Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Comment savoir que l'on a vraiment pardonné ?

Réalisée par Bérénice le 8 mars 2013 2 réponses  · Psychologue

Bonjour,


Jusqu'à il y a quelques mois, je pensais avoir pardonné à ma mère d'être partie de la maison lorsque j'avais 8 ans. J'ai été élevée par mon père, un père formidable, qui a dû se débrouiller seul pour élever deux enfants à une époque où se n'était pas si habituel d'être un homme seul qui élève des enfants.


Je pensais avoir fait le deuil de cette douleur lorsque ma mère est revenue vers nous il y a quatre ans en nous demandant de lui pardonner et en essayant de retrouver une place dans nos vies. Mais depuis quelques mois, je ne peux plus la supporter à nouveau, je sens de la haine, de la colère, l'envie de l'écarter de ma vie. Je dois dire que tout ça a commencé lorsque j'ai moi-même accouché...


Est-ce que le fait de devenir mère explique cela ? Ou est-ce que j'ai cru pardonner sans pardonner vraiment ? Et si c'est le cas, comment savoir que l'on a vraiment pardonné ?

enfants , deuil , douleur

Meilleure réponse

Bonjour Bérénice,

Un de nos hommes politiques, qui avait encaissé pas mal de coups, avait eu cette phrase :
"Je ne suis pas rancunier... mais j'ai une bonne mémoire !"

Je pense que cette boutade illustre, à sa manière, ce qui se joue de manière plus subtile quant à la notion de pardon. En effet, difficile de placer le curseur entre : le pardon, l'oubli sur le long terme, la tentative d'auto-conviction qu'on a tourné la page, le deuil, etc. Tout ça n'est pas simple, et les mots que l'on y met ne reflètent pas forcément ce que l'on ressent au plus profond de soi-même.

Une chose est sûre, le retour de votre mère a eu l'effet d'un séisme. Au moment de cet accouchement, de ce moment où vous passiez du statut de "fille abandonnée" à celui de "mère qui accueille", passé et présent se sont télescopés, remettant en question un équilibre sans doute plus fragile que vous ne l'imaginiez.

Déjà, le fait que votre mère ait essayé, comme vous dites, de retrouver une place dans vos vies, n'était pas chose facile à vivre au quotidien. Mais que cette recherche de lien, d'affection de sa part, soit arrivée au moment où vous alliez donner à votre enfant tout ce que votre mère ne vous avait précisément pas donné, vous comprenez que ce renversement subit de situation ne pouvait être qu'explosif. Que vous ayez eu à ce moment le sentiment qu'elle venait – en plus - vous voler votre maternité, est plus que probable. D'où, votre colère et votre désarroi.

Alors, pardon ou pas pardon ?

Dans l'immédiat, je pense que le plus important est de faire le point sur ce que vous vivez, ce que vous ressentez réellement, d'être ici et maintenant au clair avec vous même. Et si le pardon véritable émerge ou "arrive de surcroit", pourquoi pas.

Mes collègues et moi-même sommes disposés à vous accompagner dans cette réflexion.
Cordialement

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Bérénice,

On peut trouver plusieurs explications à votre état, indépendamment d'avoir pardonné ou non à votre mère.

Une naissance, principalement si cela concerne un premier fils, est un événement propice au développement de problèmes émotionnels des parents, surtout pour la mère. Plusieurs types de dépression, dont les symptômes incluent irritabilité, colère, pleurs fréquents, sentiments d'abandon et désespoir, manque d'énergie et motivation, désentérêt sexuel, bouleversements alimentaires et du sommeil, etc. Les causes sont, parfois, l'absence d'un compangnon, complications obstétricales, l'insatisfaction rapportée aux soins reçus dans sa propre maternité, antécédents personnels ou familiaux de dépression. Il est possible que votre mère ait aussi souffert d'une certaine sorte de dépression, une des raisons pour lesquelles elle a abandonné sa famille.

En ce qui vous concerne, vous devez prendre des soins particuliers pour votre bébé, car il doit souffrir de l'impact des modifications du style intéractif entre vous. Cela veut dire que votre état actuel peut représenter une perte émotionnelle pour votre bébé. Les études et les expériences cliniques ont montré que même les formes les plus bénignes de dépression de la mère peuvent toucher le bébé, dans la mesure où il perçoit les plus minimes changements négatifs du comportement maternel. Les mères déprimées dispensent moins de temps en regardant, en touchant et en parlant avec leur bébé, présentent plus d'expressions négatives que positives.

Compte tenu de cette relation, vous devez laisser de côté les questions mal résolues avec votre mère pour plus tard et porter seulement intérêt à la présence de votre bébé. Je suis là si vous avez besoin de plus d'explications.

Anelice Enes Berge
Thérapeute d’enfants, adolescents et adultes, au cabinet et à domicile, à Etrablin, VIENNE et alentour

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

11 MARS 2013

Logo Anelice Enes Bergé - Docteur en psychologie - Thérapie à tout âge Anelice Enes Bergé - Docteur en psychologie - Thérapie à tout âge

65 réponses

289 J'aime

Questions similaires

Voir toutes les questions
Comment savoir si l'on a un problème mental ?

4 réponses, dernière réponse le 05 Septembre 2018

Comment sait-on qu'on a pardonné à quelqu'un ?

3 réponses, dernière réponse le 01 Mars 2015

où passer un ou des test(s) pour savoir si l'on est schizophrène ?

2 réponses, dernière réponse le 27 Juin 2017

Comment pardonner et passer à autre chose ?

4 réponses, dernière réponse le 20 Mars 2018

Comment le pardonner ? Dois-je le croire ?

6 réponses, dernière réponse le 21 Mars 2017

Comment faire pour m'impliquer vraiment dans mes relations?

3 réponses, dernière réponse le 14 Mai 2013

Comment savoir si j'ai passé le cap de mon divorce ?

2 réponses, dernière réponse le 05 Avril 2019

Comment savoir si on refoule son homosexualité?

3 réponses, dernière réponse le 06 Juillet 2017

J'en ai vraiment marre de moi-même ! Je me sens seule, différente...

6 réponses, dernière réponse le 20 Novembre 2015

Comment faire face à une manque de stabilité ?

9 réponses, dernière réponse le 15 Mars 2017