Maximin-la-Sainte-Baume

1276 réponses

1112 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 NOV. 2020

Bonjour Sophie,
Certains traits que vous décrivez vous concernant pourraient faire penser à de la dépendance affective. Une fois que l'on a dit ça, a-t-on réglé le problème ? Non bien sûr, car vous êtes une personne, avec sûrement d'innombrables facettes et une richesse singulière. Mais ce que j'entends c'est que certains de vos comportements vous rendent malheureuse. Alors oui, si vous vous sentez prête, vous pouvez entamer une thérapie comme la Gestalt que je pratique (www.psychotherapie-gestalt-lyon-ain.com). C'est une approche qui privilégie la relation et met rapidement en relief les perturbations du contact. Cela vous permettrait d'évoluer, dans un cadre sécurisant et soutenant.
Chaleureusement
Catherine Couvert

Catherine COUVERT Pour naître à soi Psy sur Lyon

256 réponses

144 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 NOV. 2020

Bonjour,
Si ça vous aide de vous définir comme dépendante affective, cela peut effectivement vous faire prendre conscience que vous souffrez de ce manque d'autonomie.
Oui vous avez à travailler votre estime de vous, votre amour de vous-même, et à prendre confiance en vous.
Je suis spécialisée dans l'accompagnement de la dépendance affective, et je vous reçois volontiers (tél, Skype et présentiel)
Cdt
Inès AVOT

AVOT INES Psy sur Lille

1493 réponses

652 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 NOV. 2020

Bonjour,
Je ne crois pas que les étiquettes, comme « dépendante affective », soient une bonne manière d’approcher les particularités de chaque personne. Nous sommes chacun et chacune tellement plus nuancé que ces étiquetes, nous ne sommes pas définissables par ces appellations, nous ne « sommes » pas « bipolaire » ou autre, notre identité est tout autre et beaucoup plus riche que tous ces mots étriqués !

Je préfère donc écouter les aspects de votre existence que vous soulevez et qui vous font souffrir.
L’importance du bonheur de votre copain a un impact sur vous et cela s’intensifie.
Etre quelqu’un à travers lui, avec lui, grâce à lui, n’être rien sans lui.
Difficulté à prendre des décisions
Peur du conflit
Répondre à l’attente des autres
Difficultés à mettre des limites, c-à-d à dire non à un moment

Ces éléments me semblent impératifs, excessifs. Oui, vous avez besoin d’être libérée d’un carcan, pour découvrir le potentiel et la personne unique et aimable que vous êtes.

Ce n’est pas la réflexion qui vous permettra de progresser, mais l‘écoute de ce qui vous habite, de votre vie, de ce que vous avez absorbé petite et qui reste encore vivace aujourd’hui. Cette écoute avec un psychanalyste vassien ou freudien vous permettra de quitter ces entraves, et de découvrir qui vous êtes vraiment.
Je vous propose de voir mon profil et mon site, et si vous le souhaitez, de me contacter pour prendre un rendez-vous. Je peux vous recevoir en présentiel (Montpellier), par tél ou par le site de réunion jitsi meet.
Bien cordialement
Béatrice Fierens

Béatrice Fierens Psy sur Montpellier

111 réponses

436 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 NOV. 2020

Bonjour Sophie,

merci pour votre témoignage, en lisant les réponses qui ont été écrites ici j'ai trouvé de nombreux éléments pertinents que j'aimerais vous rappeler ici tout en y ajoutant quelques éléments supplémentaires.

- Attention aux étiquettes, oui le fait de trouver une étiquette ou une "case" qui semble correspondre à nos problèmes peut nous rassurer, nous permettre de comprendre certaines choses mais il ne faut pas s'enfermer dedans !

- Votre relation est encore jeune, profitez en pleinement, les premières années d'une relation amoureuse sont souvent les plus intenses sur le plan émotionnel. Les pensées que vous décrivez n'ont rien de "anormal" ("comme si je ne serai plus rien sans lui").

Enfin, il me semble que vous avez déjà bien ciblé les points à travailler : apprendre à s'affirmer, à dire non, ne pas s'obliger à faire des choses que l'on ne souhaite pas faire, etc. Travailler sur ces différents points avec un thérapeute pourra vous aider grandement.

N’hésitez pas à me contacter pour plus d'informations.
Bien à vous
Koskas Tom
Psychologue & Psychothérapeute

Koskas Tom Psy sur Grenoble

11 réponses

7 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 NOV. 2020

Bonjour,
A vous lire, il semble que vous ayez une assez bonne connaissance de vous-même. Vous voudriez pouvoir mettre un nom qui définisse cette connaissance. Je vous invite à vous méfier de toute forme de catalogage qui, pour éclairant que cela puisse vous paraître, risque d'être réducteur voire enfermant. Ce qui me semble le plus important, c'est comment vous vous sentez avec ce que vous décrivez. Et j'entends que vous n'êtes pas bien. Alors oui, l'estime de soi et la confiance en soi qui permettent de se sentir exister en dehors de l'autre sont essentielles pour être suffisamment bien avec soi-même et avec l'autre. Aussi vous avez raison d'envisager de travailler avec un thérapeute ces aspects de vous-même. Cela ne peut que vous aider à y voir plus clair dans ce que vous vivez avec votre copain et, je vous le souhaite, vivre pleinement cette relation.
Bien cordialement.
Charles GEORGE

GEORGE Charles Psy sur Nîmes

27 réponses

30 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 NOV. 2020

Bonjour Sophie,
« Dépendre du bonheur de votre copain » il y a quelque chose de touchant dans votre formulation, j’imagine le début d’une relation où votre partenaire devient de plus en plus présent, où vous éprouvez cet étrange sentiment « de ne pouvoir vivre en l’absence de l’être aimé ». Cela ressemble fort à de l’amour, non ? En effet, je ne vois pas de dépendance affective dans ce que vous décrivez mais plutôt le début d’une relation, appréciez, goutez pleinement ces moments !

Je comprends vos questionnements et doutes. Ce que vous partagez ouvre un besoin d’individuation, autrement dit comment être pleinement soi-même, disponible à ses besoins tout en étant dans un lien d’interdépendance avec les autres.
Sophie, ces questions sont importantes, essentielles pour vous aider à devenir une femme autonome, confiante, libre dans la conduite de son existence.

Naturellement, un travail thérapeutique en relation et dans un dialogue avec un thérapeute est une bonne option.

Je vous souhaite une belle journée

Olivier Mazué Psy sur Dijon

7 réponses

3 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Dépendance affective

Voir plus de psy spécialisés en Dépendance affective

Autres questions sur Dépendance affective

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 9300 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 12050

psychologues

questions 9300

questions

réponses 53300

réponses