Comment se passe la démarche pour diagnostiquer un TDAH à un adulte ?

Réalisée par toréador · 29 avril 2020 TDAH

Bonjour, je me soupçonne d'avoir un TDAH, et bien que je prenne bientôt rendez-vous avec mon médecin traitant, j'ai pour l'instant quelques questions, y a-t'il un traitement ? Combien de temps entre le premier rdv chez le médecin, et la réception du traitement ? y a t'il un suivi psychologique ?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 13 SEPT. 2020

Bonjour,

Oui, il existe des traitements pharmacologiques pour le TDA/H, mais pour les obtenir vous devrez effectivement commencer par une démarche formelle de diagnostic de TDA/H auprès d'un psychologue clinicien, d'un neuropsychologue ou d'un psychiatre.
Cette démarche permettra d'obtenir :
- soit un diagnostic de TDA "simple" avec inattention prédominante
- soit un diagnostic de TDA avec impulsivité prédominante
- soit un diagnostic de TDAH avec hyperactivité prédominante
- soit un diagnostic de TDA Mixte (TDA avec impulsivité et/ou hyperactivité)

Ce professionnel vous fera passer un ou plusieurs questionnaires, si possible en sa présence, si c'est un bon clinicien. Pourquoi ? Parce que la démarche diagnostique n'est pas réductible à la passation de questionnaires, et qu'elle nécessite aussi de poser des questions précises pour affiner la connaissance et la description du trouble et ses aspects parfois spécifiques à la personne.
Il est aussi recommandé d'avoir l'avis des proches en passant les questionnaires en leur présence, ou si c'est trop compliqué en leur faisant passer le(s) questionnaire(s), parce qu'ils n'ont pas la même vision du problème, et cela peut venir enrichir le diagnostic.
Toutes ces précisions pourront ensuite servir à la prise en charge thérapeutique ultérieure par le même professionnel ou bien par d'autres professionnels.

Attention : il y a des professionnels (psy et thérapeutes divers) qui pensent bien connaître le TDA/H mais qui en fait se mélangent tranquillement les pinceaux, et qui vont par exemple vous parler d'hypersensibilité, en pensant qu'il s'agit de la même chose. Or les différentes variantes du TDA/H (avec ou sans "impulsivité" par exemple) sont définis de manière assez précise au niveau symptomatologique.

Il faut ici ajouter qu'il existe très souvent (avec une probabilité de 75% selon la DIVA Foundation) une "comorbidité psychiatrique" avec le TDA/H, c'est-à-dire tout un ensemble de symptômes, syndromes et troubles qui ne sont pas directement attribuables au TDA/H, mais qui peuvent soit s'y ajouter (autres troubles à priori relativement indépendants du TDA/H), soit en être des conséquences. Concernant les conséquences, on peut citer par exemple la perte de l'estime de soi et de la confiance en soi, avec l'impression de ne jamais réussir à terminer quelque chose et d'être bon à rien, ou encore l'hyper-émotivité liée aux conflits interpersonnels, des troubles anxieux avec consommation d'alcool ou de cannabis, des troubles du sommeil, des troubles dépressifs, etc.

Concernant le suivi psychologique (et la démarche de thérapie), je ne peux que vous les recommander, parce qu'un TDA/H a souvent beaucoup de conséquences néfastes sur la vie d'une personne, notamment au niveau organisationnel et opérationnel (il s'agit d'un trouble des fonctions exécutives).

Certaines de ces conséquences sont parfois même invisibles au premier abord, parce que la personne TDA/H a pu s'adapter en adoptant certains comportements pour compenser ses dysfonctionnements.
Un exemple simple est l'oubli fréquent d'objets nécessaires, ou encore l'oubli de tâches à réaliser, qui est un symptôme classique chez les TDA/H. Il y a des personnes diagnostiquées TDA/H qui , pour éviter que ce problème d'oubli apparaisse, ont mis en place une stratégie consistant à utiliser des listes qu'elles vérifient de manière systématique. Avec l'utilisation d'une telle stratégie dans le temps, les conséquences de l'oubli sont donc minimisées.

Au final, pour récapituler :
1 - Effectuer une démarche de diagnostic. Celle-ci peut prendre un peu de temps.
2 - Si c'est estimé nécessaire, faire avec le professionnel le choix d'un traitement (à base de méthylphénidate, ou à base d'amphétamines spécifiques). En tous cas, il y a des choses à essayer, puis comme souvent en médication, il faut affiner.
3 - Effectuer un travail thérapeutique avec des professionnels qui connaissent bien le TDA/H, son fonctionnement psycho-neuro-biologique, ses conséquences sur l'organisation de la personne, et ses conséquences psychologiques.

Tanguy Bodin-Hullin Psy sur Paris

5 réponses

12 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 AVRIL 2020

Bonsoir,

Pour que le TDA/H soit diagnostiqué, je vous recommande de faire un bilan auprès d'une neuropsychologue puis de montrer ce bilan à un psychiatre ou neurologue.
Les délais de rdv avec les neuropsy sont relativement rapides, contrairement avec un psychiatre ou un neurologue.

Il existe effectivement un traitement, la riraline, qui a de bons effets sur l'amélioration de la concentration.
Aussi, un travail avec un neuropsy peut être intéressant suivant ce qui vous pose problème.

En espérant avoir répondu à vos questionnements.

Restant à votre écoute.

Bien à vous.

Edouard de Nouel
Psychopraticien

de Nouel Edouard Psy sur Tours

20 réponses

11 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en TDAH

Voir plus de psy spécialisés en TDAH

Autres questions sur TDAH

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 11500 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 12700

psychologues

questions 11500

questions

réponses 67100

réponses